Mercredi 11 mars 2015
5 min

Il Cardinale

Claude Guéant a été mis en examen pour faux et blanchiment à l'issue de 30 heures de garde à vue le week-end dernier. C'est la troisième fois en trois ans que l'ancien ministre de l'intérieur de Nicolas Sarkozy était ainsi retenu par la police. Cette fois la justice s'interroge sur un virement de 500 000 euros qu'il a reçu de l'étranger et qui pourrait avoir un lien avec le financement occulte de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. Mais Claude Guéant s'en défend et prétend qu'il s'agit du fruit de la vente de deux tableaux flamands largement surévalués. De quoi inspirer l'actualité chantée de Cécile de Kervasdoué et Benjamin Laurent . "Il Cardinale" : c'est le titre de l'épisode de cette semaine.

Chant 1
Un visage austère
De haut fonctionnaire
A l’air exemplaire.
Un grand travailleur
Zélé et flatteur
Qui fait un peu peur.

Distinction discrétion et beaucoup de décorations.

Le cardinal est resté plus de vingt ans
L’âme damnée de la droite au pouvoir
Et la justice qui prend son temps
Lui prépare son purgatoire

Chant 2

Il y a l’affaire de tableaux belges
Mais c’est une affaire qui s’agrège
Au financement par Kadhafi
De la campagne de Sarkozy

Il y a les primes de cabinet
Du liquide qu’il empochait
Près de 10 000 euros chaque mois
En plus du cumul des mandats

Il Cardinale, Il Cardinale
Dans le milieu, il n’y a de rien de mieux
Pour vous trouver de l’argent sale
Per tutte les campagnes électorales
Il Cardinal: Claude guéant

Et puis Il y a l’affaire Tapie
Ou encore l’affaire Karachi
Emplois fictifs, liasses de billets
Françafrique, intérêts secrets

Décidément monsieur Guéant
Demeure un grand homme d’argent
Sa mine de vieux garçon hypocrite
Et son allure toujours contrite
Sa mine de vieux garçon hypocrite
Ne trompe plus la République

Il Cardinale Il Cardinale
Dans le milieu, il n’y a de rien de mieux
Pour vous trouver de l’argent sale
Per tutte les campagnes électorales
Il Cardinal
Claude Guéant
Il aime l’argent
Vraiment, vraiment!

L'équipe de l'émission :