Mardi 1 avril 2014
1h 25mn

Steve Coleman, avec Stéphane Payen

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur un musicien qui apparaît, depuis une bonne vingtaine d’années comme un chef de file, je veux parler de Steve Coleman. Originaire de Chicago où il est né en 1956, le saxophoniste est trop jeune pour participer aux mouvements associatifs qui marquent la Cité des Vents dans les années 60, comme la célèbre AACM. Mais il reste attaché à deux figures légendaires du jazz chicagoan, ses aînés Von Freeman et Bunky Green.

Steve Coleman, avec Stéphane Payen
Steve Coleman © Patricia Magalhaes

Par-delà ces influences directes, il faut entendre la marque profonde de l’œuvre de Charlie Parker, son principal modèle. Installé à New York dès la fin des années 70, le jeune altiste fait ses classes dans les big bands avant de privilégier les petites formations. Amateur de funk dans son adolescence, c’est auprès du batteur Doug Hammond qu’il découvre une nouvelle approche rythmique qui va imprégner sa réflexion de manière durable, jusqu’à en faire le point nodal de son esthétique. Remarqué des amateurs au sein des groupes de Dave Holland, Steve Coleman prend bientôt son indépendance en constituant son propre ensemble, les Five Elements, dont les différents avatars suivent pas à pas les développements de ses recherches. Passionné par l’histoire et l’étude des musiques noires dans leurs implications culturelles et spirituelles, le compositeur élargit son champ à des disciplines connexes, qui le font voyager dans le temps comme dans l’espace, de l’Egypte ancienne à l’Inde contemporaine, en passant par l’Afrique et Cuba. Au-delà du message ésotérique ou philosophique, l’art de Steve Coleman se révèle aujourd’hui comme un chemin singulier, qui attire dans son sillage de nombreux jeunes jazzmen fascinés par son charisme et sa créativité. Stéphane Payen, mon invité de ce matin, figure parmi ces musiciens qui ont un jour rejoint son orbite, quitte à s’en éloigner par la suite.

Per Norgard (né en 1932)
Flos Ut Rosa Floruit
Steve Coleman, saxophone alto
Thomas Morgan, basse
Jen Shyu, voix
Tim Albright, trombone
Jonathan Finlayson, trompette
Marcus Gilmore, batterie
Ramon Garcia Perez, percussions
Enr. 2007
Steve Coleman « Harvesting Semblances and Affinities »
PI Recordings PI33

Steve Coleman « Harvesting Semblances and Affinities »
Steve Coleman « Harvesting Semblances and Affinities »

Bunky Green (né en 1935)
Counter Punch
Bunky Green, saxophone alto
Jimmy Heath, saxophone
Donald Byrd, trompette
Wynton Kelly, piano
Larry Riddley, contrebasse
Jimmy Cobb, batterie
Enr. 1960
Bunky Green « Step High »
Exodus

Doug Hammond (né en 1942)
Perspicuity
Doug Hammond, batterie
Steve Coleman, saxophone alto
Enr. 1981-1982
Doug Hammond « The Original Doug Hammond Trio »
Bellaphon

Neville / Modeliste / Porter / Nocentelli
Africa
The Meters
Art Neville, claviers, voix
George Porter, basse et voix
Leo Nocentelli, guitare
Zigaboo Modeliste, batterie
Enr. 1974
The Meters « Rejuvenation »
Reprise Records

The Meters « Rejuvenation »
The Meters « Rejuvenation »

Steve Coleman (né en 1956)
Uhren
Kenny Wheeler, trompette
Steve Coleman, saxophone alto
Julian Priester, trombone
Dave Holland, contrebasse
Marvin Smitty Smith, batterie
Enr. novembre 1984
Dave Holland Quintet « Seeds of Time »
ECM 825 322-2

Dave Holland Quintet « Seeds of Time »
Dave Holland Quintet « Seeds of Time »

Steve Coleman (né en 1956)
Change the Guard
Steve Coleman, saxophone alto et voix
Graham Haynes, trompette
Geri Allen, piano
Kelvyn Bell, guitare
Kevin Bruce Harris, basse
Mark Johnson, percussions
Enr. janvier 1986
Steve Coleman and the Five Elements « On the Edge of Tomorrow »
JMT 834 405-2

Steve Coleman (né en 1956)
Collective Meditations I (Suite) – 3. Relax Your Guard, 4. All the Guard There Are
Steve Coleman, saxophone alto
David Gilmore, guitare
Andy Milne, piano
Reggie Washington, basse
Gene Lake, batterie
Enr. 1993
Steve Coleman « The Tao of Mad Phat »
Novus 63160-2

Steve Coleman « The Tao of Mad Phat »
Steve Coleman « The Tao of Mad Phat »

Steve Coleman (né en 1956)
Turbulence
Steve Coleman, saxophone alto
James Weidman, piano
David Gilmore, guitare
Reggie Washington, basse électrique
Marvin Smitty Smith, batterie
Enr. décembre 1990
Steve Coleman « Black Science »
Novus PD 83119

Steve Coleman « Black Science »
Steve Coleman « Black Science »

Steve Coleman (né en 1956)
Multiplicity of Approaches (The African Way of Knowing)
ou Drop Kick
Steve Coleman, saxophone alto
Andy Milne, piano
Reggie Washington, basse
Gene Lake, batterie
Enr. 1995
Steve Coleman « Curves of Life »
BMG 74321316932

Steve Coleman (né en 1956)
The Metamorphosis of Amalia
Steve Coleman, saxophone alto
Ravi Coltrane, saxophone ténor
Ralph Alessi, trompette
Andy Milne, piano
Anthony Tidd, basse
Oliver Gene Lake, batterie
Francesco Zamora Chirino, voix
Kokayi, rap
Maria Delores Perez Herrera, Sara Gobes Villamil, Luis Cancino Morales, chœur
Ramon Garcia Perez, cajun
Pedro Aballi Torriente, Reynaldo Gobes Villamil, congas
Ramses Zamora Molina, kata
Roberto Vizcaino Guillot, percussions
Francisco Enrique Mesa Cespedes, Josh Jones, claves
Enr. 1996
Steve Coleman « The Sign and the Seal »
BMG 74321 407272

Steve Coleman « The Sign and the Seal »
Steve Coleman « The Sign and the Seal »

Steve Coleman (né en 1956)
Heru
Steve Coleman, saxophone alto
Ralph Alessi, trompette
Robert Mitchell, piano
Jason Moran, claviers
Regg Washington, contrebasse
Mary Rowell, violon
David Gold, alto
Dorothy Lawson, violoncelle
Anthony Tidd, basse
Sean Rickman, batterie
Anga Diaz, percussion
Enr. 1998
Steve Coleman « The Sonic Language of Myth : Believing, Learning, Knowing »
RCA BMG 0902664123

Steve Coleman (né en 1956)
Clouds
Steve Coleman, saxophone alto
Enr. 2007
Steve Coleman « Invisible Paths : First Scattering »
Tzadik Records 7621

Steve Coleman « Invisible Paths : First Scattering »
Steve Coleman « Invisible Paths : First Scattering »

Steve Coleman (né en 1956)
Respiratory Flow
Steve Coleman, saxophone alto
Jonathan Finlayson, trompette
Anthony Tidd, basse
Sean Rickman, batterie
Enr. 2012 ?
Steve Coleman « Functional Arrhythmias »
Pi Recordings PI33

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :