Les Grands Macabres
Programmation musicale
Mardi 30 mars 2021
3 min

Vincenzo Legrenzio Ciampi, entre Londres et Venise

L’Europe de la musique et des stars qui ont un pied dans plusieurs pays, cela existe déjà au XVIIIe siècle.

Vincenzo Legrenzio Ciampi, entre Londres et Venise
La soprano Giulia Frasi, créatrice du rôle de Camilla dans "Il Trionfo di Camilla" de Vincenzo Legrenzio Ciampi
  • Aujourd’hui, 30 mars, je voudrais vous parler de Vincenzo Legrenzio Ciampi, mort le 30 mars 1762 à l’âge de quarante-deux ans. 

Il trionfo di Camilla est un échec. Ce dramma per musica est créé à Londres le 31 mars 1750 dans la belle salle du His Majesty’s Theater avec la grande Giulia Frasi dans le premier rôle féminin. La soprano préférée de Georg Friedrich Haendel a été, deux semaines plus tôt, l’héroïne de Theodora, oratorio de l’empereur de la musique en Angleterre, créé au théâtre royal de Covent Garden. Ça n’a pas été un grand succès, mais sans commune mesure avec le bide majuscule d’Il trionfo di Camilla : on baisse le rideau après deux représentations seulement.
Mais l’éditeur de musique John Walsh est quand même audacieux et imprime un recueil de Favourite Songs – six airs d’Il trionfo di Camilla, composé par Vincenzo Legrenzio Ciampi. Et c’est ainsi que nous parviendra Là per l’ombrosa sponda, un air qui alors a semble-t-il du succès, peut-être même par la voix de la créatrice du rôle, Giulia Frasi dans les concerts qu’elle a ajouté à sa frénétique activité au service des compositeurs de son temps – en cette année 1750, cinq ouvrages d’Haendel, un de Pergolèse et deux de Ciampi.
Car Vincenzo Legrenzio Ciampi a écrit pour la scène londonienne Il trionfo di Camilla mais aussi dirigé une reprise augmentée de sa version d’Adriano in Siria – vous vous souvenez, c’est ce livret de Metastasio qui a été utilisé pour une soixantaine d’opéras au cours du XVIIIe siècle. Mais revenons à Ciampi, qui présente ses compositions dans les salles londoniennes alors qu’il est chef de chœur à Venise. 

Nous écoutons :
La per l’ombrasa sponda, un air de l’opéra Il trionfo di Camilla de Vincenzo Legrenzio Ciampi, échec commercial à sa création, mais qui a traversé les siècles. Ici, dans un enregistrement par Ruby Hughes, accompagnée par l’Orchestra of the Age of Enlightment dirigé par Laurence Cummings, en 2018. 

L'équipe de l'émission :