Les grands entretiens
Entretien
Lundi 21 décembre 2020
25 min

Bernard Cavanna (1/5) : "J’ai découvert la musique en écoutant mon grand-père allemand jouer de l’accordéon"

Né en 1951 à Nogent-sur-Marne, Bernard Cavanna se situe à la croisée des cultures occidentales. Fils et petit-fils d’émigrés, l’univers musical du compositeur cultive le contraste, entre écriture savante et résurgences populaires.

Bernard Cavanna (1/5) : "J’ai découvert la musique en écoutant mon grand-père allemand jouer de l’accordéon"
À droite, Bernard Cavanna aux côtés de son grand-père paternel allemand Karl Koop, accordéoniste, © Archives personnelles

Issu d'une famille d'immigrés, d’un père italien, maçon-carreleur, et d’une mère allemande, Bernard Cavanna grandit 56 rue Théodore Honoré, à Nogent-sur-Marne. Un pan de son enfance dépeint en 2010 par la caméra de Delphine de Blic dans le documentaire : La peau sur la table...

La musique entre dans la vie du futur compositeur par l'observation silencieuse de son grand-père jouant de l'accordéon, ou encore par l'écoute des Impromptus de Schubert joués des mains usées de sa mère. Il découvrira plus tard, à l’âge de 9 ans, les jeux harmoniques de son professeur de piano, Anne Costes.

Karl Koop, le grand père accordéoniste de Bernard Cavanna. L'accordéon est le premier souvenir musical du compositeur
Karl Koop, le grand père accordéoniste de Bernard Cavanna. L'accordéon est le premier souvenir musical du compositeur, © Archives personnelles

Karl Koop Konzert - version pour accordéon et orchestre de chambre

Au-dessus de la résidence de ma mère, vivait une professeur de musique, qui, contre du lait de chèvre, l’autorisait à jouer du piano. C’était la fierté de mon grand-père, à qui la Croix-Rouge avait donné un accordéon. Bernard Cavanna

Bernard Cavanna
Bernard Cavanna, © Philippe Stirnweiss

Créateur autodidacte inclassable, c’est sur les conseils d’Henri Dutilleux puis avec l’aide de Paul Méfano et de Georges Aperghis que Cavanna se destine à la composition ; fortement influencée par la musique et la pensée de Aurèle Stroë. La musique du compositeur se distingue esthétiquement par un éclectisme associant veine populaire, legs romantique et traditions modernes savantes. Il a travaillé pour le théâtre, la danse et le cinéma, mais aussi dirigé l’École nationale de musique de Gennevilliers de 1987 à 2018.

Programme musical

Bernard CAVANNA / Enrique DELFINO
Sonatine 43
Louise Jallu, bandonéon
Mathias Lévy, violon
Grégoire Letouvet, piano
Alexandre Perrot, contrebasse
Bernard Cavanna, Louise Jallu, arrangements
KLARTHE

Bernard CAVANNA
Parking Schubert, pour clarinette en si bémol et clarinette basse
Béatrice Berne, Jean-Marc Fessart (clarinettes)
CLARINET CLASSICS 

Bernard CAVANNA
Karl Koop Konzert
Pascal Contet (accordéon)
Orchestre national de Lille (Grant Llewellyn)
AEON

Franz SCHUBERT
Impromptu en sol bémol maj op. 90 n°3 D 899 n°3
Radu Lupu, piano
DECCA

Claude DEBUSSY
Préludes pour piano livre II - Général Lavine Excentric
Claudio Arrau, piano
PHILIPS

Bernard CAVANNA
Shangaï Concerto
Noemi Schindler (violon)
Emmanuelle Bertrand (violoncelle)
Orchestre national de Lille
Ensemble 2e2m (Peter Rundel)
AEON

Bernard CAVANNA
Trio n° 2 pour accordéon, violon et violoncelle – Gigue de la Duchesse
Noémi Schindler, violon
Anthony Millet, accordéon
Atsushi Sakai, violoncelle
NOMADMUSIC 

Bernard CAVANNA
Karl Koop Konzert
Pascal Contet, accordéon
Orchestre national de Lille (Grant Llewellyn)
AEON

Bernard CAVANNA
Trois Strophes sur le nom de Patrice Emery Lumumba, strophe 1
Hélène Desaint, alto solo
Ensemble 2e2m (Pierre Roullier)
AEON

L'équipe de l'émission :