Les Grands Macabres
Programmation musicale
Lundi 8 mars 2021
3 min

Jack Anglin, en revenant de l’enterrement

Musicien typique de la country music de Nashville, qui a fait l’essentiel de sa carrière en duo avec son beau-frère, il est bouleversé par la mort de Patsy Cline.

Jack Anglin, en revenant de l’enterrement
Le duo de musique country : Johnnie Wright (à gauche) et Jack Anglin (à droite) avec la femme de Johnnie, la chanteuse Kitty Wells vers 1953 à Nashville, Tennessee, © Getty / Michael Ochs Archives/Getty Images
  • Aujourd’hui, 8 mars, je voudrais vous parler de Jack Anglin, mort le 8 mars 1963 à l’âge de quarante-six ans. 

Patsy Cline est morte trois jours plus tôt. Chacun, dans le métier, est dévasté : elle était pour la country music ce que Louis Armstrong a été pour le jazz ou Elvis Presley pour le rock’n’roll, la révolution qui bouscule les certitudes et qui conquiert le très vaste public de tous ceux qui ne s’intéressaient pas jusqu’alors à ce genre-là.
La country music est d’autant plus meurtrie que Patsy Cline n’était pas seule dans l’avion. Il était piloté par son manager Randy Hughes et, à bord, il y avait aussi deux chanteurs renommés, Hawkshaw Hawkins et Cowboy Copas.
Morts ensemble, ces quatre personnages de la country music ne sont pas enterrés ensemble, mais on leur rend hommage le même jour. Et, ce 8 mars 1963, Jack Anglin va à toutes les cérémonies. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Nous écoutons :
Poison Love, duo de Jack Anglin et Johnny Wright en 1955, un de leurs plus grands succès. Anglin tient la voix de ténor et son beau-frère est le soliste. 

L'équipe de l'émission :