Le Pays des orgues
Magazine
Dimanche 9 août 2020
58 min

Le Pays des orgues : Élise Rollin à l'orgue Jacques Besançon de l'église Sainte-Ursanne

Pour la sixième étape de notre randonnée radiophonique, nous nous retrouvons dans la ravissante cité de Saint-Ursanne dans le Jura suisse à 440 m d'altitude avec Elise Rollin qui jouera l'orgue historique Jacques Besançon.

Le Pays des orgues : Élise Rollin à l'orgue Jacques Besançon de l'église Sainte-Ursanne
L'orgue Jacques Besançon de l'église Sainte-Ursanne, Elise Rollin, © Benjamin François

Au cœur d'un des plus beaux villages de Suisse, la petite ville de Sainte-Ursanne, baignée par le Doubs, abrite une basilique romane à trois nefs au chœur polygonal. L'édifice, restauré avec sa magnifique porte romane, en 1984, est entièrement sculpté et peint, chefs-d'œuvre de l'art roman en Suisse.

Pierre Migy, chef de chœur à Sainte-Ursanne depuis 50 ans, relate le passé de la ville, depuis la légende d'un moine irlandais aux remous d'une histoire tumultueuse. Élise Rollin propose un programme qui fait la part belle au compositeur français Michel Corrette (1707-1795). Nous retrouvons enfin Gabriel Wolfer, organiste-titulaire de l'orgue historique Jacques Besançon

L’orgue historique de la collégiale de Sainte-Ursanne

Un premier orgue est construit en 1620 par le facteur suisse Thomas Schott. Au début du XVIIIème siècle, Joseph Waltrin et son fils Jean-Baptiste interviennent sur l'instrument. Jean-Jacques Besançon, ancien employé de Jean-Baptiste Waltrin, qui est mandaté pour reconstruire l'orgue de la collégiale dans un buffet neuf. Le nouvel instrument est achevé en 1776. Il compte 26 jeux en deux claviers et un pédalier. La mécanique est reconstituée dans sa disposition d'origine, la cymbale recrée à partir des tailles de la fourniture. Unique témoin en Suisse de la facture alsacienne et française de la seconde moitié du XVIIIème siècle, il connaît une nouvelle jeunesse grâce à une restauration exceptionnelle effectuée par Bertrand Cattiaux en 2004. L'organiste titulaire est Gabriel Wolfer, et Élise Rollin en est co-titulaire.

L'église Sainte-Ursanne, sa crypte, les tuyaux de l'orgue, le cloître
L'église Sainte-Ursanne, sa crypte, les tuyaux de l'orgue, le cloître, © Benjamin François

Pour tout savoir sur les secrets de l'instrument vedette de cette émission, voici une courte vidéo dans laquelle Élise Rollin présente l'orgue, son fonctionnement, ainsi que quelques œuvres célèbres. Découvrons également le morceau favori de l'organiste belfortaine...

Élise Rollin

Elise Rollin est originaire de Belfort. Elle étudie à l’École Nationale de Musique de Belfort où elle obtient les Médailles d’or et le Prix de perfectionnement d’Orgue, de piano, et de musique de chambre. À 18 ans, elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe d’Orgue de Jean Boyer. Elle obtient le 1er Prix d’orgue avec Mention très bien.

Après une année de perfectionnement à Milan dans le département de musique ancienne de la Scuola Civica di Musica, auprès de Lorenzo Ghielmi, la musicienne devient titulaire du Certificat d’Aptitude de Professeur d’Orgue, du Diplôme d’Etat de Professeur d’Orgue et du Diplôme d’Etat de Piano. De retour dans sa ville d'origine, elle enseigne au Conservatoire de Belfort. Elle a participé à plusieurs Académies d’’orgue, sur des instruments historiques, notamment en Espagne, Hollande, Suisse, Italie et donne des récitals d’orgue ou de piano (en solo, en formation sonate, ou avec orchestre) en France et à l’étranger.

Vue sur le cloître de Saint-Ursanne (Canton du Jura, Suisse)
Vue sur le cloître de Saint-Ursanne (Canton du Jura, Suisse), © Benjamin François

Programmation musicale

André Campra
Motet "Ubi est Dominus Meus"
Catherine Padaut, dessus, Ensemble Éloquence, Gabriel Wolfer (orgue historique de la collégiale de Sainte-Ursanne
TRIBUNES BAROQUES, disque à retrouver ici

Michel Corrette
Suite du 1er Ton, 3ème Livre d'Orgue : Plein-Jeu, Duo, Trio, Basse de Trompette/Dessus de Cornet, Musette
Élise Rollin

Jean-Adam Guilan
Tierce en taille en sol mineur, Suite du 2ème Ton
Gabriel Wolfer

Carl Philipp Emmanuel Bach
Sonate en sol mineur Wq 70/6 : allegro moderato, Adagio, Allegro
Élise Rollin

Wolfgang Amadeus Mozart
Variations sur "Ah, vous dirais-je, Maman" composées à Paris en 1778, KV 265 (Thème suivi de 12 variations)
Élise Rollin

L'équipe de l'émission :