Les grands entretiens
Entretien
Mercredi 16 décembre 2020
25 min

Philippe Bianconi (3/5) : "Il m'a manqué l'émulation et la confrontation"

Hors des parcours classiques, celui qui a fait carrière sans passer par Paris, s'est peu à peu imposé comme l'un des meilleurs instrumentistes français. Lauréat des Van Cliburn et Casadesus aux États-Unis, c'est en se produisant aux quatre coins du monde que Philippe Bianconi a appris son métier.

Philippe Bianconi (3/5) : "Il m'a manqué l'émulation et la confrontation"
Philippe Bianconi, © William Beaucardet / La Dolce Volta

Gaby Casadesus était extraordinaire, mais j’ai été un jeune homme très seul, dans un cocon douillet. Ce n’était pas une bonne préparation pour la vie et ma carrière. Ne pas intégrer une grande école m'a manqué. Philippe Bianconi

Programme musical

Maurice RAVEL
Ma mère l'Oye - pour piano à 4 mains
Robert & Gaby Casadesus (piano)
CBS   

Maurice RAVEL
Pavane pour une infante défunte
Philippe Bianconi (piano)
LYRINX 

Claude DEBUSSY
Children's corner : “Golliwogg's cake-walk”
Gaby Casadesus (piano)
HPC 

Ernest CHAUSSON
Concert en ré maj op. 21 : Sicilienne - pour piano violon et quatuor à cordes
Quatuor Parisii (cordes) et Philippe Bianconi (piano)
SAPHIR  

Dimitri CHOSTAKOVITCH
Sonate pour violoncelle et piano en ré min op. 40 : 3. Largo
Gary Hoffman (violoncelle) et Philippe Bianconi (piano)
CHANT DU MONDE 

Claude DEBUSSY
Préludes : Feux d'artifice. FL 131, n°12
Philippe Bianconi (piano)
LA DOLCE VOLTA 

Johannes Brahms
Quintette en fa min op. 34 : Scherzo - pour piano et quatuor a cordes
Quatuor Sine Nomine (cordes) et Philippe Bianconi (piano)
CLAVES  

Alexandre SCRIABINE
Sonate pour piano n°3 en fa dièse min op. 23
Vitaly Margulis (piano)
INAK-AKUSTIK  

Les invités :
L'équipe de l'émission :