Mardi 11 septembre 2012
1h 25mn

Jazz et classique, avec Guillaume de Chassy

Dans cette émission nous allons aborder un sujet un peu particulier, un sujet transversal, puisqu'il s'agit des rapports entre le jazz et la musique classique. Le sujet est large, et il a fait l'objet de nombreuses exégèses depuis près d'un siècle - depuis que le jazz existe. On peut envisager l'histoire sous différents angles : le jazz qui pénètre le monde classique, le jazz qui s'inspire du classique, le classique qui irrigue l'univers des jazzmen... Et puis, plus précisément, il faut tenter de percer à jour ce qui peut rapprocher ou éloigner les uns et les autres, qu'il s'agisse du traitement du son, de la perception du rythme ou de la place de l'improvisation - et là nous abordons ce qui trahit les spécificités du monde du jazz. Il faut aussi, lorsque les jazzmen s'aventurent du côté de la musique dite « classique » qui proclame la primauté de l'écrit, voir la manière dont ces musiciens vont s'inspirer de la palette dynamique, ou de la richesse de la forme... Nous allons donc parcourir ces allées plus fréquentées qu'on ne le croit souvent, avec quelques étapes, quelque peu exotiques lorsque les jazzmen s'amusent avec le répertoire classique, plus ambitieuses mais pas toujours plus convaincantes lorsque les classiques composent avec le jazz, et puis nous allons ouvrir le capot du véhicule, démonter le moteur, pour examiner ce qui dans le jazz moderne peut être irrigué par les compositeurs du 20e siècle. Nous ferons un petit détour par le « Troisième Courant », qui voulait fusionner les deux univers, avant de donner quelques exemples de synthèse ou d'expériences contemporaines. Et pour ce faire, j'ai le plaisir de recevoir un musicien dont l'œuvre se situe au cœur de notre sujet, puisqu'il s'inspire aujourd'hui de Prokofiev, de Poulenc ou de Chostakovitch pour nourrir son propos : Guillaume de Chassy !

Invités

Guillaume de Chassy

Ex-ingénieur chimiste élevé à l'écoute de Schubert et de Louis Armstrong, improvisateur autodidacte, pétri tout autant de Thelonious Monk que de Serge Prokofiev, le pianiste Guillaume de Chassy s'est forgé une identité musicale qui échappe aux classifications.
Sobriété dans l'expression et profondeur du son, révérence à la mélodie et raffinement harmonique sont ses points cardinaux, les clés d'un univers singulier et poétique.
Il a joué ou enregistré avec : Paul Motian, Mark Murphy, André Minvielle, Daniel Yvinec, David Linx, Paolo Fresu, Sara Lazarus, Gian Luigi Trovesi, Enrico Rava, etc.
Musicien sans frontières, il collabore également avec la pianiste classique Brigitte Engerer, avec le chef de choeur Joël Suhubiette (pour lequel il a écrit une Cantate Jazz), avec le réalisateur Antoine Carlier, ou encore la danseuse flamenca Ana Yerno.
Ses enregistrements sont toujours attendus et chaleureusement accueillis par la presse.
Pédagogue, Guillaume de Chassy dirige le département Jazz au Conservatoire de région de Tours.

Guillaume de Chassy

Programmation musicale

Frédéric Chopin
Minute Waltz
Charlie Shavers, Buster Bailey, Russell Procope, Billy Kyle, John Kirby, O'Neil
John Kirby Sextet
Columbia 14-472184-1019 mai 1939

Johann Sebastian Bach
Concerto pour deux violons en ré mineur BWV 1043, 1er mvt
Stéphane Grappelli et Eddie South, violons et Django Reinhardt, guitare
Frémeaux & Associés FA 05225 nov. 1937

Guillaume Dufay
Ave Maris Stella (album « Officium »)
David James, Rogers Covey-Crump, John Potter, Gordon Jones, Jan Garbarek
The Hilliard Ensemble
ECM 1525 445 369-2septembre 1993

Igor Stravinsky
Ebony Concerto
Jerome Simas, Mark Niehaus,
New World Symphony
Michael Tilson Thomas
RCA BMG 09026 68798 2janvier 1997

Leonard Bernstein
Prelude, Fugue and Riffs (extrait)
Tad Calcara, clarinette
New World Symphony
Michael Tilson Thomas
RCA BMG 09026 68798 2janvier 1997

Bernd Alois Zimmermann
Concerto pour trompette et orchestre « Nobody Knows the trouble I see » (1954)
Hakan Hardenberger, trompette
SWF Sinfonieorchester Baden Baden
Michael Gielen
Philips 434 114-21992

Rolf Liebermann
Symphony for Jazz Ensemble - II. « Lento » (dans « Expo Triangle »)
George Gruntz Concert Jazz Band
MGB CD 6170

Serge Prokofiev
Concerto pour violon n° 1 (1917) - III. Moderato
Gil Shaham, violon
London Symphony Orchestra
André Previn
Deutsche Grammophon 447 758-21995

David Raksin / Johnny Mercer
Laura
Ella Fitzgerald, Nelson Riddle, arrangement et direction
Nelson Riddle Orchestra
Verve 539 057-221 octobre 1964

Claude Debussy
Feuilles mortes
Arturo Benedetti Michelangeli, piano
Deutsche Grammophon 469 828-21988

David Raksin / Johnny Mercer
Laura (dans : Jeanne Lee & Ran Blake « The Newest Sound Around »)
Jeanne Lee, chant et Ran Blake, piano
RCA Victor 743217480521961

Bela Bartok
Quatuor N° 6 - III. Mesto. Burletta (1939)
Quatuor Végh
Astrée E 77191972

Jim Hall
Quadrologue (dans « Textures » )
Jim Hall, Louise Schulman, Myron Lutzke, Scott Colley
Telarc Jazz 834021997

John Lewis
Vendome
John Lewis, Milt Jackson, Percy Heath, Connie Kay
Giants of Jazz CD 5301213 avril 1960

Arnold Schönberg
Pierrot lunaire op. 21 - III. Der Dandy
Marianne Pousseur, voix
Ensemble Musique Oblique
Philippe Herreweghe
Harmonia Mundi HMA 1951390

Jimmy Giuffre
Stretching Out (dans « Flight, Bremen 1961 »)
Jimmy Giuffre, Paul Bley, Steve Swallow
Steve Swallow1961

Kurt Weill
The Barbara Song (dans « The Individualism of Gil Evans »)
Gil Evans, arrangement et piano
Gil Evans Orchestra
Verve 833 804-29 juillet 1964

Gustav Mahler
Symphonie N°5 - Adagietto (dans « Primal Light »)
Uri Caine, piano, adaptation et arrangement
Winter & Winter W&W 910 004-21997

Carlo Gesualdo
Io pur respiro (dans « Gesualdo Variations »)
David Chevallier Quintet / A Sei Voci, David Chevallier, guitares et direction
Zig Zag Territoires ZZT10002022010

Serge Prokofiev
Du côté de chez Prokofiev (d'après le Concerto pour piano n°2) (dans « Silences »)
Guillaume de Chassy, Thomas Savy, Arnault Cuisiner
Bee Jazz BEE0502011

L'équipe de l'émission :