Les grands entretiens
Entretien
Mercredi 13 septembre 2017
27 min

Thomas Hampson, "Chanter Don Giovanni à 60 ans, c'est comme Sean Connery qui fait son dernier James Bond!" (3/5)

Troisième volet de notre entretien avec le baryton américain. Avec Harnoncourt et Ponnelle, son premier Don Giovanni. Chanter Mozart, avec aussi Levine, Muti... Et avec Leonard Bernstein, la découverte de Mahler - passion musicale de toute une vie...

Thomas Hampson, "Chanter Don Giovanni à 60 ans, c'est comme Sean Connery qui fait son dernier James Bond!" (3/5)
Thomas Hampson, le plus grand baryton américain de sa génération, confie ses souvenirs et ses passions au micro des Grands Entretiens... , © Jiyang Chen

Le baryton Thomas Hampson évoque son parcours personnel et musical avec le producteur Stéphane Grant.

Dans sa loge de l'Opéra-Bastille, Thomas Hampson reçoit l'équipe des Grands Entretiens...
Dans sa loge de l'Opéra-Bastille, Thomas Hampson reçoit l'équipe des Grands Entretiens..., © Michel Zlotowski

ACTUALITÉ

THOMAS HAMPSON chante dans Die lustige witwe (La veuve joyeuse) de Lehár à l'Opéra-Bastille, du 9 septembre au 21 octobre

RÉCITAL au Musée d'Orsay le 4 octobre

Nouveau CD Sérénade (Pentatone)

PROGRAMMATION MUSICALE

♫Wolfgang Amadeus Mozart
Don Giovanni
Acte I - "Fin ch’han dal vino"
Thomas Hampson, baryton
Royal Concertgebouw Orchestra Amsterdam, dir.Nikolaus Harnoncourt
Teldec 2292-44184-2 (1988)

♫Wolfgang Amadeus Mozart
Don Giovanni
Acte I - "Là ci darem la mano"
Thomas Hampson, baryton
Barbara Bonney, soprano
Royal Concertgebouw Orchestra Amsterdam, dir.Nikolaus Harnoncourt
Teldec 2292-44184-2 (1988)

♫Wolfgang Amadeus Mozart
Don Giovanni
Acte II - Scena XV (extrait)
Thomas Hampson, baryton
László Polgár, basse
Robert Holl, baryton-basse
Chor der Niederländischen Oper
Royal Concertgebouw Orchestra Amsterdam, dir.Nikolaus Harnoncourt
Teldec 2292-44184-2 (1988)

♫Gustav Mahler
Kindertotenlieder
"Nun will die Sonn’so hell aufgehn"
Thomas Hampson, baryton
Wiener Philharmoniker, dir.Leonard Bernstein
Deutsche Grammophon 431 682-2 (Vienne, Musikverein, octobre 1988)

♫Gustav Mahler
Kindertotenlieder
"Nun seh’ich wohl, warum so dunkle Flammen"
Thomas Hampson, baryton
Wiener Philharmoniker, dir.Leonard Bernstein
Deutsche Grammophon 431 682-2 (Vienne, Musikverein, octobre 1988)

♫Gustav Mahler
Symphonie n°1 en ré majeur "Titan"
I.Langsam. Schleppend - Im Anfang sehr gemächlich
Concertgebouworkest Amsterdam, dir.Leonard Bernstein
Deutsche Grammophon 431 036-2 (1987)

ENTRETIEN TRADUIT PAR MICHEL ZLOTOWSKI

Les invités :
L'équipe de l'émission :