Les Grands Macabres
Programmation musicale
Vendredi 25 septembre 2020
3 min

John Bonham, le plus grand batteur de tous les temps (sources concordantes)

Quiconque s’assied derrière une batterie a appris ou apprendra quelque chose du canonnier de Led Zeppelin. Mais il ne faut pas suivre son exemple quant à la vodka.

John Bonham, le plus grand batteur de tous les temps (sources concordantes)
Le groupe de rock anglais Led Zeppelin sur une Jaguar à Londres en décembre 1968. De gauche à droite : John Paul Jones, Jimmy Page, Robert Plant and John Bonham, © Getty / Dick Barnatt/Redferns
  • Aujourd’hui, 25 septembre, je voudrais vous parler de John Bonham, mort le 25 septembre 1980 à l’âge de trente-deux ans. 

Si l’on en croit beaucoup de référendums de médias spécialisés depuis des décennies, le plus grand batteur du rock, c’est lui, Bonzo – John Bonham, le phénoménal canonnier de Led Zeppelin.
D’abord, il fait le boulot de base d’une manière exceptionnelle : il tient la battue métronomique de chaque titre, en symbiose avec John Paul Jones, le bassiste de Led Zep, avec une régularité parfaite.
Mais Bonzo est un polyphoniste ; quand on écoute de près Led Zep, on réalise qu’il dialogue continument avec Jimmy Page, le guitariste, dans un jeu d’une complexité troublante.

Nous écoutons :
When the Levee Breaks, reprise d’un blues de Memphis Minnie et Kansas Joe McCoy écrit en 1929 et repris par Led Zeppelin en 1971 sur l’album Led Zeppelin IV, avec un motif de batterie de John Bonham que l’on étudie aujourd’hui dans toutes les écoles de batterie rock. 

L'équipe de l'émission :