Magazine
Lundi 24 juin 2013
1h 25mn

Le champ de la chanson, avec l'ensemble Alla Francesca

Le Matin des musiciens d'Edouard Fouré Caul-Futy

Le champ de la chanson, avec l'ensemble Alla Francesca
Edouard Fouré Caul-Futy, © Radio France / Christophe Abramowitz

"La chanson, en raison de son action ramassée, réduite en quelques petits couplets, de sa vitesse à profiler une comédie, ou un drame, en quelques minutes, demande une extrême virtuosité de l'interprète. Il n'a pas le temps de se défendre, de se rattraper, comme un comédien qui a deux heures de texte pour réparer ses défaillances. Il n'a pas les répliques de ses camarades pour l'aider à créer l'ambiance, à situer l'action ; il est tout seul à jouer, sans décor, sans atmosphère, sans rien, son drame ou sa farce chantée, il faut donc qu'il ait une véritable science de son texte" Yvette Gilbert, diseuse de chanson, 1928

Ce matin c'est à l'art de la chanson que nous revenons. A quoi cela sert-il de chanter en chanson ? A dénoncer, à aimer, à s'élever vers d'autres sphères. Si l'on parle des origines, de l'art du trobar, chanter c'est avant tout chercher et trouver.
 Hérésie, le mot n'est pas trop fort pour désigner l'esthétique du trobar, cet art de lyrique courtoise, magnifique vivier à images et résonnances, chemin privilégié vers la grâce. Art du pèlerinage poétique qui préfère se maintenir éloigné de l'être aimé pour mieux en ressentir la profondeur des sentiments - les premiers chanteurs de l'histoire sont aussi ceux qui ont posé les fondations de l'alchimie par la musique.
 Rendre parfait ce qui est imparfait en l'homme. Transformer les métaux vils en or, par la chanson et par des codes stylistiques : l'art de la chanson du Moyen Age, comme l'alchimie à la même époque, est une tentative de transformation spirituelle, quand d'autres pensent qu'en se croisant à des milliers de kilomètres on aboutit au même résultat.
 La chanson du Moyen Age est une alchimie qui travaille à partir de l'imagination, et c'est cette trajectoire de la chanson que nous allons voir en compagnie de l'ensemble Alla Francesca, mené par Brigitte Lesne...

Alla Francesca:
Brigitte Lesne, chant, harpe, percussions
 Vivabiancaluna Biffi, chant, vièle à archet
 Pierre Boragno, flûtes, cornemuse
 Michaël Grébil, luths

Paul Verlaine / Charles Trénet
Verlaine
 Charles Trénet, chant
 BD Music 171/2

Paul Verlaine
Art poétique
 Philippe Garcia, voix / Attilio Zanchi, contrebasse
 Bonsai Music 080301

Thibaut de Champagne
Chançon ferai que talenz m'en est pris (chanson d'amour)
 Emmanuel Vistorky et Pierre Bourhis, chant
 Alla Francesca
 Brigitte Lesne
 AEon 1221

Paul Verlaine
Art poétique
 Philippe Garcia, voix / Paolo Fresu, trombone
 Bonsai Music 080301

Anon. XVème siècle (arrangement pour ensemble de cloches à mains)
Ecce quod natura (carol)
 Discantus
 Brigitte Lesne
 AEon 1096

Anon. XII/XIIIème siècles
Quan ai lo mon consirat
 Pierre Hamon, double flûte / Carlo Rizzo, tambourin
 Bande non commercialisée

Guiraut Riquier
Bona donna
 Vivabiancaluna Biffi, chant / Brigitte Lesne, chant et harpe psaltérion
 Bande non commercialisée

Thibaut de Champagne
L'autrier par la matinée (pastourelle)
 Brigitte Lesne et Pierre Bourhis, chant
 Alla Francesca
 Brigitte Lesne
 AEon 1221

Arnaut Daniel
Lo ferm voler qu'el cor m'intra (sextine)
 Vivabiancaluna Biffi, vièle et chant
 Bande non commercialisée

Anon. Italie XIIIème siècle
Or piangiamo, che piange Maria
 Brigitte Lesne, chant / Pierre Hamon, flûte
 Zig Zag Territoires 090402

Anon. (Manuscrit du Chansonnier du Roi)
Septime estampie real
 Michaël Grébil, cistre / Vivabiancaluna Biffi, vièle / Brigitte Lesne, tambourin
 Bande non commercialisée

Anon. (Manuscrit du Chansonnier du Roi)
Onques n'amai (motet)
 Vivabiancaluna Biffi, vièle / Michaël Grébil, cistre à archet
 Bande non commercialisée

Thibaut de Champagne
Pour conforter ma pesance (chanson d'amour)
 Emmanuel Vistorky, chant / Brigitte Lesne, harpe
 AEon 1221

Thibaut de Champagne (Manuscrit du Chansonnier du Roi)
Danse real
 B. Lesne, harpe-psaltérion/M. Grébil, luth/V. Biffi, vièle/P. Boragno, flûte
 Bande non commercialisée

Anon. (Manuscrit de Bayeux)
La belle se siet au pied de la tour
 Brigitte Lesne, voix, tambourin / Pierre Boragno, cornemuse
 Bande non commercialisée

Eustache Deschamps / Yvette Guilbert
Dites-moi si je suis belle
 Yvette Guilbert, voix
 EPM 982442

Josquin Desprez / Heinrich Isaac
Adieu mes amours
 Pierre Boragno, flûte / Brigitte Lesne, harpe gothique
 Bande non commercialisée

Anon. (Manuscrit de Bayeux)
Le roy anglais
 Brigitte Lesne, chant, tambourin / Pierre Boragno, flûte et tambour à corde
 Bande non commercialisée

Claude Le Jeune
Hélas ! mon Dieu, ton ire s'est tournée
 Ensemble Clément Janequin
 Dominique Visse
 Harmonia Mundi 901672

L'équipe de l'émission :