Mercredi 16 septembre 2015
5 min

Les Tétons Flingueurs

Samedi dernier dans le val d’Oise, deux militantes du mouvement féministe Femen ont perturbé un salon en partie consacré à la femme musulmane. Peu avant la fermeture elles sont montées sur scène vêtues de djellabas qu’elles ont ôté pour montrer torse nu ce message écrit sur leurs corps « personne ne me soumet, personne ne me possède, je suis mon propre prophète » Les deux jeunes femmes ont été évacuées de la scène et rouées de coups par le service d’ordre de ce salon musulman puis placées en garde à vue…

L’actualité chantée de Cécile de Kervasdoué et Benjamin Laurent a choisi de revenir sur cet évènement
Les Tétons Flingueurs c'est le titre de l'épisode de cette semaine

Paroles

Chant 1

Quand j’entends « reste à la maison »
Moi je leur montre mes nichons

BOB femen sale pute

Quand ils prêchent la soumission
Moi je leur montre mes tétons

Quand ils sont faussement pudibonds
Moi j’exhibe mes jolis mamelons

Et devant leurs blagues de cochons
Moi je leur montre mon bidon

Chant 2

C’est vrai que Je n’suis pas voilée
Que j’ai le droit de travailler
De sortir de lire des romans
Que Je suis heureuse d’être maman

Mais je ne suis pas bien dans ma peau
Et tout me semble être un fardeau
Je ne suis jamais à la hauteur
Comme si j’accumulais les erreurs

Assez de sourire et de fermer les yeux
Assez de mentir pour tous ces messieurs
Assez de croire à leur égalité
Lorsqu’avec douceur ou avec fermeté
On fait croire aux filles dès la naissance
Que face aux garçons elles n’ont aucune chance

Chant 3

Est-ce que tous les hommes sont comme ça
A faire semblant que ça n’existe pas
Que dans nos pays civilisés
Les hommes et les femmes sont à égalité.

Pour sa troisième édition le salon musulman du val d'Oise avait mis la femme musulmane à l'honneur. Différents prédicateurs salafistes ont pu donner leur conseil à l'assemble: pour Hatim Abou Abdillah, imam de la mosquée de Maisons-Alfort, les femmes qui se parfument sont des « fornicatrices promises à un châtiment atroce ». Rachid Abou Houdeyfa, imam de la mosquée de Brest, leur enjoint de se voiler pour éviter le viol ici-bas, et l’enfer dans l’au-delà. Enfin le prédicateur Nader Abou Anas imma du Bourget explique qu’une épouse ne doit pas sortir sans l’autorisation de son mari et que celle qui se refuse à lui sera « maudite toute la nuit par les ange ».

L'équipe de l'émission :
Mots clés :