Les Grands Macabres
Programmation musicale
Jeudi 26 novembre 2020
3 min

John Rostill, deux fois mort

Le monde du rock est choqué d’apprendre que le bassiste des Shadows, extrêmement influent sur ses confrères des années 60, est mort électrocuté. Mais tout n’est pas si simple.

John Rostill, deux fois mort
Le groupe britannique de rock instrumental The Shadow, le 10 October 1968; de gauche à droite Hank Marvin, Brian Bennett, Bruce Welch et John Rostill, © Getty / Evening Standard/Hulton Archive
  • Aujourd’hui, 26 novembre, je voudrais vous parler de John Rostill, mort le 26 novembre 1973 à l’âge de trente et un ans. 

Le 26 novembre 1973, dans l’après-midi, Bruce Welch, le guitariste rythmique des Shadows, rend visite à John Rostill, ancien bassiste du groupe. Les Shadows se sont plus ou moins séparés en 1969 mais les deux musiciens continuent à se fréquenter assidument et, d’ailleurs, Welch vient pour travailler sur de nouvelles compositions. 
Mais John Rostill est mort. Il tient sa basse à la main : il a été électrocuté. L’instrument n’était pas relié à la terre et c’est un accident rarissime mais dont la possibilité est connue de tous les musiciens de rock. L’année précédente, Leslie Harvey, le guitariste de Stone The Crows, s’est tué sur scène en attrapant un micro. Et beaucoup de musiciens de l’époque se sont pris de sévères châtaignes en raison de branchements désinvoltes de leurs amplis. Et c’est donc un des bassistes les plus influents du rock qui vient de s’électrocuter – et le monde du rock est bouleversé. 

Nous écoutons :
Blues Shadows, un titre de l’album Dance With the Shadows, peu après l’arrivée de John Rostill au sein du groupe, et dans lequel on entend bien son jeu singulier de basse. 

L'équipe de l'émission :