Mardi 25 juin 2013
1h 25mn

John Surman, avec Jean-Charles Richard

Aujourd'hui, nous allons nous intéresser à l'art de John Surman. Originaire du Devon, ce formidable saxophoniste et clarinettiste appartient à une génération de musiciens britanniques qui contribua largement à la vitalité du jazz en Europe dans les années 60, même si certains d'entre eux firent ensuite carrière aux Etats-Unis comme le guitariste John McLaughlin ou le contrebassiste Dave Holland. Mais nous n'allons pas retracer ce matin cette épopée du jazz anglais depuis les années 60, ce sera pour une prochaine émission. En effet nous allons nous concentrer sur le style de John Surman tel qu'il s'est imposé depuis la fin des années 70. C'est à ce moment-là que le saxophoniste se rapproche du label ECM créé par Manfred Eicher, au point d'en devenir l'un des emblèmes, qu'il s'agisse de la réflexion sur le sonore, ou du répertoire, qui regarde autant du côté des musiques du monde ou de la musique ancienne que du côté du jazz stricto sensu. Inspiré par l'image des cinéastes et par le corps des danseurs, pour lesquels il élabore d'entêtantes mélodies construites sur des boucles en mouvement perpétuel, John Surman aime aussi se confronter à quelques partenaires choisis, comme le batteur Jack DeJohnette ou le pianiste John Taylor. Improvisateur au langage original, ancré dans l'esprit modal, il privilégie tantôt la clarinette basse, le saxophone soprano ou le baryton, en fonction de l'environnement, qui peut aussi bien évoquer un quartette de jazz qu'un ensemble de musique de chambre, un combo de cuivres ou un groupe de musique traditionnelle. Et pour évoquer ce styliste qui reste toujours aussi fidèle à son esprit, quelles que soient les circonstances, j'ai le plaisir d'accueillir une nouvelle fois dans cette émission Jean-Charles Richard, un musicien qui pratique lui aussi avec un égal bonheur le saxophone baryton et le soprano.

Invités

Jean-Charles Richard

Musicien aventurier, Jean-Charles Richard a suivi un double cursus au CNSM de
Paris, où il obtient à l'unanimité un premier prix de saxophone classique et un diplôme de
formation supérieure en jazz. Lauréat du concours des jeunes solistes de Gap, il est également titulaire des CA de saxophone classique et jazz ainsi que d'un DEM d'analyse du
Conservatoire de Paris.
Par goût des extrêmes, il choisit de se consacrer aux saxophones soprano et baryton.
Sa curiosité pour tous les territoires de la création artistique l'amène à se produire aussi bien au sein d'orchestres classiques (Orchestre de Paris, Orchestre des Prix du CNSM), des big bands (George Russell, Antoine Hervé, le POM, Jean-Loup Longnon), dans une fanfare de rue (La Bête a bon dos), avec des chanteurs de variété (Bonzom, U), et à côtoyer les compositeurs contemporains (Karlheinz Stockhausen, Thierry Escaich, Alain Margoni). Il collabore avec André Julliard et Pierre Christin, dessinateur et scénariste de bande dessinée, ainsi qu'avec le jongleur Jérôme Thomas. De 1995 à 2000, il tourne dans le monde entier avec un groupe phare de l'humour musical, les DéSAXés, dans une mise en scène de l'humoriste François Rollin.
Conjointement, Jean Charles Richard met ses qualités d'interprète, de compositeur et d'improvisateur au service de nombreuses collaborations avec Dave Liebman, Didier Levallet, David Patrois, Peter Herbert, Chris Culpo, Jean-François Baëz, Claudia Solal, Eric Löhrer, Daniel Humair, Jean-Marie Machado, Christophe Marguet, Bernard Struber Z'tet, Marc Buronfosse, Vincent David, Arnault Cuisinier, Guillaume de Chassy, etc.
Depuis 2006, il dirige des orchestres dont les répertoires se situent à la croisée du jazz et de la musique classique : Sketches of Spain (Gil Evans) dans la version avec Dave Liebman, le projet "Impressions" de Jean Marie Machado, « Cityscape » de Claus Ogerman "You're my thrill" de Peter Herbert, ou encore Le Newdecaband de Martial Solal et l'orchestre de l'Opéra de Lyon.
Il écrit et arrange pour le spectacle vivant (le conte musical "Le souffle des marquises" de et avec Muriel Bloch), ou pour la télévision ("Entre mère et fille" de Joëlle Goron).
Très investi dans le domaine de la transmission, il dirige la classe de jazz du cycle spécialisé au CRR de Paris et collabore à la mise en place mis en place un Pôle Supérieur de Jazz à Paris ; il participe aux leçons de Jazz d'Antoine Hervé et il suscite la création de l'Association Des Enseignants de Jazz. (ADEJ)
Son premier album, « Faces », paru en 2006 chez Herrade/Fairplay-Anticraft a créé l'événement (ffff Télérama, Choc du mois Jazzman). Il développe aujourd'hui ses propres projets : le duo avec Claudia Solal, et le trio « Traces » en compagnie de Wolfgang Reisinger et Peter Herbert. Son second album en tant que leader paraît en Mai 2012 sur le label Abalone. La même année, le Grand Prix de l'Académie Charles Cros lui est décerné pour cet enregistrement.
Incarnant aux yeux de Dave Liebman "le musicien moderne du XXIème siècle", Jean Charles Richard s'impose aujourd'hui comme "l'un des maîtres français du soprano". Il reçoit en 2011 les insignes de chevalier des Arts et Lettres.

Discographie sélective:
Les DéSAXés : Tetrasaxyl Effervescent - 1999
Bonzom : Lʼhomme qui pleut - Le chant du Monde / Harmonia Mundi - 2002
BruntʼOff : French Cricket - Googly Records - 2002
Culpo-Richard : Portrait in black & white - Exhaustive - 2002
La Bête a Bon Dos : Tango félin - Arfi / Abeille - 2003
S. Tassimot : chansons - Le loup du faubourg / Mélodie - 2003
Travis Burki U : La luge - 2004
Culpo-Herbert-Richard : Love and Bananas are here - Cristal Records / Abeille - 2005
Jean-François Baez Trio : Nikita - Charlie Art / Harmonia Mundi - 2005
Jean Charles Richard solo : Faces - Herrade / Anticraft - 2006
David Patrois Trio + 2 : Il Sogno di Diego - Cristal Records / Abeille - 2007
Eric Löhrer Quartet : India - Subsequence / Anticraft - 2008
Arnault Cuisinier quartet : Fervent - Laborie / Naïve - 2010
Claudia Solal Spoonbox : Room Service - Abalone / Harmonia Mundi - 2010
Marc Buronfosse Quartet : Face the Music - Abalone / Muséa - 2010
Jean Marie Machado : Fiesta Nocturna - Cantabile / Naïve - 2011
Vincent David : CrossOver - 2012
Antoine Hervé : la leçon de jazz : Wayne Shorter - RV Productions / Harmonia Mundi - 2012
Christophe Marguet 5tet : Pulsion - Abalone / Muséa 2012
Antoine Hervé : PMT Quarktet / 2012
Jean Marie Machado Danzas et André Minvielle : « La Fête à Boby » Bee Jazz 2012
Jean Charles Richard « Traces » Abalone / Musea 2012
David Patrois Quintet « Live » / Arts et Spectacles 2012
Priscilia Valdazo Quartet « Bolimood » / 2012
Bernard Struber ZʼTet Soul Songs et Louise / 2012

site de Jean-Charles Richard

Programmation musicale

John Surman (né en 1944)
Polperro (John Surman « Road To Saint Ives »)
ECM 1418 avril 1990

John Surman (né en 1944)
The Shade (Bande originale du film de Raphaël Nadjari « The Shade »)
John Surman, saxophone soprano et clarinette basse
1999

John Surman (né en 1944)
Roundelay (John Surman « Private City »)
John Surman, clarinette basse, saxophone baryton et saxophone soprano
ECM 1366 1987

John Surman (né en 1944) / Jack DeJohnette (né en 1942)
Phoenix and the Fire (John Surman « The Amazing Adventures of Simon Simon »)
John Surman, clarinette basse, saxophone baryton et saxophone soprano
Jack DeJohnette, batterie
ECM 119 3 janvier 1981

John Surman (né en 1944)
Prelude (John Surman « Proverbs and Songs »)
John Surman, saxophone baryton; John Taylor, orgue
ECM 1639 1er juin 1996

John Surman (né en 1944)
Incantation (John Surman « Deram »)
John Surman, baryton; Dave Holland, contrebasse; Alan Jackson, batterie
Decca 844 884-2 août 1968

John Surman / Barre Phillips / John Abercrombie / Stu Martin /
Mountainscape VIII (John Surman « Selected Recordings »)
John Surman, saxophone baryton; John Abercrombie, guitare;
Barre Phillips, contrebasse; Stu Martin, batterie
ECM Rarum XIII1976

John Surman (né en 1944)
Number Six (John Surman « Selected Recordings »)
John Surman, saxophone soprano; Kenny Kirkland, piano;
Miroslav Vitous, contrebasse; Jon Christensen, batterie
ECM Rarum XIII juillet 1980

John Surman / John Taylor / Jon Christensen / Miroslav Vitous
Carry On, Number One (Miroslav Vitous « Journey's End »)
John Surman, saxophone soprano; John Taylor, piano;
Miroslav Vitous, contrebasse; Jon Christensen, batterie
ECM 1242 juillet 1982

John Surman (né en 1944)
The Returning Exile (John Surman « Selected Recordings »)
John Surman, clarinette basse, saxophone soprano;
Henry Lowther, Stephen Waterman, Stuart Brooks, Malcolm Griffiths, Chris Pyne, David Stewart, Richard Edwards, Chris Laurence, John Marshall
John Warren, direction
ECM Rarum XIII avril 1992

John Surman (né en 1944)
Wayfarers All (John Surman « The Spaces in Between »)
John Surman, saxophone soprano; Chris Laurence, contrebasse
Trans4mation: Rita Manning, Patrick Kiernan, Bill Hawkes, Nick Cooper
ECM 1956 février 2006

Oswald von Wolkenstein (c. 1377-1445)
Der oben swebt (John Potter / The Dowland Project « Romaria »)
John Potter, ténor; Milos Valent, violon, alto;
John Surman, flûte à bec ténor; Stephen Stubbs, guitare baroque, vihuela
ECM New Series 1970 476 57802006

Anouar Brahem (né en 1957)
Badhra (Anouar Brahem / John Surman / Dave Holland « Thimar »)
Anouar Brahem, oud; John Surman, saxophone soprano;
Dave Holland, contrebasse
ECM 1641 539 888-2 1997

John Surman (né en 1944)
Number Six
John Surman, saxophone soprano; John Taylor, piano;
Chris Laurence, contrebasse; John Marshall, batterie
Document Cité de la Musique 12 sept 2002

L'équipe de l'émission :