Les Grands Macabres
Programmation musicale
Lundi 26 avril 2021
3 min

Adrian Borland, un lent échec

Malgré l’intérêt que suscite un moment son groupe The Sound, il n’est pas parvenu à se faire un nom au soleil post-punk.

Adrian Borland, un lent échec
Adrian Borland , © Getty / Lex van Rossen/MAI/Redferns
  • Aujourd’hui, 26 avril, je voudrais vous parler d’Adrian Borland, mort le 26 avril 1999 à l’âge de quarante et un ans. 

Il manque quelque chose à Adrian Borland. On ne sait pas quoi, et lui-même encore moins que nous. Mais quand on voit les images de concert de son groupe, The Sound, on voit bien une carence, une impuissance, une déficience. On ne sait pas trop si le problème est qu'il ne sait pas bien s'envoler ou si ce sont ses ailes de géant qui l'empêchent de marcher.
Et puis il n'a pas la tête de l'emploi : un peu rond, le genre qui s'essouffle dans l'escalier juste après le premier étage, une bonne tête joufflue qui rend moins crédibles son expression torturée…
Il aurait peut-être été plus à l'aise à une autre époque, par exemple au temps où les garçons mal dans leur peau s'installaient au piano et composaient des nocturnes languides en respirant la fumée d'une méchante chandelle – ça n'arrangeait pas leur tuberculose mais au moins ils n'avaient pas le souci de passer dans Top of the Pops sur BBC1.
Au lieu de quoi Adrian Borland est né en 1957. Juste l’âge pour être de la première génération punk. Ce n'est pas très concluant pour son groupe, The Outsiders. En 1977 et 1978, ils sortent deux albums sans grand éclat et, en 1979, le trio punk se transforme en quintet post-punk sous le nom de The Sound.
Post-punk? Si on a vécu cette époque, on voit tout de suite mais pour les jeunes du XXIe siècle, comment résumer ? Disons que ce serait comme des punks, qui jouent vite des trucs sommaires, mais avec un synthé qui balance des nappes qui font comme de la cellophane autour d'un bouquet de ronces.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Nous écoutons :
Heartland, une des meilleurs titres de l’album Jeopardy de The Sound, le groupe d’Adrian Borland, paru en 1980. 

L'équipe de l'émission :