Les Grands Macabres
Programmation musicale
Mercredi 14 octobre 2020
3 min

Sulli, la jeune idole face aux réseaux sociaux

Il y a un an, l’ancienne chanteuse du girl group coréen F(x) se suicidait. Tragédie personnelle ou conséquence du fonctionnement ordinaire de la K pop ?

Sulli, la jeune idole face aux réseaux sociaux
Krystal, Sulli (2ème à droite) et Victoria du groupe de K Pop F(x) sur scène lors du Incheon Korean Wave Festival 2011 le 13 août 2011 à Incheon, Corée du sud, © Getty / Han Myung-Gu

Aujourd’hui, 14 octobre, je voudrais vous parler de Sulli, morte le 14 octobre 2019 à l’âge de vingt-cinq ans. 

F(x) est créé au bout d’un long processus de sélection de la société SM Entertainment. Producteur de films et de télévision, maison de disques, producteur de spectateurs, ce géant de la culture populaire lance donc, en 2009, un nouveau groupe de cinq filles. Il y a Krystal, une Américaine d’origine coréenne, Victoria, une Chinoise, Krystal, une Américaine d’origine taïwanaise et deux Coréennes, Luna et Sulli – Sulli s’appelle Choi Jin-ri et elle a commencé les cours de théâtre et d’arts du spectacle très le début de l’école primaire. 

L’enjeu n’est pas de jouer Shakespeare. Le show business coréen consomme une pop très dansante depuis plusieurs décennies, bien avant que la K pop n’ait envahi le monde. Car, dans la K pop, les artistes sont le reflet de la société coréenne contemporaine : individualiste et obsédée par la réussite, mais dans la conformité absolue à une certaine idée du consensus et du respect des conventions. 

Nous écoutons :
Nu A.B.O., le premier single du groupe F(x) à devenir n° 1 des ventes en Corée du Sud, en 2010 – une place que n’a plus atteint le girl group coréen après le départ de Sulli en 2014.

L'équipe de l'émission :