Mardi 23 octobre 2012
1h 25mn

Mal Waldron, avec Benoît Delbecq

Mal Waldron, avec Benoît Delbecq
Mal Waldron, avec Benoît Delbecq

Aujourd'hui c'est un pianiste et compositeur singulier qui va retenir notre attention, un musicien certes apprécié des amateurs, mais sans doute moins célébré que d'autres pianistes de sa génération, comme Oscar Peterson qui était son aîné d'une journée seulement. Je veux parler de Mal Waldron, né le 16 août 1925 à New York, où il a réalisé la première partie de sa carrière, et disparu le 2 décembre 2002 à Bruxelles, dans cette Europe où il avait décidé de s'installer dans les années 60, d'abord en Italie, puis en Allemagne et enfin en Belgique. Moins démonstratif que d'autres, refusant la virtuosité pour elle-même, l'art de Mal Waldron, aussi bien celui du pianiste que celui du compositeur, s'épanouit dans une lignée qui relie Duke Ellington à Charles Mingus, en passant par Thelonious Monk. Mal Waldron se souvient en effet de l'invention mélodique du Duke, qu'il aménage savamment d'aspérités et de réitérations typiquement monkiennes, tout en adoptant certains procédés de son mentor Mingus, qui l'accueille dans son « atelier » au mitan des années 50. Remarquable accompagnateur, amoureux des voix atypiques, de Billie Holiday à Jeanne Lee en passant par Abbey Lincoln, le pianiste a su parallèlement imposer son univers de compositeur à des partenaires toujours admirablement choisis, qu'il s'agisse de John Coltrane, d'Eric Dolphy ou de Steve Lacy, à qui le relie un long compagnonnage dont les spectateurs européens furent les témoins privilégiés. Et c'est précisément l'un de ces témoins du premier cercle que j'ai le plaisir d'accueillir ce matin pour évoquer l'art et la personnalité de Mal Waldron, puisque notre invité Benoît Delbecq l'a rencontré très tôt dans son propre parcours, il était encore adolescent, et il a été tout de suite frappé par la concentration, l'énergie, l'impact physique du jeu de Mal Waldron.

Invités

Benoît Delbecq

Benoît Delbecq est un pianiste de jazz français né en 1966.

Formé autant à la musique écrite du XXe siècle (avec Solange Ancona au Conservatoire de Versailles, avec le compositeur David Lacroix) qu'au jazz (il a été l'élève de Steve Coleman, Dave Holland, Muhal Richard Abrams, Mal Waldron, Alan Silva,Bernard Maury), Benoît Delbecq est un musicien singulier sur la scène internationale du jazz.

Il a été l'un des fondateurs du collectif Hask (1993-2004), basé aux Instants chavirés de Montreuil dans les années 90 et 2000, qui a contribué à la vivacité de la scène du jazz contemporain en France avec les groupes Kartet, Thôt...

Delbecq est présent dans de nombreux groupes: Kartet, The recyclers, Ambitronix, PianoBook, Les Amants de Juliette, Poolplayers, et mène de front de très nombreuses collaborations: Steve Argüelles, Michael Moore, François Houle, Jean-Jacques Avenel, Mark Helias, Marc Ducret, Mark Turner, Emile Biayenda, Evan Parker, Han Bennink, Arve Henriksen, Oene Van Geel, Guillaume Orti, Hubert Dupont,Chander Sardjoe, Jean-Jacques Avenel,Arve Henriksen, et beaucoup d'autres.

Adepte du piano préparé qu'il développe avec une approche polyrythmique, il affectionne également les nouvelles technologies : échantillonnage, boucles de retour temps-réel... Outre ses nombreuses formations qu'il dirige ou co-dirige, ou des projets qui croisent les chanteurs tels Katerine ou Ashley Slater, il participe régulièrement à des projets multi-disciplinaires : théâtre, danse, cinéma, poésie, arts plastiques font partie des domaines qui étendent sa pratique musicale. En témoigne ses lectures "préparées" avec le poète Olivier Cadiot, ses performances avec l'artiste Marcelline Delbecq , avec le chorégraphe Thierry Baë, avec les comédiens Irène Jacob et Jérôme Kircher ou dans le cadre de Manasonics avec le bruiteur Nicolas Becker et Steve Argüelles.

Lauréat de la Villa Médicis Hors les Murs en 2001, il a reçu en 2009 le Fellowship de la Civitella Fundation (New York).

Ses deux derniers disques "The Sixth Jump" et "Circles and Calligrams" (Songlines) ont reçu en Novembre 2010 un double Grand Prix International du Disque de l'Académie Charles Cros.

"The Sixth Jump" apparaît dans la sélection annuelle du New York Times "Best 10 discs of pop/jazz 2010".

Programmation musicale

Mal Waldron
Warm Canto (Mal Waldron « The Quest »)
Mal Waldron, Eric Dolphy, Booker Ervin, Ron Carter, Joe Benjamin, Charles Persip
New Jazz NJ 826927 juin 1961

Herbie Nichols / Billie Holiday
Lady Sings the Blues (Ella Fitzgerald, Billie Holiday & Carmen McRae « At Newport »)
Billie Holiday, Mal Waldron, Joe Benjamin, Jo Jones
Verve 559 809-26 juillet 1957

Mal Waldron / Billie Holiday
Left Alone (Abbey Lincoln « Straight Ahead »)
Abbey Lincoln, Hawkins, Benton, Dolphy, Waldron, Little, Priester, Davis, Roach
Candid CACD 79015-222 février 1961

Mal Waldron / Abbey Lincoln / Earl Baker
Straight Ahead (Jeanne Lee / Mal Waldron « After Hours »)
Jeanne Lee, voix et Mal Waldron, piano
Owl 077 830 993 225-26 mai 1994

Mal Waldron
Vibrations (Teddy Charles Tentet « Vibrations »)
Teddy Charles Tentet
Fresh Sound FSR-CD 2240

Charles Mingus
Pithecanthropus Erectus (Charles Mingus « Pithecanthropus Erectus »)
Jackie McLean, J. R. Monterose, Mal Waldron, Charles Mingus, Willie Jones
Atlantic 8122-75357-2

Mal Waldron
Mirage (Jackie McLean « & Co. »)
Jackie McLean, Bill Hardman, Mal Waldron, Doug Watkins, Art Taylor
LP Prestige 70878 février 1957

Mal Waldron
Soul Eyes (John Coltrane « Coltrane »)
John Coltrane, McCoy Tyner, Jimmy Garrison, Elvin Jones
Impulse 589 567-219 juin 1962

Mal Waldron
Seagulls of Kristiansund (Simon Goubert / Sophia Domancich « You Don't Know What Love Is »)
Sophia Domancich, piano et Simon Goubert, batterie
Cristal Records CRCD070130 nov. 2005

Nacio Herb Brown
You Stepped Out of a Dream (Mal Waldron « Impressions »)
Mal Waldron, piano; Addison Farmer, contrebasse; Albert Tootie Heath, batterie
Original Jazz Classics 47617501959

Mal Waldron
Status Seeking (Mal Waldron « The Quest »)
Mal Waldron, Eric Dolphy, Booker Ervin, Ron Carter, Joe Benjamin, Charles Persip
New Jazz NJ 826927 juin 1961

Mal Waldron
Rat Now (Mal Waldron Trio « Free At Last »)
Mal Waldron, piano; Isla Eckinger, contrebasse; Clarence Becton, batterie
ECM 1001 831 332-224 nov. 1969

Mal Waldron
One-Upmanship (Mal Waldron « One-Upmanship »)
Mal Waldron, Steve Lacy, Manfred Schoof, Jimmy Woode, Makaya Ntshoko
Enja CD 2092-21977

Mal Waldron
Hymn From the Inferno (Mal Waldron « What It Is »)
Clifford Jordan, Mal Waldron, Cecil McBee, Dannie Richmond
Enja CD 4010-215 nov. 1981

Thelonious Monk
Four In One (Steve Lacy « Reflections »)
Steve Lacy, Mal Waldron, Buell Neidlinger, Elvin Jones
New Jazz OJCCD-063-217 octobre 1958

Steve Lacy
Blinks (Mal Waldron & Steve Lacy « Live At Dreher, Paris 1981 »)
Mal Waldron, piano et Steve Lacy, saxophone soprano
Hatology CD 596-314 août 1981

Thelonious Monk
Skippy (Anthony Braxton « Six Monk's Compositions (1987) »)
Anthony Braxton, Mal Waldron, Buell Neidlinger, Bill Osborne
Black Saint 120116-230.6.-1.7. 1987

Mal Waldron
Blues for JJ's Bass (Mal Waldron « One More Time »)
Mal Waldron, piano et Jean-Jacques Avenel, contrebasse
Sketch 33302329-30 janv.2002

Ralph Rainger / Leo Robin
Easy Living (Archie Shepp & Mal Waldron « Left Alone Revisited »)
Mal Waldron, piano et Archie Shepp, saxophone ténor
Enja CD 9141-27-8 févr. 2002

Benoît Delbecq
4MalW (Benoît Delbecq Unit « Phonetics »)
Benoît Delbecq, Mark Turner, Oene van Geel, Mark Helias, Emile Biayenda
Songlines SGL SA1552-29-12 nov. 2003

L'équipe de l'émission :