Mardi 2 avril 2013
1h 25mn

John Lewis, avec Thierry Lalo

John Lewis, avec Thierry Lalo
John Lewis, avec Thierry Lalo

®jazclass.aust.com Aujourd'hui, nous allons nous intéresser à un musicien dont on ne parle plus guère, et pourtant il fut une figure incontournable du jazz moderne, je veux parler de John Lewis. Connu pour sa participation au Modern Jazz Quartet, dont il fut le directeur musical pendant plusieurs décennies, John Lewis y développa ses idées, tant en ce qui concerne l'écriture et ses différents procédés (de la fugue à la valse) que le son du groupe. Obsédé par la finesse de la forme et le cisèlement de la phrase, le compositeur était aussi un pianiste raffiné, admirateur de Teddy Wilson, héritier du talent mélodique d'un Lester Young. Soliste économe, le pianiste plaidait pour un art de l'épure, que le compositeur savait mettre en scène en distribuant les rôles au sein du quartette - élan vital pour Milt Jackson, pouls régulier pour Percy Heath, flux aérien pour Connie Kay, le pianiste se réservant l'arbitrage des équilibres. Anthropologue de formation, John Lewis était un homme cultivé, qui sut s'inscrire dans l'histoire du jazz sans bruit, repoussant ses frontières au-delà de ses canons, en fondant avec son ami Gunther Schuller ce « Troisième Courant » qui voulait multiplier les échanges entre le jazz et la musique classique, qu'il connaissait en profondeur. Contemporain du bebop de Charlie Parker et Dizzy Gillespie, avec qui il fit ses vrais débuts new-yorkais, John Lewis ne se laissait pourtant pas circonscrire à un style : le sien, qui pourrait paraître trop solennel, n'oubliait ni le blues, ni le swing, qu'il passait au filtre d'un sens de l'espace original. Pour évoquer cette personnalité, j'ai le plaisir de recevoir ce matin le pianiste et compositeur Thierry Lalo, qui est aussi comme directeur musical de l'ensemble Les Voice Messengers, mais il s'était déjà signalé à notre curiosité en publiant un beau livre sur John Lewis, en 1991.

► Explications et exemples musicaux par Thierry Lalo :

  • autour de "La Ronde"
  • autour de la Fugue selon John Lewis
  • autour de "Django" et de la cellule de Django qu'on retrouve dans "Fontessa", "Cortege" et "Sketch"
  • autour de "Summertime"
  • autour de "Ralph's new Blues"

► le livre John Lewis par Thierry Lalo est disponible aux Editions Parenthèses

Invités

Thierry Lalo

Pianiste, compositeur, arrangeur, chef de chœur et pédagogue

Après des études classiques, son parcours personnel a été tout autant marqué par le jazz « mainstream » (Bill Evans, Miles Davis, Horace Silver, Ellington, Basie, Nestico, Quincy Jones...), que par la polyphonie vocale européenne - de la Renaissance à la musique contemporaine - qu'il a longtemps pratiquée en tant que chanteur. La juxtaposition de ces deux attirances l'a très vite amené à écrire de la musique vocale dans ce style jazz.

En 2002, Thierry Lalo a été le premier musicien de jazz à recevoir le Prix Nouveau Talent Musique 2002 décerné par la SACD, pour son opéra-jazz Ramdam ! : « Une réussite éblouissante due à l'excellent chœur du CREA et au dynamisme de son chef, Didier Grojsman, mais aussi et surtout au talent de compositeur de Thierry Lalo et à son sens dramatique évident. » (Louis Dunoyer). En 2011, il a également reçu le Prix Maurice Yvain pour l'ensemble de son travail de compositeur et d'arrangeur.

Spécialiste incontesté du jazz vocal sur la scène européenne, Thierry Lalo a notamment signé depuis Ramdam ! et Pinocchio, la musique de quatre autres opéras-jazz : Trois contes pour deux bâtons et une corde (commande de la Cité de la Musique pour la Maîtrise de Radio-France - 2004), Le Joueur de flûte de Hamelin (commande de la Ville d'Ermont - 2005), Boulevard du Swing (commande du CREA - 2009), et enfin Pinocchio, (Commande du CREA également, 2012). Ses opéras ont été joués entre autres à Aulnay-sous-Bois, à l'Opéra de Vichy, au Théâtre de St Quentin en Yvelines, au Grand Théâtre d'Aix-en-Provence, à l'Opéra Bastille à Paris, etc.

Thierry est aussi le Directeur Musical des Voice Messengers, dont il signe la plupart des arrangements depuis sa création en 1995. Composé de 8 chanteurs professionnels et d'une section rythmique, cet ensemble basé à Paris est considéré aujourd'hui comme l'une des meilleures formations vocales du genre en Europe. Considérés en France comme les héritiers naturels des Double-Six depuis la sortie de leur premier album (Un peu de ménage - 1998), les Voice Messengers ont reçu le 'Prix du Jazz Vocal' décerné par l'Académie du Jazz à l'occasion de la sortie de son second album (Lumières d'automne - 2007). Ils se produisent régulièrement dans les festivals vocaux ou festivals de jazz en Europe, et Thierry Lalo a aussi été sollicité pour écrire des arrangements ou compositions originales pour le compte d'ensembles vocaux français, hollandais, danois ou allemands.

Thierry est également un pédagogue reconnu pour la direction de chœurs et d'ensembles vocaux de tous niveaux, des débutants aux professionnels. Depuis 1992, il dirige régulièrement des ateliers pour chœurs, des séminaires pour jeunes compositeurs ou des master-classes en France, Allemagne, Hollande, Italie ou Danemark, et divers projets conçus sur mesure pour des ensembles, festivals ou organismes vocaux tels qu'Europa Cantat. Il a fait partie à plusieurs reprises de jurys internationaux de concours d'ensembles vocaux.

Entre 2004 et 2008, il a dirigé le Big-Band des Universités de Paris (Crazy Big Band). Composé de jeunes musiciens universitaires ou de conservatoires, cet ensemble s'est produit régulièrement à Paris et sur diverses scènes en France ou à l'étranger (Festival de Montreux, Suisse). Ancien élève d'HEC, Thierry Lalo est enfin l'auteur d'un livre sur le pianiste John Lewis (éditions du Limon / Parenthèses, 1991), et il enseigne occasionnellement l'histoire du jazz pour le compte de la FNAC ou du CNFPT.

Master Classes : Jazzchor Freiburg (Freiburg, Allemagne 2001), Voices in Time (Münich, Allemagne 2002, 2005 - 1er Prix Chorwettbewerb 2006), Vocal Line (Danemark, 2004), Vivid Voices (Hanovre, Allemagne 2002), A-Cantus (Braunschweig, Allemagne 2002, 2004), De Bilt Stars (Arnhem, Pays-Bas 2005) - Meervocal Festival (Festival de jazz 'choral'/ Wunstorf, Allemagne 2000, 2002, 2004) - Europa Cantat (Utrecht, Pays-Bas 2009 - Aoste, Italie 2010 & 2012- séminaire pour jeunes compositeurs)...
Ateliers & stages : Choralies de Vaison la Romaine (1992,1995, 2004, 2007) / Chorijazz (1996, 2005), Festival de chant choral de Quintin (2002, 2003, 2006), Centre de Musique Vocale de Bayeux (2003, 2005, 2006, reprise du 'Joueur de Flûte de Hamelin' en août 2007). Festival de chant choral de Saint-Jean-de-Luz (2006), Conservatoire de Bourgoin-Jallieu (2009), 'Joueur de Flûte' avec les chœurs de collèges du Val d'Oise (2009), les chœurs de l'Espace Bleu Pluriel de Trégueux (2011), CREA Centre d'éveil artistique d'Aulnay-sous-Bois ('Ramdam' 2000-2002 ; ' Swing Avenue' 2008-2010), CEPRAVOI (Tours 1998, 2008, 2009, 2010) / Musique en Normandie (2007, 2008, 2009) / CEFEDEM de Metz (2007) / ADIAM 78 (2007, chœur d'enfants) / CNR de Marseille (APFM - 2007) / Festival de la Voix de Châteauroux (2009) / IUFM de Clermont-Ferrand (2011)...

Programmation musicale

John Lewis (1920-2001)
Concorde (« The Complete Modern Jazz Quartet Prestige & Pablo Recordings »)
The Modern Jazz Quartet
John Lewis, piano; Milt Jackson, vibraphone; Percy Heath, contrebasse; Connie Kay, batterie
Prestige 4PRCD 4438-22 juillet 1955

Gus Arnheim (1897-1955) / Abe Lyman (1897-1957) / Arthur Freed (1894-1973)
I Cried For You (leader « Complete Edition, Volume 1, 1933-1936 »)
Billie Holiday, Teddy Wilson, Jonah Jones, Johnny Hodges, Harry Carney,
Laurence Lucie, John Kirby, Cozy Cole
Masters of Jazz MJCD 1030 juin 1936

Bert Kalmar (1884-1947) / Harry Ruby (1895-1974)
Three Little Words (« The Complete Lester Young Studio Sessions on Verve »)
Lester Young, saxophone ténor; John Lewis, piano; Joe Shulman, contrebasse;
Bill Clark, batterie
Verve 314 547 087-2juin 1950

Charlie Parker (1920-1955)
Parker's Mood (Charlie Parker « Complete Savoy &Dial Sessions »)
Charlie Parker, saxophone alto; John Lewis, piano; Curley Russell, contrebasse;
Max Roach, batterie
Definitive Records DRCD1118418 sept 1948

Dizzy Gillespie (1917-1993) / John Lewis (1920-2001)
Two Bass Hit (« The Dizzy Gillespie Story 1939-1950 »)
John Lewis, piano
Dizzy Gillespie and his Orchestra
Proper Records P121922 août 1947

John Lewis (1920-2001)
La Ronde (« The Complete Modern Jazz Quartet Prestige & Pablo Recordings »)
The Modern Jazz Quartet : John Lewis, piano; Milt Jackson, vibraphone;
Percy Heath, contrebasse; Kenny Clarke, batterie
Prestige 4PRCD 4438-2

John Lewis (1920-2001)
Rouge (Miles Davis « The Complete Birth of the Cool »)
Miles Davis Nonet avec John Lewis, piano
Capitol Jazz 7243 4 94550 2 322 avril 1949

John Lewis (1920-2001)
Vendome (« The Complete Modern Jazz Quartet Prestige & Pablo Recordings »)
The Modern Jazz Quartet
Prestige 4PRCD 4438-222 déc 1952

John Lewis (1920-2001)
Skating in Central Park (The Modern Jazz Quartet « Odds Against Tomorrow »)
The Modern Jazz Quartet : John Lewis, piano; Milt Jackson, vibraphone;
Percy Heath, contrebasse; Connie Kay, batterie
Blue Note CDP 7 93415 29 octobre 1959

John Lewis (1920-2001)
Fontessa (Modern Jazz Quartet « Une anthologie 1952/1956 »)
The Modern Jazz Quartet
Nocturne Cabu CABU53122 janvier 1956

John Lewis (1920-2001)
Django (« The Complete Modern Jazz Quartet Prestige & Pablo Recordings »)
The Modern Jazz Quartet : John Lewis, piano; Milt Jackson, vibraphone;
Percy Heath, contrebasse; Kenny Clarke, batterie
Prestige 4PRCD 4438-223 déc 1954

John Lewis (1920-2001)
Cortege (The Modern Jazz Quartet « Plays No Sun in Venice »)
The Modern Jazz Quartet : John Lewis, piano; Milt Jackson, vibraphone;
Percy Heath, contrebasse; Connie Kay, batterie
Atlantic Jazz 781 334-222 avril 1957

John Lewis (1920-2001)
Sketch (The Modern Jazz Quartet « Third Stream »)
John Lewis, piano, arrangement et direction
Milt Jackson, Percy Heath, Connie Kay, Beaux Arts String Quartet, Gerald Tarak, Allan Martin, Carl Eberl, Joe Tekula
Atlantic Jazz LP 134523 sept 1959

Ray Brown (1926-2002)
Pyramid (The Modern Jazz Quartet « Pyramid »)
The Modern Jazz Quartet : John Lewis, piano; Milt Jackson, vibraphone;
Percy Heath, contrebasse; Connie Kay, batterie
Atlantic 7567-81340-221 déc 1959

George Gershwin (1898-1937) / DuBose Heyward (1885-1940)
Summertime (The Modern Jazz Quartet « Porgy and Bess »)
The Modern Jazz Quartet : John Lewis, piano; Milt Jackson, vibraphone;
Percy Heath, contrebasse
Atlantic 8122-75445-2

Milt Jackson (1923-1999)
Ralph's New Blues (« The Complete Modern Jazz Quartet Prestige & Pablo Recordings »
The Modern Jazz Quartet : John Lewis, piano; Milt Jackson, vibraphone;
Percy Heath, contrebasse; Connie Kay, batterie
Prestige 4PRCD 4438-22 juillet 1955

John Lewis (1920-2001)
The Rose Truc (John Lewis « Plays No Sun in Venice »)
The Modern Jazz Quartet : John Lewis, piano; Milt Jackson, vibraphone;
Percy Heath, contrebasse; Connie Kay, batterie
Atlantic 781 334-24 avril 1957

Duke Ellington (1899-1974) / Irving Mills (1894-1985)
It Don't Mean A Thing (If It Ain't Got That Swing) (The Modern Jazz Quartet « Pyramid »)
The Modern Jazz Quartet : John Lewis, piano; Milt Jackson, vibraphone;
Percy Heath, contrebasse; Connie Kay, batterie
Atlantic 7567-81340-221 déc 1959

John Lewis (1920-2001)
Delaunay's Dilemma (John Lewis « Improvised Meditations & Excursions »)
John Lewis, piano; George Duvivier, contrebasse; Connie Kay, batterie
Atlantic SD 13137 mai 1959

John Lewis (1920-2001)
Harlequin (John Lewis « The John Lewis Piano »)
John Lewis, piano; Connie Kay, batterie
Atlantic AMCY-103524 août 1957

L'équipe de l'émission :