Les grands entretiens
Entretien
Jeudi 18 mai 2017
27 min

Daniel Barenboim, Une carrière transatlantique - Acte II (4/5)

Une évocation des années passées entre Berlin et Chicago à la tête de l’un des plus remarquables – et des plus méconnus – des orchestres américains.

Daniel Barenboim, Une carrière transatlantique - Acte II (4/5)
Daniel Barenboim, © Pauline Boisaubert

La qualité d'un orchestre, c'est sa flexibilité. Quand je dirigeais l'Orchestre de Paris, je voulais pouvoir interpréter aussi bien Bruck­ner que Debussy. C'est comme parler plusieurs langues sans accent. D'année en année, la virtuosité des instrumentistes ne cesse de progresser. La flexibilité dont je parle en bénéficie. (Daniel Barenboim, pour La Croix 2012)

Le chef d'orchestre et pianiste Daniel Barenboim évoque, pour la seconde fois, son parcours personnel et musical avec le producteur Lionel Esparza.

Programmation musicale :

♫Johannes Brahms
Symphonie n°1 en ut min op 68 : Un poco sostenuto - Allegro
Orchestre Symphonique de Chicago dirigé par Daniel Barenboim
(ERATO 4509-94817-2)

♫Johannes Brahms
Symphonie n°1 en ut min op 68 : Un poco sostenuto - Allegro
Orchestre Symphonique de Chicago dirigé par Daniel Barenboim
(ERATO 4509-94817-2)

♫Franz Liszt
Musiques symphoniques : Les préludes S 97
Orchestre Symphonique de Chicago dirigé par Daniel Barenboim
(DGG 415851-2)

♫Anton Brukner
Symphonie n°7 en Mi Maj WAB 107 : Allegro moderato
Staatskapelle de Berlin dirigé par Daniel Barenboim
(DGG 4790320)

♫Richard Wagner
Parsifal : Prélude
Orchestre Symphonique de Chicago dirigé par Daniel Barenboim
(TELDEC 3984-24224-2)

Pour aller plus loin :

►Site officiel de Daniel Barenboim ici

►Coffret de 11 CD : « 100 heures avec Jacques Chancel. Radioscopie » où l'on peut retrouver l'entretien de Daniel Barenboim avec Jacques Chancel donné le 10 novembre 1975 (à écouter sur le CD1).

►Retrouvez la première série d'émission de Daniel Barenboim que lui a déjà consacrée Lionel Esparza et qui a été diffusée du 05 au 09 décembre 2016 :

Les invités :
L'équipe de l'émission :
Mots clés :