Le Magazine
Magazine
Jeudi 20 juin 2013

Dana Ciocarlie - Stéphanie-Marie Degand - Thierry Machuel

Invités

Thierry Machuel

Compositeur et pianiste français, Thierry Machuel a consacré la majeure partie de son travail à l'art choral, sur des textes d'auteurs contemporains dans toutes les langues. Son oeuvre aborde aujourd'hui des territoires de plus en plus éloignés des langues européennes, avec un intérêt marqué pour les textes de témoignage, les écrits de Résistants ou de communautés ayant des expériences de vie singulières, comme ceux recueillis auprès de détenus entre 2008 et 2011 (coffret Clairvaux ; Or, les murs... , Grand Prix de l'Académie Charles Cros 2010). Il a été pensionnaire de la Villa Médicis et de la Casa Velazquez, s'est vu attribuer le prix Sacem de la musique vocale 2008, la bourse de la Fondation Beaumarchais en 2009 et une commande du Ministère de la Culture en 2010 pour la création de son prochain opéra, ainsi que le Grand Prix Lycéen des Compositeurs 2011. Ses oeuvres chorales sont chantées dans de très nombreux pays. Plusieurs d'entre elles seront étudiées par les lycéens français
dans le cadre de l'option musicale du baccalauréat 2013.

Stéphanie-Marie Degand

Dès son plus jeune âge, Stéphanie-Marie Degand évolue dans des univers musicaux très variés : son professeur de violon à Caen, Jean-Walter Audoli, est lui même chef d'orchestre ; et Emmanuelle Haim, avec laquelle elle étudie l'harmonie dès ses 13 ans lui présente rapidement Patrick Bismuth, avec qui elle découvre l'univers sonore et esthétique de la musique ancienne.

Admise à 16 ans au CNSM de Paris dans la classe de Jacques Ghestem, soliste de l'Ensemble Inter Contemporain, elle participe parallèlement à la classe de William Christie, déjà pourvue d'un archet baroque de Jean-Yves Tanguy. Elle découvre ainsi sous sa direction les cantates baroques du XVIIIème siècle, mais aussi le répertoire instrumental, notamment aux côtés de Violaine Cochard, partenaire qu'elle ne quittera plus.

Par ses études traditionnelles, elle rencontre les pianistes François-Frédéric Guy et Nicholas Angelich, avec qui elle donne ses premiers récitals. Elle retrouve également son compatriote caennais Éric Tanguy, qui lui ouvre le monde de la création, et lui écrira plus tard sa "Sonata Breve" (2000).
Après un cycle de perfectionnement en violon, et diverses récompenses (Grand Prix de l'Adami, de la Sacem, Révélation Classique du Midem, Lauréate de la Fondation Natexis, Finaliste à Munich ARD et 2ème Grand prix Ferras-Barbizet), elle suit le cursus de musique ancienne auprès de Patrick Bismuth, Christophe Rousset et Christophe Coin.

Stéphanie-Marie Degand entre dans la vie professionnelle dans la suite logique de son apprentissage : d'un côté les opéras français aux Arts Florissants et aux Talens Lyriques, les Pièces en concerts de Rameau avec Christophe Rousset, les Concertos Brandebourgeois avec le King's Consort... de l'autre, elle se produit avec des artistes tels que Vahan Mardirossian, Vanessa Wagner, Marie-Josèphe Jude, Emmanuelle Bertrand, Henri Demarquette, Antoine Tamestit.

En 2001, elle fonde avec Emmanuelle Haim le Concert d'Astrée, dont elle sera le violon solo puis l'assistante musicale.
En 2005, elle est nommée aux Révélations des Victoires de la Musique; elle se produit à cette occasion à la fois avec Violaine Cochard et Atsushi Sakai dans une Chaconne de Leclair, et dans le final du concerto de Brahms avec l'Orchestre de Paris.

C'est par la pratique du répertoire classique et romantique sur instruments historiques que ces mondes musicaux encore un peu isolés trouvent convergeance : comme par exemple aux Bouffes du Nord avec Alain Planès dans un programme Schubert ou les concertos de Mozart et St George avec François-Xavier Roth, ou un voyage Bach-Beethoven avec Jonathan Cohen et Kris Bezuidenhout, ou bien encore le concerto de Brahms avec Emmanuel Krivine et sa Chambre Philharmonique.

Aujourd'hui, Stéphanie-Marie Degand se produit régulièrement dans tous les répertoires dans des salles et festivals prestigieux. Elle dirige également du violon le Concert d'Astrée, le Jeune Orchestre Atlantique, l'Orchestre Royal Philharmonique de Liège, l'Orchestre de St Etienne... En 2013, elle elle assistante musicale sur la production CNSM/Cité de la Musique de Mithridate de Mozart. Elle est l'invitée régulière du Quatuor Ysaye pour Musique à Flaine aux côtés de Jean-Claude Pennetier.

Pédagogue engagée, elle est titulaire du CA. Elle enseigne au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris ainsi qu'au Conservatoire à Rayonnement Régional de Caen. Elle est également tuteur pour le Master de la formation diplomante de Saintes.

Elle joue deux magnifiques violons italiens, un Guiseppe Catenari de 1710 monté baroque et un Gennaro Gagliano de 1756 monté romantique.

lien : Vidéo : Stéphanie-Marie Degand

Dana Ciocarlie

Formée aux sources de l'école roumaine de piano comme Dinu Lipatti, Clara Haskil et Radu Lupu, Dana Ciocarlie a également étudié à Paris auprès de Victoria Melki à l'Ecole Normale de Musique et a suivi le cycle de perfectionnement du Conservatoire National Supérieur de Musique dans les classes de Dominique Merlet et Georges Pludermacher. Sa rencontre avec le pianiste allemand Christian Zacharias sera déterminante en particulier pour approfondir l'Å“uvre pour piano de Franz Schubert, auquel elle a consacré un cycle de neuf concerts au Théâtre Molière-Maison de la Poésie à Paris en 1997.
Douée d'un tempérament vif-argent où la générosité le dispute à l'engagement, Dana Ciocarlie possède un vaste répertoire, s'étendant de Jean-Sébastien Bach aux compositeurs d'aujourd'hui. Certains d'entre eux lui ont dédié des Å“uvres tels Karol Beffa, Frédéric Verrières, Nicolas Bacri, Helena Winkelman, Laurent Mettraux et Dan Dediu, et elle est reconnue comme l'une des interprètes majeures de Horatiu Radulescu.
Son expérience et son talent ont été récompensés par de nombreux prix lors de concours internationaux prestigieux : un 2ème prix au Concours International Robert Schumann à Zwickau, le Prix Spécial Sandor Vegh au Concours Geza Anda à Zurich, le Prix International Pro Musicis, le Young Concert Artist European Auditions à Leipzig, le Concours Ferrucio Busoni en Italie.
Lauréate de plusieurs Fondations : Yvonne Lefébure, Nadia Boulanger, Gyorgy Cziffra, elle est aussi une interprète recherchée dans le domaine de la musique de chambre. Parmi ses partenaires de prédilection, on mentionnera les violonistes Gilles Apap, Radu Blidar, Nicolas Dautricourt, Laurent Korcia, Irina Muresanu, Jane Peters, Jean-Marc Phillips-Varjabédian, les altistes Gérard Caussé et Pierre Franck, les violoncellistes Alexander Kniazev, Sébastien van Kuijk et Raphaël Chrétien, les cornistes David Guerrier et Hervé Joulain, le Quintette à vent Le Concert Impromptu, le Quatuor Psophos.
Ses multiples activités à travers le monde en récital ou en concert avec orchestre l'ont conduite aux Etats-Unis (Boston, New-York, Los Angeles), au Canada (Montréal, Festival de Lanaudière), à Hong-Kong, en Europe (Allemagne, Suisse, Espagne, Belgique, Luxembourg, Italie, Pays-Bas, Roumanie), en France : Cité de la Musique, Musée d'Orsay, Radio-France, Auditorium du Louvre, Théâtre du Châtelet, Salle Pleyel, Salle Gaveau, Invalides, au MIDEM de Cannes, à l'Opéra de Lyon, et dans différents festivals : Chopin à Bagatelle, Berlioz de la Côte Saint-André, Labeaume en Musiques, Périgord Noir, Radio-France-Montpellier, La Roque d'Anthéron…
La parution successive de deux enregistrements chez L'Empreinte Digitale consacrés l'un à la dernière Sonate pour piano de Schubert et l'autre à la musique roumaine, Romania, lui a valu des critiques élogieuses de la presse qui reconnaît en elle l'humilité des grands et n'hésite pas à la comparer par sa musicalité à Wilhelm Kempff et à Clara Haskil. Sa maturité, sa simplicité de ton, son expression naturelle l'ont fait remarquer par le mensuel Le Monde de la Musique dans un dossier consacré à la « génération 2000 » : …celle des jeunes artistes prometteurs susceptibles d'occuper demain le haut de l'affiche.
Dana Ciocarlie se produit régulièrement en concerto, récital et musique de chambre. Sur France Musique, où elle est régulièrement invitée, elle poursuit son cycle dédié aux Å“uvres de Robert Schumann dans l'émission L'atelier du musicien de Jean-Pierre Derrien qui l'invite depuis 2001.

le lien : Le Site de Dana Ciocarlie

Programmation musicale

Jacques Duphly
La De Valmalette
Stéphanie-Marie Degand, violon et Violaine Cochard, clavecin
agOgique

Wolfgang Amadeus Mozart
Extrait de la Sonate n°2 en ré Majeur K. 7
Stéphanie-Marie Degand, violon et Violaine Cochard, clavecin
agOgique

Jacques Duphly
La Madin
Stéphanie-Marie Degand, violon et Violaine Cochard, clavecin
agOgique

Béla Bartok
Mikrokosmos : Ostinato
Dana Ciocarlie, piano
L'EMPREINTE DIGITALE

Robert Schumann
Novelette Op. 21 n°7
Dana Ciocarlie, piano
LA PRIMA VOLTA

Thierry Machuel
Extrait des Paroles contre l'oubli
Les Cris de Paris
Geoffroy Jourdain
AEON

Thierry Machuel
Lebensfugue
François-René Duchâble et Thierry Machuel, piano à quatre mains
AEON

Robert Schumann
Novelette Op. 21 n°4
Dana Ciocarlie, piano
LA PRIMA VOLTA

L'équipe de l'émission :
Mots clés :