Les Grands Macabres
Programmation musicale
Lundi 5 octobre 2020
3 min

Booker Little, le génie de transition

Entre le hard bop et le free jazz, ce trompettiste cherche une voie qui reste chatoyante et chaleureuse.

Booker Little, le génie de transition
Pochette de disque de Booker Little
  • Aujourd’hui, 5 octobre, je voudrais vous parler de Booker Little, mort le 5 octobre 1961, à l’âge de vingt-trois ans. 

Nous ne sommes pas égaux quant au nombre de fées qui se penchent sur notre berceau. Dans le cas du trompettiste Booker Little, il y a foule pour se pencher sur le bambin. Déjà, papa est tromboniste professionnel, maman est pianiste d’église, sa grande sœur est professionnelle de l’opéra. Son premier professeur de trompette, au lycée, est le père de Dee Dee Bridgewater. Et quand il va faire ses études au conservatoire de Chicago, il partage pendant plusieurs mois une chambre au YMCA avec Sonny Rollins.
Rollins lui donne le contact du batteur Max Roach et, quelques années plus tard, à vingt ans, Booker Little entre dans son groupe. C’est aussi en 1958 qu’il enregistre ses premiers albums comme leader. 

Nous écoutons :
Booker’s Waltz, un extrait de l’enregistrement réalisé au Five Spot de New York, le 16 juillet 1961, quelques mois avant la mort du trompettiste Booker Little, avec Eric Dolphy à la clarinette basse, Mal Waldron au piano, Richard Davis à la contrebasse et Ed Blackwell à la batterie. 

L'équipe de l'émission :