Magazine
Lundi 1 juillet 2013
1h 25mn

Claude Le Jeune, mesure et démesure, avec l'ensemble Les Lunaisiens et le consort Sit Fast

Pour cette dernière de la saison, j’ai voulu être entouré par des amis musiciens qui sont venus nombreux ce matin pour finir en beauté. Cette émission est entièrement consacrée au génial Claude Le Jeune, 1530-1600.

Claude Le Jeune, mesure et démesure, avec l'ensemble Les Lunaisiens et le consort Sit Fast
Edouard Fouré Caul-Futy, © Radio France / Christophe Abramowitz

C’est un projet qui a mûri autour de la rencontre au sommet, et ce sommet est très haut, entre deux ensembles qui se connaissent bien mais qui n’avaient jamais collaboré. Le Matin des musiciens, c’est aussi et surtout un lieu où l’on crée des rencontres : avis aux célibataires ! Ces deux ensembles, ce sont du côté des cordes vocales Les Lunaisiens. Du côté des cordes frottées, le consort de violes Sit Fast.

Claude Le Jeune  est celui qui rivalise avec la notoriété d’un Roland de Lassus. Homme de convictions fortes dans un temps cruel, Le Jeune est le compositeur français qui permet pour la première fois à l’art musical de parvenir à une harmonie absolue avec le texte, la parole ; non pas grâce à la solution monodique mais grâce à l’alchimie polyphonique. Ce faisant, il est celui qui aide la Renaissance à basculer dans l’épiphanie du verbe baroque. Sa musique incarne cet absolu qui va au-delà des simples notes et qui relève bien plus de l’ordre d’un grandiose projet de société, comme on aimerait en voir émerger aujourd’hui. Ce sont tous les aspects de sa musique que nous allons voir ce matin pour la dernière de l’année avec vous…

Les Lunaisiens:
Claire Lefilliâtre, soprano
 Jean-François Lombard, haute-contre
 Jean-François Novelli, ténor
 Arnaud Marzorati, basse

Sit Fast:
Atsushi Sakai, dessus de viole
 Isabelle Saint-Yves, dessus de viole
 Thomas de Pierrefeu, ténor de viole
 Christine Plubeau, basse de viole

Julos Beaucarne
Et maintenant c'est la dernière
 Julos Beaucarne, chant et guitare
 EPM Records 984702

Pauline Viardot
Je viens pour la dernière fois (Cendrillon)
 Sandrine Piau, soprano
 Choeur Geoffrey Mitchell
 Nicholas Kok
 Opera Rara 212

Claude Le Jeune
Mais qui es-tu
 Ensemble Clément Janequin / Les Eléments
 Harmonia Mundi 901182

Louis-Ferdinand Céline
Vers les dernières heures de cette même soirée (Chapitre XXVII)
 Denis Podalydès, voix
 Frémeaux & Associés 8043/6

Claude Le Jeune
De tout mon coeur t'exalteray (Psaume IX)
 Les Lunaisiens / Sit Fast
 Bande non commercialisée

Claude Le Jeune
Quand je t'invoque, hélas, escoute (Psaume IV)
 Les Lunaisiens / Sit Fast
 Bande non commercialisée

Claude Le Jeune
Dans soy pense le sot méchant (Psaume XIV)
 Les Lunaisiens / Sit Fast
 Bande non commercialisée

Claude Le Jeune
Le Feu, l'air, l'eau, la terre : second mode, première partie
 Les Lunaisiens / Sit Fast
 Bande non commercialisée

Claude Le Jeune
Quell' eau quel air (Livre des Mélanges)
 Ensemble Clément Janequin
 Harmonia Mundi 901182

Claude Le Jeune
Y a il rien si fort : second mode, deuxième partie
 Les Lunaisiens / Sit Fast
 Bande non commercialisée

Claude Le Jeune
Le Beau du monde s'éface : second mode, troisième partie
 Les Lunaisiens / Sit Fast
 Bande non commercialisée

Claude Le Jeune
Tristitia obsedit me (motet)
 C. Lefilliâtre / D. Guillon / B. Le Levreur / J-F. Lombard / B. Arrieta
 Les Symphonistes
 Olivier Schneebeli
 Alpha 032

Claude Le Jeune
Seconde Fantaisie à quatre violes
 Sit Fast
 Bande non commercialisée

Roland de Lassus
La Nuict froide et sombre
 Tom Denys Tore, ténor
 Capilla Flamenca
 Dirk Snellings
 Ricercar 290

Claude Le Jeune
Suzanne un jour
 Ensemble Clément Janequin
 Harmonia Mundi 901182

Claude Le Jeune
Tu ne l'enten pas, la la la
 Les Lunaisiens / Sit Fast
 Bande non commercialisée

Johnny Hallyday / Michel Mallory
Musique que j'aime
 Johnny Hallyday, chant
 Polygram 826179 2

Bon voyage, messieurs du vélo
 Mireille, chant
 Marianne Mélodie 071849

Savoir sourire
 Guy Berry, chant
 Marianne Mélodie 071849

L'équipe de l'émission :