Le van Beethoven
Programmation musicale
Mardi 16 juin 2020
58 min

L’art de la fugue selon Beethoven

Inspiré par l'exemple de Bach et de Haendel, Beethoven montre aussi ses capacités à écrire des fugues de très haut niveau.

L’art de la fugue selon Beethoven
Portrait de Ludwig van Beethoven (Bonn, 1770 - Vienne, 1827), © Getty / Photo By DEA / A. DAGLI ORTI/De Agostini via Getty Images

Programmation musicale :

(Disques)

Ludwig van Beethoven,

Sonate n°31 en la bémol Majeur opus 110 :
3ème mouvement. Adagio ma non troppo – Fuga : Allegro ma non troppo

Andras Schiff, piano
ECM 476 6192

Missa solemnis en ré Majeur op 123 :
Credo :
3. Et ascendit in coelum (Est monté au ciel)
4. Et vitam venturi saeculi
5. Et vitam venturi saeculi – Amen (Et j’attends la vie du siècle à venir)

Gundula Janowitz, soprano
Christa Ludwig, contralto
Fritz Wunderlich, ténor
Walter Berry, basse
Chœur de Vienne
Reinhold Schmid, chef des chœurs
Josef Nebois, orgue
Orchestre Philharmonique de Berlin
Michel Schwalbe, violon solo
direction : Herbert von Karajan
DEUTSCHE GRAMMOPHON 483 8221

Symphonie n°3 en mi bémol Majeur op 55, « Eroica » :
2ème mvt. Marcia funebre

Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise
direction : Mariss Jansons
BR KLASSIK 900134

Variations et fugue en mi bémol Majeur op 35 :
Finale (Alla fuga)

Clifford Curzon, piano
DECCA 452 302-2

Quatuor à cordes n°17 en si bémol Majeur op 133, « Grande fugue »

Quatuor Juilliard, quatuor à cordes :
Robert Mann, Earl Carlyss, violons
Samuel Rhodes, alto
Claus Adam, violoncelle
SONY CLASSICAL 19075992332/8

L'équipe de l'émission :