Les Grands Macabres
Programmation musicale
Vendredi 16 octobre 2020
3 min

Felix Arndt, le génie des rouleaux

Pianiste et compositeur à la confluence de la musique savante et du jazz du début du XXe siècle, il devient un des grands noms du piano pneumatique.

Felix Arndt, le génie des rouleaux
Le pianiste et compositeur américain, Félix Arndt (1889-1918)
  • Aujourd’hui, 16 octobre, je voudrais vous parler de Felix Arndt, mort le 16 octobre 1918, à l’âge de vingt-neuf ans.

Il y a eu un moment où, si l'on voulait écouter un artiste jouant de la musique avec sa sensibilité, son style personnel, sa palette expressive unique, ce n’était pas le disque qui était le support le plus fidèle, mais le rouleau de piano pneumatique. 

On a commencé à partir des années 1880 à faire jouer des pianos en actionnant un système de roues, de bielles et de soufflets grâce à un rouleau de carton perforé – chaque trou figurant une note ; le rouleau étant perforé à la lame de rasoir en utilisant une règle et une équerre. 

En 1904, en Allemagne, on parvient à faire enregistrer directement un rouleau de piano par un musicien. La révolution, c’est que le piano mécanique installé dans un bistrot, dans un salon, dans un restaurant, va jouer exactement comme Saint-Saëns ou Rachmaninov car ce sont Saint-Saëns ou Rachmaninov en personne qui ont enregistré le rouleau.

En 1911, le procédé arrive aux États-Unis. Comme, depuis quelques années, tous les fabricants de piano mécanique ont décidé d’utiliser un format standardisé pour leurs rouleaux, c’est une révolution commerciale. 

Nous écoutons :
Le paradoxe des rouleaux de piano pneumatique : Felix Arndt a joué Nola, le plus grand succès de sa carrière, en 1915 mais cet enregistrement de son jeu de piano est réalisé en 1993. 

L'équipe de l'émission :