Les Grands Macabres
Programmation musicale
Jeudi 14 janvier 2021
3 min

Daniel Balavoine, un humaniste dans la pop

Sa mort tragique est un choc pour la France entière, qui voit disparaitre un artiste exigeant et généreux dans un accident en Afrique.

Daniel Balavoine, un humaniste dans la pop
Le chanteur français Daniel Balavoine en concert au Palais des Sports de Paris en 1982, © Getty
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
  • Aujourd’hui, 14 janvier, je voudrais vous parler de Daniel Balavoine, mort le 14 janvier 1986 à l’âge de trente-trois ans. 

Daniel Balavoine n’a pas cessé de se demander quelle est la place, le rôle, la nécessité d’un artiste. Il s’est rêvé en chanteur mais peut-être pas en star, en idole. Mais nous connaissons tous le texte : « J'veux faire des tubes et que ça tourne bien / J'veux écrire une chanson dans le vent / Un air gai, chic et entraînant / Pour faire danser dans les soirées de Monsieur Durand ».

Que dire de plus ? Il y est arrivé. Et ça continue aujourd’hui, les soirées télé nostalgiques, les hommages de ses cadets, les livres du souvenir, les émissions spéciales à la radio – une passion Balavoine, jamais éteinte, comme si ce pays ne se réveillait toujours pas de la surprise hébétée d’un matin de janvier où les radios annonçaient que là-bas, au Mali, en marge du Paris-Dakar, le chanteur Daniel Balavoine était mort dans un accident d’hélicoptère.

Nous écoutons :Sauver l’amour, un des succès emblématiques de Daniel Balavoine, sorti sur son dernier album mais publié en single quelques semaines après sa mort, et omniprésent sur les ondes pendant des mois. 

L'équipe de l'émission :