Les grands entretiens
Entretien
Mercredi 20 novembre 2019
25 min

Éliane Radigue (3/5) : "C'était une période particulièrement intense à New York"

A partir du début des années 60, lors d'un séjour d'un an à New York avec Arman et leurs enfants, la compositrice Eliane Radigue découvre la scène artistique américaine. Elle rencontre John Cage, Philip Glass, Steve Reich, Morton Subotnik...

Éliane Radigue (3/5) : "C'était une période particulièrement intense à New York"
La compositrice Eliane Radigue photographiée le 6 avril 1971 à New York (Cultural Center - Columbus Circle), © Yves Arman

Lors d'un second séjour aux Etats-Unis en 1970, Eliane Radigue partage un studio à l'Université de New York avec Laurie Spiegel et Rhys Chatham, où elle compose sa toute première oeuvre électronique, Chry-ptus (1971).

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Programme musical

Éliane Radigue, Number 17 (1970)
Disque : Eliane Radigue - OPUS 17 (2013)
Alga Marghen  

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

James Tenney, Analog #1 (Noise Study) (1961)
Disque : James Tenney - Selected Works : 1961-1969
Artifact Recordings 

Éliane Radigue, Chry-ptus (1971)
Disque : Eliane Radigue - Œuvres électroniques (2018)
INA GRM

Éliane Radigue, Arthesis (1973)
Disque : Eliane Radigue - Œuvres électroniques (2018)
INA GRM

Les invités :
L'équipe de l'émission :