Magazine
Lundi 1 avril 2013
1h 25mn

Sigiswald Kuijken sans mentonnière ni coussin, avec Sigiswald Kuijken et Benjamin Alard

Le nom de Sigiswald Kuijken est généralement associé à plusieurs grands chantiers révolutionnaires. Copernicien par nature : on l'associe à la redécouverte de la viola da spalla, à la réinvention de la position du violon, sans mentonnière, sans coussin...

Sigiswald Kuijken sans mentonnière ni coussin, avec Sigiswald Kuijken et Benjamin Alard
Edouard Fouré Caul-Futy, © Radio France / Christophe Abramowitz

"Ne nous faisons pas prendre dans les pièges que souvent nous avons tendus nous-mêmes, par insouciance, et que nous ne détectons pas, à cause de la même insouciance. N'oublions pas la bonne époque un peu anarchiste où il fallait se débrouiller pour réaliser son rêve. Il existe actuellement des pays où l'on est encore à ce stade-là. Ils ne savent pas la richesse qu'ils vivent. Soyons d'ailleurs préparés plutôt au fait qu'un jour la politique de luxe en matière de musique ancienne (et en beaucoup d'autres matières !) prendra fin probablement de façon assez brusque, en même temps que beaucoup d'autres changements dans la société… A ce moment-là, qu'il nous soit donné de ne pas être ivres de mauvais vin…"
Sigiswald Kuijken, 1985

Dans les cantates, Sigiswald Kuijken est synonyme d'un chanteur par partie et surtout pas de chœur, sauf le vrai, sans h aspiré. Car son Bach est humain, il n'est pas menaçant comme un gros orchestre romantique. Il préfère que les cantates se passent du masque autoritaire du chef - l'élan de la musique baroque est démocratique avant tout, quand il n'est pas profondément anarchiste.
 Il aime les trompettes et les cors naturels, et de manière générale tout ce qui sonne comme naturel. L'artifice n'est pas son credo et l'ego du musicien doit être combattu.
 Ce qui résume tous ces aspects, c'est la recherche éternelle, engagée depuis plus de cinquante ans, d'une beauté essentielle qui n'a pas peur de se montrer dans sa plus intime nudité.

Avec Sigiswald Kuijken, violon, viola da spalla & Benjamin Alard, clavecin

Programmation musicale

Francesco Turini
Sonata Prima
 Ensemble Alarius
 BAM 5095

Jean-Sébastien Bach
Canones diversi super thema regium (L'Offrande musicale)
 Sigiswald Kuijken, violon / Gustav Leonhardt, clavecin
 Sony 63189

Jean-Sébastien Bach
Bleib bei uns, denn es will Abend werden (Cantate BWV 6)
 La Petite Bande
 Sigiswald Kuijken
 Accent 25313

Jean-Sébastien Bach
Suite pour violoncelle seul n°1 en sol majeur BWV 1007 : Prélude
 Sigiswald Kuijken, viola da spalla
 Accent 24196

Antonio Vivaldi
Sonate pour violoncelle et basse continue en sol mineur
 Sigiswald Kuijken, viola da spalla / Benjamin Alard, clavecin
 Bande non commercialisée

Christopher Simpson
Divisions on a Ground
 Sigiswald Kuijken, violon/Wieland Kuijken, viole de gambe/Robert Kohnen, clav.
 Accent 68014D

Jean-Sébastien Bach
Sonate pour clavecin et violon n° 4 en ut mineur BWV 1017 : I, Sicilienne
 Sigiswald Kuijken, violon / Benjamin Alard, clavecin
 Bande non commercialisée

Anton Webern
Vier Stücke op. 7
 Sigiswald Kuijken, violon / Daniel Blumenthal, piano
 BMG 74321115702

Jean-Philippe Rameau
Mille rayons brillants (Zoroastre, Acte III, scène 5)
 John Elwes, ténor
 La Petite Bande
 Sigiswald Kuijken
 EMI 7479168

Ludwig van Beethoven
Quatuor à cordes n° 7 en fa majeur op. 59 n° 1 : I, Allegro
 Quatuor Kuijken
 Challenge Classics 72362

Joseph Haydn
Symphonie n° 88 en sol majeur : IV, Allegro con spirito
 La Petite Bande
 Sigiswald Kuijken
 Virgin Classics 91499

Bobby Lapointe
Je joue du violon tzigane
 Bobby Lapointe
 Polygram 523359

Jean-Sébastien Bach
Sonate pour violon seul n° 2 en la mineur BWV 1003 : I, Grave
 Sigiswald Kuijken, violon
 Deutsche Harmonia Mundi 77043

Jean-Philippe Rameau
Suite en la (Nouvelles Suites de pièces de clavecin) : Sarabande
 Huguette Grémy-Chauliac, clavecin
 V2 Music VVR 101 752 2l

L'équipe de l'émission :