Mardi 23 avril 2013
1h 25mn

Les chemins de la liberté (2/2), Strange Fruit, avec Franck Bergerot

Les chemins de la liberté (2/2), Strange Fruit, avec Franck Bergerot
Les chemins de la liberté (2/2), Strange Fruit, avec Franck Bergerot

®ed Larousse Bonjour à toutes et à tous, bienvenue pour cette 75e émission du Matin des Musiciens, comme chaque semaine consacré au jazz ! Aujourd'hui nous allons continuer à explorer ces chemins de la liberté que nous avons empruntés mardi dernier, à l'occasion de la semaine que France Musique consacrait au thème « Justice / Injustice » - évidemment c'est une thématique très vive pour l'histoire de la musique afro-américaine. Nous avons retracé une partie de cette épopée mardi dernier, en parcourant quelques décennies grâce à un certain nombre d'enregistrements de bluesmen ou de chanteurs pris sur le vif, notamment dans des pénitenciers, qui évoquaient l'esclavage et les rêves d'évasion, jusqu'à l'éclosion des combats pour les droits civiques. Ce matin nous allons avancer un peu plus loin dans cette aventure, en convoquant l'esprit créatif de Duke Ellington, en retrouvant le blues indigné de Josh White, en écoutant les réflexions sur l'intégration et la révolte viscérale de Charles Mingus, en partageant l'espoir dans l'avenir manifesté par la génération des boppers, en se souvenant aussi de belles rencontres comme celle de Louis Armstrong et Dave Brubeck. Il sera également question de retour à l'Afrique avec Max Roach et Abbey Lincoln, ou encore Pharoah Sanders, on verra se lever le Matin des Noirs avec Archie Shepp, et l'on cultivera la fierté noire avec le Parrain de la soul, James Brown. Et l'on verra enfin que ces combats se perpétuent dans l'Amérique noire contemporaine, que l'on adopte le point de vue de ceux qui plaident pour l'intégration, comme le trompettiste Wynton Marsalis, ou que l'on privilégie l'affrontement, à l'image des rappeurs de Public Enemy. Comme mardi dernier, j'ai le plaisir de recevoir ce matin Franck Bergerot pour le deuxième volet de ces chemins de la liberté, Franck Bergerot est le rédacteur en chef de Jazz Magazine mais il est aussi l'auteur, notamment, d'un ouvrage de référence chez Larousse, "Le Jazz dans tous ses états".

Invités

Franck Bergerot

Ancien collaborateur des journaux Jazz Hot et Jazzman, Franck Bergerot est rédacteur en chef de Jazz Magazine. Outre le texte principal de We want Miles, il a déjà publié des ouvrages sur l'artiste : Miles Davis (Le Seuil) et Le jazz dans tous ses états (Larousse).

Programmation musicale

Abel Meeropol (Lewis Allan, 1903-1986)
Strange Fruit (Billie Holiday « The Commodore Master Takes »)
Billie Holiday, chant
Frankie Newton, Tab Smith, Kenneth Hollon, Stan Payne, Sonny White, Jimmy McLin, Johnny Williams, Eddie Dougherty
Commodore 543 272-220 avril 1939

Duke Ellington (1899-1974)
Beige (Duke Ellington « Black, Brown & Beige »)
Duke Ellington and his Orchestra
Prestige 2PCD-304004-2janvier 1943

Langston Hughes (1902-1967)
White Folks Do Some Funny Things (« New World A-Coming »)
Canada Lee, comédien
N511 139004 1/18 avril 1945

Josh White (1914-1969)
Defense Factory Blues (« Theatre and Cabaret Performers : 1936-1941 »)
Josh White, chant et guitare
Bear Family Records BCD 15 720 JL1941

Charles Mingus (1922-1979)
Praying For Eric (Meditations on Integration) (Charles Mingus « Town Hall Concert »)
Charles Mingus, contrebasse
Johnny Coles, trompette; Clifford Jordan, saxophone ténor; Eric Dolphy, flûte; Jaki Byard, piano; Dannie Richmond, batterie
Jazz Workshop OJCCD-042-24 avril 1964

Dizzy Gillespie (1917-1993) / Walter Gilbert Fuller (1920-1994)
Things To Come (Dizzy Gillespie « Shaw 'Nuff »)
Dizzy Gillespie and Orchestra
Musicraft 1046-70053-29 juillet 1946

Benny Golson (né en 1929)
Blues March for Europe N° 1 (Art Blakey Jazz Messengers « Au Club Saint-Germain 1958 »)
Lee Morgan, trompette; Benny Golson, saxophone ténor; Bobby Timmons, piano;
Jymie Merritt, contrebasse; Art Blakey, batterie
RCA ND 7489721 déc 1958

Dave Brubeck (1920-2012) / Iola Brubeck
Remember Who You Are (Louis Armstrong / Dave Brubeck « The Real Ambassadors »)
Louis Armstrong, Trummy Young, Joe Darensbourg, Dave Brubeck ou Billy Kyle,
Eugene Wright ou Irving Manning, Danny Barcelona ou Joe Morello
Columbia Masterpieces 476 897-219 sept 1961

Charles Mingus (1922-1979)
Original Fables of Faubus (Charles Mingus « Presents Charles Mingus »)
Ted Curson, trompette; Booker Ervin, saxophone ténor; Dannie Richmond, batterie
Candid CCD 7900520 octobre 1960

Max Roach (1924-2007) / Oscar Brown (1926-2005)
All Africa (Abbey Lincoln « The Complete 1959-1961 »)
Abbey Lincoln, chant; Booker Little, trompette; Julian Priester, trombone;
Walter Benton, saxophone ténor; James Schenk, contrebasse; Max Roach, batterie; Babatunde Olatunji, congas; Thomas Duvall et Ray Mantilla, percussions
Le Chant du Monde 274 2184.856 sept 1960

Pharoah Sanders (né en 1940)
Upper Egypt & Lower Egypt (Pharoah Sanders « Tauhid »)
Pharoah Sanders, saxophone ténor; Sonny Sharrock, guitare; Dave Burrell, piano;
Henry Grimes, contrebasse; Roger Blank, batterie; Nat Bettis, percussions
Impulse GRP 1129215 nov 1966

Albert Ayler (1936-1970)
Change Has Come (Albert Ayler « Live in Greenwich Village : The Complete Impulse Recordings »)
Albert Ayler, saxophone ténor; Don Ayler, trompette; Michael Sampson, violon;
Bill Folwell et Henry Grimes, contrebasses; Beaver Harris, batterie
Impulse IMP 2273218 déc 1966

Archie Shepp (né en 1937)
Le Matin des Noirs (John Coltrane / Archie Shepp « New Thing At Newport »)
Archie Shepp, saxophone ténor; Bobby Hutcherson, vibraphone
Barre Phillips, contrebasse; Joe Chambers, batterie
Impulse GRP 11522 juillet 1965

James Brown (1933-2006)
Say It Loud (James Brown « Star Time »)
James Brown, Waymond Reed, Richard Griffith, Fred Wesley, Alfred "Pee Wee" Ellis
Maceo Parker, St. Clair Pinckney, Jimmy Nolen, Charles Sherrell, Clyde Stubblefield
Polydor 849 110-27 août 1968

Sly Stewart (né en 1943)
Don't Call Me Nigger (Sly and the Family Stone « The Woodstock Experience »)
Sly and the Family Stone
Epic Legacy 88 69748241 21968-1969

Ernest Dawkins (né en 1953)
We Will Never Forget (Ernest Dawkins Chicago 12l « A Black Op'era »)
Khari B, « disco poet »; Ernest Dawkins, direction;
Greg Ward, Kevin Nabors, Aaron Getsug, Corey Wilkes, Norman Palm, Justin Dillard, Harrison Bankhead, Josh Abrams, Isaiah Specer, Hamid Drake
Sons d'hiver13 janvier 2006

Curtis Mayfield (1942-1999)
Don't Worry If There's a Hell Below, We're All Going to Go (Curtis Mayfield « Curtis »)
Curtis Mayfield, chant et Riley Hampton, Gary Slabo, arrangement
Rhino 8122 79932-21970

Abiodun Oyewole (né en 1948)
When the Revolution Comes (The Last Poets « When the Revolution Comes »
Alafia Pudim, Omar Ben Hassen, rap et Nilija, percussions
Cherry Red Records CR REV 901970

C. Ridenhour (Chuck D) / H. Shocklee (James Boxley) / E. Sadler / K. Shocklee
Fight the Power (Public Enemy « Do the Right Thing »)
Public Enemy
Chuck D, Flavor Flav, Terminator X, The Bomb Squad, Branford Marsalis
Motown ZD 428781989

Wynton Marsalis (né en 1961)
Black Codes (Wynton Marsalis « Black Codes (From the Underground »)
Wynton Marsalis, trompette; Branford Marsalis, saxophone ténor;
Kenny Kirkland, piano; Charnett Moffett, contrebasse; Jeff Watts, batterie
Columbia CK 4000914 janvier 1985

William Allen / Roy Ayers (né en 1940) / Edwin Birdsong (né en 1951)
American Promise (Erykah Badu « New Amerykah »)
Erykah Badu, chant
Sur l'enregistrement original retraité de American Promise par le group RAMP (1977)
Universal Motown 02517 621872005-2007

Allen Toussaint (né en 1938)
Yes We Can (Lee Dorsey « Working In A Coalmine »)
Lee Dorsey, chant; Art Neville, orgue électrique; Leo Nocentelli, guitare élec.;
George Porter, basse électrique; Joseph "Zigabo" Modeliste, batterie
Charly QSCD 60071969

L'équipe de l'émission :