Les Grands Macabres
Programmation musicale
Lundi 2 novembre 2020
3 min

Eva Cassidy, l’étoile posthume

Cette jolie blonde timide chantait dans les clubs et les bars de la région de Washington et n’avait pas connu le succès, jusqu’à ce qu’un cancer ne l’emporte.

Eva Cassidy, l’étoile posthume
Pochette de l'album posthume Simply Eva, paru en 2011
  • Aujourd’hui, 2 novembre, je voudrais vous parler d’Eva Cassidy, morte le 2 novembre 1996 à l’âge de trente-trois ans.

Eva Cassidy a incontestablement une belle voix. Elle a toujours aimé chanter et, à neuf ans, son père lui donne ses premiers cours de guitare. 

Client sérieux, ce monsieur Cassidy. Instituteur pour enfants en difficulté, sculpteur sur métal, guitariste de jazz et ancien champion du monde de force athlétique – une sorte d’haltérophilie en moins sophistiqué. 

Et sa fille, Eva, a donc une voix très puissante, très émotionnelle, pas subtile-subtile. Elle aime les standards dans lesquels on envoie le boulet sans se soucier des atteintes au bon goût. Dans la vie, sa personnalité est plutôt effacée mais, au micro, elle en fait volontiers un peu trop.  

  • Nous écoutons : Over the Rainbow, immense classique de la musique populaire américaine, qui est la dernière chanson de la dernière apparition d’Eva Cassidy sur scène.
L'équipe de l'émission :