Les Grands Macabres
Programmation musicale
Vendredi 9 octobre 2020
3 min

Jacques Brel, après ses adieux et jusqu’au bout

Aventurier de la chanson, du cinéma, de l’océan, de l’existence, il s’est battu avec passion mais a fini, un jour, par prendre froid.

Jacques Brel, après ses adieux et jusqu’au bout
Le chanteur belge Jacques Brel lors d'une séance d'enregistrement au théatre de l'ORTF, le 10 novembre 1966 , © Getty / Jacques Haillot/Sygma
  • Aujourd’hui, 9 octobre, je voudrais vous parler de Jacques Brel, mort le 9 octobre 1978 à l’âge de quarante-neuf ans. 

Jacques Brel est mort alors qu’il avait fait ses adieux à la chanson. Des adieux comme tous les artistes aimeraient en faire, dans un torrent d’acclamations interminables, le Tout-Paris debout pendant un long moment en espérant qu’il revienne, et Jacques Brel, qui allait prendre sa douche dans les loges, qui écarte le rideau pour reparaître, en nage dans un peignoir à rayures. Ça, c’est le 1er novembre 1966.
Mais, en fait, le vrai dernier concert de Jacques Brel a lieu à la fin de la tournée qui a été lancée par plusieurs semaines à l’Olympia. Ce sera donc le 16 mai 1967 à Roubaix. Et puis il y aura aussi quelques jours de concerts pour aider un cabaret de la rive gauche à ne pas faire faillite, et puis l’aventure de L’Homme de la Mancha, avec ces semaines de spectacle pendant lesquelles Brel est un incroyable Don Quichotte...
Peu importe, au fond : Jacques Brel a fait ses adieux ; et, à tout jamais, même pour ceux qui n’étaient pas là, on a déjà vécu son dernier soir – 1er novembre 1966, l’Olympia. 

Nous écoutons : Une des dernières chansons de Jacques Brel, Vieillir, écrite alors qu’il est déjà atteint d’un cancer et enregistrée pour l’album Les Marquises en 1977. 

L'équipe de l'émission :