Le portrait contemporain
Entretien
Mercredi 11 janvier 2017
1h

La musique minimale de Tom Johnson

Elève de Morton Feldman, proche de John Cage, Tom Johnson vécut pendant quinze ans au cœur du creuset new-yorkais, avant de s'installer en Europe au début des années 80. Minimaliste assumé, il s’est de tout temps passionné pour les mathématiques, et son œuvre en témoigne abondamment.

La musique minimale de Tom Johnson
Tom Johnson, © Despatin & Gobeli

Programme musical

Tom Johnson (né en 1939), Rational Melodies (1982) – 1.
Ensemble Dedalus, Didier Aschour (guitare et direction artistique)
Enr. 2009
New World Records [80705-2]

Tom Johnson, Failing : A Very Difficult Piece for Solo String Bass (1975)
Robert Black (contrebasse)
Composers Recordings [CD 628]

Tom Johnson, Tango (1984)
Alberto Neuman (piano)
Buda Records [92651-2]

Tom Johnson, Study for Player Piano (1994)
Piano avec Ampico Player Piano Mechanism
MDG [645 1406-2]

Tom Johnson, Canon for Six Guitars (1998)
Seth Josel (guitare)
Enr. 2007-2008
New World Records [80661-2]

Tom Johnson, 32 Breaths (2000), version pour flûte en sol
Manuel Zurria (flûtes)
Die Schachtel Zeit [C01]

Tom Johnson, Kirkman’ Ladies – Rational Harmonies in Three Voices (2005), version pour trois flûtes et narrateur
Tom Johnson (narrateur), Manuel Zurria (flûtes)
Die Schachtel Zeit [C01]

Tom Johnson, Seven Septets – Courir attendre final ; Pavage
Ensemble Offrandes, Samuel Boré (direction musicale)
Enr. 5 novembre 2016
[Copie privée]

Actualités

En concert : les Seven Septets de Tom Johnson par l'ensemble Offrandes (direction Samuel Boré) au FRAC de Bretagne à Rennes, le dimanche 22 janvier 2017, dans le cadre du festival _Autres mesures.
> A voir aussi le site Internet "7 questions for Tom"
_

L'équipe de l'émission :