Les grands entretiens
Entretien
Mardi 17 novembre 2020
25 min

Marin Alsop (2/5) "Il faut être créatif et sortir de sa zone de confort, c'est le meilleur des apprentissages"

La cheffe d'orchestre Marin Alsop revient sur la fondation de son Concordia Orchestra en 1984. A la même époque, elle prend des leçons de direction avec Harold Faberman, et intègre le programme d’été de l’Orchestre symphonique de Boston à Tanglewood, où elle travaille avec Leonard Bernstein.

Marin Alsop (2/5) "Il faut être créatif et sortir de sa zone de confort, c'est le meilleur des apprentissages"
Leonard Bernstein et Marin Alsop lors d'une séance de travail à Tanglewood, c. 1988, © Walter H. Scott / Boston Symphony Orchestra Archives

Programme musical

George Gershwin, Blue Monday - Ouverture
Orchestre Concordia, Marin Alsop (dir.)
Angel 7548512 (1993)

Philip Glass / David Bowie, Symphonie n° 4 - 1 Heroes
Orchestre symphonique de Bournemouth, Marin Alsop (dir.)
Naxos 8559325 (2007)

James Price Johnson, Drums, Poème symphonique
Orchestre Concordia, Marin Alsop (dir.)
Nimbus NI 2745 (2011)

James Price Johnson, Victory Stride, pour trompette, clarinette, trombone, piano et orchestre
Chris Gekker, trompette, Lawrence Feldman, clarinette, James Pugh, trombone
Concordia Orchestra, Marin Alsop (dir.)
Nimbus NI 2745 (2011)

Béla Bartok, Musique pour cordes, percussion et célesta - Mouvement final : Allegro molto
Orchestre symphonique de Baltimore, Marin Alsop (dir.)
Naxos 8.572486 (2012)

Ludwig van Beethoven, Symphonie n° 9 en ré mineur op. 125 - Mouvement 1 : Allegro ma non troppo
Orchestre Philharmonique de New York, Leonard Bernstein (dir.)
Sony Classical 1907597048201/8 (2019)

Leonard Bernstein, Mass : Allelluia
Chœur de Peabody, Morgan State University Choir, Orchestre symphonique de Baltimore, Marin Alsop (dir.)
Naxos 8.559622-23 (2009)

Les invités :
L'équipe de l'émission :