Mercredi 10 février 2016
4 min

La zizanie

Les députés votent aujourd’hui solennellement à l’Assemblée Nationale la révision constitutionnelle, qui devrait inscrire l'Etat d'urgence et la déchéance de nationalité dans la loi fondamentale. Ce texte mainte fois révisé a provoqué des débats et des polémiques infinis, l’occasion pour l’actualité chantée de Cécile de Kervasdoué et Benjamin Laurent de vous raconter cette semaine la Zizanie

Mais d’où sort ce mauvais débat
Comme si on avait besoin d’ça
Journaliste et politiques
tiennent un discours cacophonique

Apatridie
Droit du sol
Protection
de notre nation
sécurité
symbole
déchéance
de nationalité

Chacun assène son opinion
Invoque la constitution
Et ça crie ça parle haut
Ca emploie tous les grands mots

Vichy
Déportation
Guerre d’algérie
Segrégation
C’est une cabale
Un scandale
Nos voisins le font
c’n’est pas une raison

Nous dans le village on n’y comprend rien
A ces trucs de politiciens
Mais y’en a pour qui ça fait mal
la déchéance nationale

Vous n’avez pas de vision
Vous n’avez pas de solution
Ni pour les chômeurs
Ni pour la terreur
Vous n’avez pas d’solution

Mais vous savez satisfaire
Donner à qui vitupère
Un petit coup à gauche un coup à droite
Oui vous savez satisfaire

Vous êtes un fin politique
Vous attisez les polémiques
Et pour remporter la prochaine élection
Vous savez faire diversion

Plus d’accents circonflexes
De cédilles de trucs complexes
Ça fait bondir, ça fait crier :
« Il faut défendre notre identité ! »

Et pendant ce temps à l’assemblée
L’état d’urgence est adopté.
Et pendant ce temps les députés
Détricotent nos Libertés.

L'équipe de l'émission :