Le portrait contemporain
Entretien
Mercredi 18 janvier 2017
1h

Franck Bedrossian, un Français à Berkeley

Franck Bedrossian enseigne depuis plusieurs années à la prestigieuse Université de Berkeley en Californie. Avec Raphaël Cendo et Yann Robin, il a été la figure de proue d'une nouvelle génération, et l'initiateur d’une réflexion esthétique autour de l’idée de la saturation.

Franck Bedrossian, un Français à Berkeley
Franck Bedrossian, © Elie Kongs

Dix ans plus tard, le compositeur a considérablement élargi son catalogue, sans pour autant perdre ce qui fait sa spécificité, une forme d’expressionnisme très délicat, développé dans une belle empathie pour le travail avec les interprètes.

Programme musical

Franck Bedrossian (né en 1971), Bossa Nova (2008) pour accordéon
Fanny Vicens (accordéon)
Stradivarius [STR 37047]

Franck Bedrossian, Epigram I (2009) pour voix et ensemble, sur des poèmes d’Emily Dickinson
Donatienne Michel-Dansac (voix), Ensemble Contrechamps, Pierre-André Valade (direction)
[Document du compositeur - Copie privée]

Franck Bedrossian, Itself (2012) pour orchestre
SWR Sinfonieorchester Baden Baden und Freiburg, François-Xavier Roth (direction)
Enr. Donaueschinger Musiktage 2012
Neos [11303-05]

Franck Bedrossian, We Met As Sparks (2015) pour flûte basse, clarinette contrebasse, alto et violoncelle
Emmanuelle Ophèle (flûte basse), Alain Billard (clarinette contrebasse), Odile Auboin (alto), Eric-Maria Couturier (violoncelle)
[Document du compositeur - Copie privée]

Franck Bedrossian, Twist (2016) pour orchestre et électronique
SWR Sinfonieorchester, Alejo Perez (direction)
Enr. Donaueschinger Musiktage 2016
[Document du compositeur - Copie privée]

Actualités

Les invités :
L'équipe de l'émission :