Les Grands Macabres
Programmation musicale
Mardi 4 mai 2021
3 min

Noel Rosa, un météore dans la samba

D’une inspiration féconde, drôle et poétique, ce jeune carioca a changé à tout jamais la musique populaire brésilienne avant d’être foudroyé.

Noel Rosa, un météore dans la samba
Le compositeur Noel Rosa, © Getty
  • Aujourd’hui, 4 mai, je voudrais vous parler de Noel Rosa, mort le 4 mai 1937 à l’âge de vingt-six ans. 

Il faut presque compter sur ses doigts pour en être sûr : Noel Rosa est bien mort à vingt-six ans. Pourtant il laisse 259 compositions et des succès immenses encore joués aujourd'hui, des chapelets d'anecdotes pittoresques, quelques révolutions musicales et une légende de géant. Enfin, de géant ; géant de la picole surtout, et pas le dernier pour faire la fête. D'ailleurs, c’est aussi ce qui l’a tué.
Au départ, pourtant, ça devrait bien démarrer. Famille plutôt à l'aise du quartier de Villa Isabel, à Rio de Janeiro, mais l'accouchement se passe mal, le médecin sort les forceps et Noel Rosa en garde un visage sévèrement déformé – à moins que cela ne soit une légende et que sa disgrâce physique ne résulte d’une maladie congénitale. Pas rancunier, il entreprend des études de médecine mais finit par les abandonner.
Il préfère jouer de la mandoline ou de la guitare, boire très tard, faire un peu n'importe quoi. Une longue histoire d’amour avec une prostituée, un mariage avec une jeune fille mineure pour éviter que leur liaison ne le conduise en prison, une consommation effrénée de tabac alors qu’il est tuberculeux…

Nous écoutons : Com que roupa, un des classiques laissés par Noel Rosa au cours de sa courte carrière, en 1930.

L'équipe de l'émission :