Le quatre-heures américain
Programmation musicale
Samedi 25 juillet 2020
1h

Retour dans l'œil du cyclone

Avec "We Insist", Max Roach signe un manifeste qui résonne jusqu’aux Black Lives Matter et autres MeToo. Les deux mouvements ont en commun le combat d'une justice envers tous les corps meurtris et relayés au rang de propriété. Ensemble : femmes et afro-américains...

Retour dans l'œil du cyclone
Black Lives Matter et #MeToo : la lutte des corps asservis, © Sadler's Wells Theatre / Pina Bausch

Après des mois de confinement face au spectacle trumpien et tandis que des milliers de mexicains bravent tous les dangers à bord de « la Bestia », des milliers de manifestants masqués défilent devant la Maison-Blanche...
Tout comme la vague #MeToo, le mouvement Black Lives Matter provoque un examen de conscience sociale de nos sociétés.
Parmi ces manifestations pour la justice, il y a, là, la note ténue d’une âme commune : objet de violences physiques depuis la nuit des temps.
D'un côté, les « Blancs » ou le « colonialisme ». De l'autre, les « hommes » ou le « patriarcat ». Décédé le 17 juillet 2020, John Lewis laisse derrière lui des populations violentées et apeurées...

54 ans avant la mort de George Floyd, Agnès Varda racontait dans un documentaire les violences policières aux Etats-Unis
54 ans avant la mort de George Floyd, Agnès Varda racontait dans un documentaire les violences policières aux Etats-Unis, © Ciné-Tamaris

Générique

Max Roach and His Orchestra
The Profit
Max Roach (batterie), Richard Williams (trompette)
Clifford Jordan (saxophone), Mal Waldron (piano)
Julian Priester (trombone), Art Davis (contrebasse)
IMPULSE 

Programmation

INA 1972 : James Baldwin

Il s'agit pas d'un problème noir ou américain, mais d'un problème qui nous touche tous.

Yves Simon
L'aérogramme de Los Angeles
Woodkid, Louis Garrel  
BECAUSE 

Felix Mendelssohn
Le songe d'une nuit d'été : "The Fog Dance”
Berliner Philharmoniker (Gerd Albrebcht)
Chœur de la Radio de Berlin
Erich Wolfang Korngold (arrangements)  
CPO  

Franz Waxman  
A Place in the Sun : “Dance and Angela”  
KRITZERLAND  

INA 1991 : Nina Simone  

Je suis malheureuse pour nous, les Noirs, de ne pas avoir été leur première pianiste classique.

Michel Legrand
Papa, Can You Hear Me ?
Nina Simone
RHINO  

INA 1963 : Martin Luther King  

Johannes Brahms
Rapsodie en ut min op. 53
San Francisco Symphony  
San Francisco Men's Chorus (Pierre Monteux)
Marian Anderson (contralto)  
SONY  

James Brown
Papa's Got a Brand New Bag
BABY BOOMER

Harry Partch
The Fury : “The Misunderstanding” (Acte II)
Danlee Mitchell
INNOVA  

Extrait : Good Morning, Vietnam (Barry Levinson)

Joe Tex
I Believe I'm Gonna Make It
KENT  

Abbey Lincoln
Tears for Johannesburg
MAGNETIC

INA 1969 : Suzanne Lilar 

Ce partage de l’humanité en deux groupes monolithiques : les hommes d’un côté et les femmes de l’autre, est une fiction. Il y a un mode masculin et un mode féminin d’exister. Mais ce mode s’offre à tous les êtres, aux hommes comme aux femmes. 

Jeanne Balibar
La Femme-maison
SOBER & GENTLE 

INA 2018 : Barbara Hendricks 

Barbara Hendricks & Her Blues Band
I WishI Knew (How It Would Feel To Be Free)
Ulf Englund, Max Schultz (guitare)
Mathias Algotsson (piano)
ARTE VERUM 

Sister Rosetta Tharpe
This Train
DECCA 

Chavela Vargas
No Volvere
RCA 

Nous étions des nuages emportés par le vent. Nous étions des pierres qui entraient toujours en collision. Des gouttes d'eau que le soleil a séché. Nous partions dans le train de l’absence...  

Manu Chao
Mama Call
RADIO BEMBA

Clyde Otis
A Mother’s Love
Aretha Franklin
COLUMBIA 

INA 1963 : John Lewis

George Van Dusen
The Yodelling Chinaman
BBC 

INA 1978 : Angela Davis 

Le pouvoir encourage le racisme pour que nous nous battions entre nous ! 

Jorge Ben Jor
O telefone tocou novamente
PHILIPS 

Augusta Holmes
Ne nous oubliez pas
Aurélie Loilier (soprano)
Qiaochu Li (piano)
MAGUELONE 

La petite chanson qui vous semblait jolie... 

Johnny Mathis
Wonderful, Wonderful !
CBS 

William Salter
When I've Passed
Miriam Makeba
IMPULSE

Raptured is a man who is born, poor in every way. He will live on promises until his dying day. Freedom from life is the only reward for me... When I've passed on !

Références audiovisuelles

  • I Am Not Your Negro
     Raoul Peck (Velvet Films)
  • Noire Amérique
    Caroline Blache (ARTE France, Bachibouzouk)
  • The Hate U Give - La Haine qu'on donne
    George Tillman Jr. (20th Century Studios)
  • Ouvrir la voix
    Amandine Gay (Bras de Fer)
  • She's Beautiful When She's Angry
    Mary Doore (Netflix)
  • Black Panthers
     Agnès Varda (Ciné-Tamaris)

Références bibliographiques

  • Johannesburg, radieux coupe-gorge
    Philippe Trétiack (Le Monde des Débats)
  • Exclure au nom de la race
     Michel Prum (Syllepses)
  • La construction du racisme
     Étienne Balibar (PUF)
  • The Predicament of Culture
    James Clifford (Harvard University Press)
  • Violences sexuelles, la nouvelle arme de guerre
    Karima Guenivet (Michalon)
  • L’Idéologie raciste
    Colette Guillaumin (Gallimard)
  • Ouvrir Vénus : nudité, rêve, cruauté
    Georges Didi-Huberman (Gallimard)
  • City of Quartz : Los Angeles, capitale du futur
    Mike Davis (La Découverte)
L'équipe de l'émission :