Jeudi 13 septembre 2012
1h 25mn

Saison russe (2/2) : Symphonies de sirènes

Saison russe (2/2) : Symphonies de sirènes
Saison russe (2/2) : Symphonies de sirènes

Thérémine de la marque Moog

L'avant-garde russe avant et après la Révolution.

Arthur Lourié (1892-1966)
Synthèses op. 16 (1914)
Marie-Catherine Girod (piano)
1 CD Musidisc 201072

Mikhail Matiusin, Alexei Kruchenykh & Kazimir Malevich
Victoire sur le soleil (opéra futuriste, 1913)
2 CD Drone ReR RAG1&2

Nikolai Foregger & son orchestre de bruits
Danses mécaniques (extrait du ballet, 1923)
2 CD Drone ReR RAG1&2

Arseny Avraamov (1886-1944)
Symphonie de Sirènes
Reconstruction du concert de Bakou, 1922, par Leopoldo Amigo & Miguel Molina
2 CD Drone ReR RAG1&2

Joseph Schillinger (1895-1943)
Melody(1929)
Lydia Kavina (theremin), Joshua Pierce (piano)
1 CD Mode mode76

Dimitri Chostakovitch (1906-1975)
Odna (« Seule ») op 26, musique de film (1929)
Irina Mataeva (soprano), Anna Kiknadze (mezzo soprano), Dmitry Voropaev (ténor), Mark van Tongeren (chant harmonique), Barbara Buchholz (theremin), Vokalensemble der HfMDK Frankfurt & Frankfurt Radio Symphony Orchestra, Mark Fitz-Gerald
1 CD Naxos 8570316

Le Theremin:

Inventé par le jeune ingénieur russe Lev Sergeïevitch Thermen en 1919, le theremin (aussi orthographié thérémine, theremine, ou thereminvox) est le premier instrument électronique à connaître le succès et l'un des rares à être encore présent sans avoir subi des transformations majeures.

C'est aussi le premier à rompre radicalement avec la commande gestuelle effectuée traditionnellement par le clavier. Ici, le musicien contrôle la hauteur et l'intensité de la note jouée en faisant varier la distance de ses mains par rapport aux antennes. Le contact physique entre instrument et musicien n'existe plus.

Il se compose d'un boîtier électronique équipé de deux antennes. La hauteur de la note est contrôlée de la main droite, en faisant varier sa distance par rapport à l'antenne verticale. L'antenne horizontale, en forme de boucle, est utilisée pour faire varier le volume selon sa distance par rapport à la main gauche.

Instrument monodique, il équipé d'un système électronique composé d'oscillateurs à battements : le son désiré résulte de la superposition de deux fréquences suffisamment élevées pour, par elles-mêmes, être inaudibles et dont l'une est constante et l'autre variable. L'interférence entre les deux fréquences produit toute une gamme de sons perceptibles. Ce dispositif est appelé hétérodyne.

Le theremin subit la concurrence des ondes Martenot qui reprennent ce système tout en conservant le clavier. En 1960, le jeune Robert A. Moog réalise une version transistorisée du theremin, qui remporte un vif succès commercial : cela marque la fondation de sa première société « Moog Music » et du « Moog synthetiser » qui devient l'emblème du synthétiseur.

Source: Médiathèque de la Cité de la Musique

L'équipe de l'émission :