Les Grands Macabres
Programmation musicale
Vendredi 29 janvier 2021
3 min

Pierre Mercure, de révolution en révolution

Bassoniste, compositeur, producteur pour la radio et la télévision, il a introduit les multiples évolutions de la musique de son temps au Canada.

Pierre Mercure, de révolution en révolution
Le bassoniste, compositeur et producteur pour la radio et la télévision canadienne, Pierre Mercure, vers 1945
  • Aujourd’hui, 29 janvier, je voudrais vous parler de Pierre Mercure, mort le 29 janvier 1966 à l’âge de trente-huit ans.

Certaines vies ressemblent à l’histoire comme le visage ressemble au miroir. Notre mythologie contemporaine fait de la destinée de Forrest Gump la matrice de ces existences parallèles à l’évolution du monde.
Ainsi, on peut suivre le chemin de Pierre Mercure pour relire les grands mouvements de la musique savante de la seconde moitié du XXe siècle.
Naissance en 1927 à Montréal. Premiers prix d’harmonie et de contrepoint, deuxième prix de basson. Études de chef d’orchestre, poste de basson à l’Orchestre symphonique de Montréal, passage à Paris dans les classes de Nadia Boulanger et Darius Milhaud, insatisfaction ; voyage à Tanglewood, amitié avec Luigi Dallapiccola : dès lors, Mercure compose en conciliant le dodécaphonisme de son maître et un lyrisme instinctif, se réjouit d’écrire des musiques pour le théâtre et pour la danse. Puis il découvre la musique électroacoustique, les travaux de Pierre Schaeffer, compose des pièces concrètes accompagnées de danse ou de projections lumineuses. À l’Université d’été pour la nouvelle musique de Darmstadt, il découvre les sources électroniques, il tente une synthèse entre l’orchestre classique et le nouvel instrumentarium, se rapproche du mouvement Fluxus… 

Nous écoutons :
Un extrait de Psaume pour abri, cantate radiophonique pour orchestre symphonique et chœur de Pierre Mercure, créée à Montréal en 1963

L'équipe de l'émission :