Mardi 26 mars 2013
1h 25mn

L'orgue Hammond dans le jazz, avec Emmanuel Bex

L'orgue Hammond dans le jazz, avec Emmanuel Bex
L'orgue Hammond dans le jazz, avec Emmanuel Bex

Aujourd'hui, nous allons nous intéresser à un instrument relativement peu fréquenté de nos jours, l'orgue Hammond. Précédé par les orgues de cinéma que l'on trouvait parfois dans les studios, par exemple sous les doigts de Fats Waller, l'orgue Hammond fait concrètement son apparition dans les années 30, notamment à l'église, mais il faut attendre la fin des années 40 pour le voir investir le champ du jazz. Deux musiciens de premier plan, par ailleurs tous deux arrangeurs recherchés, poussent alors l'orgue Hammond sur le devant de la scène : d'une part Wild Bill Davis, qui établit le canon de la formule en trio avec la guitare et la batterie, et d'autre part son contemporain Milt Buckner, qui se révèle grand spécialiste du jeu en blocs d'accords. Jusque-là relativement marginal, l'instrument connaît ensuite une vogue sans précédent avec l'apparition d'un nouveau modèle, le B3, au milieu des années 50.

C'est cet orgue-là que va largement contribuer à populariser le jeune Jimmy Smith, bientôt relayé par Lou Bennett, qui fera la majeure partie de sa carrière en Europe, et par son cadet Melvin Rhyne, partenaire privilégié du guitariste Wes Montgomery. De nouvelles possibilités s'ouvrent bientôt à l'instrument dans les annnées 60, en Europe avec le formidable Eddy Louiss, ou aux Etats-Unis avec Larry Young, qui dialogue avec Elvin Jones avant de fomenter la révolution électrique aux côtés de Tony Williams. Quelque peu délaissé dans les années 70 et 80, l'orgue Hammond semble aujourd'hui revenir en grâce, de l'autre côté de l'Atlantique avec des virtuoses comme Joey DeFrancesco ou Sam Yahel, ou en France, dans un registre très marqué par le blues et le groove, avec Benoît Sourisse, et bien sûr avec Emmanuel Bex, qui est notre invité ce matin, pour se plonger avec nous dans le coffre de cet instrument étonnant et fascinant.

Invités

Emmanuel Bex

Emmanuel Bex naît à Caen en 1959, dans une famille de musiciens. Son père et son grand-père sont pianistes, sa mère professeur de solfège.
À huit ans, il entre au Conservatoire de Caen (où enseignent ses parents), dont il ressort avec de nombreux prix dans différentes disciplines : 1er prix de piano, 1er prix de basson et 1er prix de musique de chambre.
Elève au Conservatoire de Paris, il étudie l'écriture musicale de 1973 à 1976, et remporte à l'issue de ses études le 1er prix de solfège spécialisé, d'harmonie et d'analyse musicale. De retour à Caen, il se passionne pour le jazz après avoir entendu Relaxin' de Miles Davis et remplace le pianiste Bibi Louison dans un trio local.

En 1982, après avoir entendu et rencontré l'organiste Eddy Louiss, Emmanuel Bex achète son premier orgue Hammond B3, qui devient alors son principal instrument.

Emmanuel Bex reçoit le Prix de Composition de la Sacem en 1984 pour Le Rayon Vert, un spectacle qui associe la musique, le texte et l'image autour de l'oeuvre de Jules Verne.

A cette époque, il crée le Bex'tet, un quintet qui révèle ses talents de leader et de compositeur, avec qui il enregistre trois albums (Enfance en 1991, Organique en 1993 et Rouge et or en 1995, qui reçoit un « Choc de l'Année » Jazzman).

La fin du siècle dernier voit la création d'un trio devenu mythique : B.F.G. avec Glenn Ferris au trombone et Simon Goubert à la batterie, qui publie un album très largement récompensé (Grand prix de l'Académie Charles-Cros, « Choc de l'année » Jazzman, Prix Boris Vian de l'Académie de jazz, Django d'Or 2002 dans la catégorie Meilleure formation de l'année...).

En 2004, Emmanuel Bex reçoit le Django d'Or du Musicien de l'année, et publie dans le même temps l'album Conversing with melody, initiant une série de concerts avec de nombreux invités tels que Steve Shehan, Aldo Romano, Michel Portal ou Didier Malherbe.

En 2009, l'organiste monte un nouveau trio avec le batteur Simon Goubert et le saxophoniste-clarinettiste Francesco Bearzatti, sous le nom d'Open Gate trio. Très bien accueilli par la critique, l'album paru la même année propose douze titres gorgés d'énergie pure, de mélodies débridées et de folie rythmique. Ce trio qui effectue de très nombreux concerts devient le socle de tous les futurs projets d'Emmanuel Bex.

Compositeur inspiré, il livre en 2011 Requiem en Couleurs, grande pièce pour trio de jazz et choeur avant de réaliser un de ses projets les plus ambitieux : Open Gate feat. Béla Bartok (album paru en octobre 2011 / Plus Loin) qui parvient à faire se rencontrer le trio Bex-Bearzatti-Goubert et l'Orchestre des Pays de Savoie sous la direction de Franck Tortiller autour d'un hommage à Béla Bartok.

Maître incontesté de l'orgue Hammond qu'il n'a de cesse de « dépoussiérer » depuis le début des années 1980, pianiste singulier, compositeur prolifique et pédagogue tout-terrain, Emmanuel Bex est un artiste engagé, soucieux de transmettre des valeurs qu'il juge indissociables du jazz (le partage, la démocratie, l'ouverture, le « vivre ensemble »...).

Site officiel d'Emmanuel Bex

Programmation musicale

Bob Haymes / Alan Brandt
That's All
Jean-Luc Ponty, violon / Eddy Louiss, orgue / Daniel Humair, batterie
Dreyfus Jazz Line [191 028-2]1968

W. C. Handy
Saint Louis Blues
Fats Waller, orgue
Official [83 030-2]17 nov. 1926

Traditionnel (arrangement La Velle)
Lord, I Want To Be A Christian In My Heart / Amen
La Velle, voix et piano / Rhoda Scott, orgue Hammond / Al Sanders, basse (etc.)
Must Record [MR 6205-2]Mai 2008

E. Y. « Yip » Harburg / Vernon Duke
April in Paris
Wild Bill Davis, orgue / Floyd Smith, guitare / Chris Columbus, batterie
LP Columbia1955

E. Y. « Yip » Harburg / Vernon Duke
April in Paris
Count Basie and his Orchestra
Verve [825 575-2]26 juil. 1955

Cole Porter
Easy to Love
Milt Buckner, orgue / Dick Garcia, guitare / Sam Woodyard, batterie (etc.)
Fresh Sound Records [FSR-CD 511]18 avril 1955

Milt Buckner
Rockin' with Milt
Milt Buckner, orgue / Dick Garcia, guitare / Wendell Marshall, contrebasse etc.
Fresh Sound Records [FSR-CD 511]18 avril 1955

Jimmy Smith
Ready 'n Able
Jimmy Smith, orgue / Thornel Schwartz, guitare / Bay Perry, batterie
BLUE NOTE [1514]27 mars 1956

René Thomas
Meeting
Lou Bennett, orgue / Jacques Pelzer, saxophone alto / René Thomas, guitare etc.
Jazz in Paris / Universal [549 812-2]22 mars 1963

Barry Harris
Lolita
Wes Montgomery, guitare / Mel Rhyne, orgue / George Brown, batterie (etc.)
Riverside [99 986]10 oct. 1963

Thelonious Monk
Monk's Dream
Larry Young, orgue / Elvin Jones, batterie
Blue Note [7243 4 97808 2 8]10 nov. 1965

Carla Bley
Vashkar
Larry Young, orgue / John McLaughlin, guitare / Tony Williams, batterie
Polydor [849 068-2]28 mai 1969

Dizzy Gillespie
The Champ
Joey DeFrancesco, orgue Hammond B3 / Billy Hart, batterie (etc.)
HighNote [HCD 703200]27 mai 1998

Peter Bernstein
Blues For Bulgaria
Sam Yahel, orgue Hammond B3 / Peter Bernstein, guitare
Criss Cross Jazz [1158]8 déc. 1997

André Charlier / Benoît Sourisse
Mingus Street Blues
Benoît Sourisse, orgue Hammond B3 / André Charlier, batterie, percussions (etc.)
O+ MUSIC [OP 101]Janv. 2004

Emmanuel Bex
It's Open
Emmanuel Bex, orgue Hammond,
Francesco Bearzatti, saxophone ténor; Simon Goubert, batterie
Plus Loin Music [PL4517]2009

L'équipe de l'émission :