Lundi 16 février 2015
1h 26mn

Les invités : les Percussionnistes de l’Orchestre National de France et Javier Alvarez

Le reportage de Pierre Rigaudière

Florent Jodelet et le groupe des percussions de l’ONF

Le percussionniste Florent Jodelet est impliqué de longue date, outre ses activités au sein de l’Orchestre National de France, dans la création d’œuvres pour ou avec percussions qu’il a dans bien des cas suscitées, et pour lesquelles il a souvent collaboré directement avec les compositeurs. Nous faisons avec lui un tour d’horizon de son activité de soliste, de chambriste, de musicien d’ensemble, et des projets menés par les Percussions de l’ONF.

Steve Reich
Sextet * et *Dance Figures
Percussions de l’ONF
Extraits enregistrés en répétition

Franco Donatoni
Omar
Elliott Carter
Eight Pieces for four timpani
Florent Jodelet, percussions
Harmonic Classics H/CD 9959

Javier Alvarez
Jardines con palmera : I. Jardin de la estela de madera
Florent Jodelet, percussions
Orchestre National de France
Didier Benetti
, direction
Javier Alvarez, « Progresión », CD disponible sur Internet

Javier Alvarez
Offrande III
Florent Jodelet, percussions
INA/GRM 275 942

Marco Stroppa
Auras
Florent Jodelet, percussions
Serge Lemouton, électronique en temps réel (Ircam).
Enregistrement Radio France

Philppe Fénelon
Zabak
Florent Jodelet, percussions
Enregistrement Radio France

Laurent Cuniot
Efji
Florent Jodelet, percussions
Document de l’interprète

Les invités : les Percussionnistes de l’Orchestre National de France et Javier Alvarez

Javier Alvarez, compositeur :
Né à Mexico en 1956, Javier Alvarez débute sa carrière musicale comme clarinettiste puis étudie la composition au Conservatoire national de musique de Mexico avec Mario Lavista. Il se perfectionne à l’Université du Wisconsin (Etats-Unis) où il obtient un diplôme de composition. Grâce au concours du British Council, il part ensuite étudier en Angleterre avec John Mambert au Royal College of Music ainsi qu’à l’Université de Londres. Ses premières œuvres électroacoustiques datent de cette période (Temazcal pour maracas et bande, 1984).

Compositeur revendiquant une écriture personnelle et indépendante, Javier Alvarez se consacre à la musique électroacoustique mixte, et plus particulièrement à la composition et à la recherche musicale sur ordinateur. Sa musique se caractérise par une énergie inépuisable et par un élan soutenu qui, tout en atteignant un haut niveau de complexité, ne cesse jamais d’être clair et logique. Son écriture est déterminée à la fois par sa pratique intensive de la musique électronique, son intérêt pour l’harmonie spectrale et son utilisation de motifs rythmiques hérités des musiques populaires du monde entier. Ainsi, en 1992, il compose Mannam * – associant le kayagum (ancienne cithare coréenne) et des sons de l’instrument traités numériquement — et, en 2001, *Offrande * — mariant les steelpans caribéens à des motifs rythmiques électroniques. Dans *Mambo à la Braque (1991), le compositeur crée un collage électroacoustique de segments musicaux extraits du mambo Caballo Negro de Dámaso Perez Prado.

Javier Alvarez enseigne à l’Université du Hertfordshire, à l’Académie de musique de Malmö en Suède, ainsi qu’au Royal College of Music, à l’Ecole Guildhall et à l’Université de Londres. Il est membre fondateur de Sonic Arts Network et, en 1993, il est le directeur artistique de la Société pour la promotion de la musique nouvelle. Après avoir vécu vingt-cinq ans en Angleterre, il retourne à Mexico pour prendre en charge le département des arts musicaux de l’Ecole supérieure des arts du Yucatán. Il vit aujourd’hui à Morelia (Mexique) et dirige le Conservatoire de las Rosas. Il travaille actuellement avec l’ensemble de musique contemporaine sequenzaSUR et est le directeur artistique du Forum international de musique nouvelle Manuel Enriquez. Il est également le conseiller artistique du festival de musique contemporain de Morelia.
Site de Javier Alvarez

Emmanuel Curt, percussionniste :
La percussion est une détonation, une révolution sonore, et les percussionnistes, des aventuriers. La preuve avec Emmanuel Curt, premier prix de percussions et de musiques de chambre au CNSM en 1996, successivement membre de l’Orchestre des Concerts Lamoureux et de l’Ensemble Orchestral de Paris, puis super soliste de l’Orchestre National de France, qui ne se contente pas de cette voie royale. Son contentement, justement, c’est aussi de goûter aux fanfares, à la rue latine, aux musiques « impures », au sein de la fanfare « Los Amarillos ». Sans oublier les facéties de Z Quartett et les audaces de Carpe Diem. Membre et fondateur des ensembles «IBY6-Brass» et «adONF», il accompagne aussi régulièrement Bertrand Chamayou, Jean Frédéric Neuburger, Maurice Bourgue, Thierry Escaich.... Un percussionniste classique mais pas trop…

François Desforges, percussionniste :
En 1995, François Desforges obtient son 1er prix au Conservatoire national supérieur de Paris dans la classe de Jacques Delecluse et Jean Geoffroy, et entre la même année à l’orchestre national de France. Il participe alors à de très nombreuses tournées internationales sous la baguette de chefs aussi prestigieux que Riccardo Muti, Seiji Ozawa, Lorin Maazel, Kurt Masur, Daniele Gatti. Parallèlement, François Desforges se produit régulièrement en musique de chambre au sein de l’ensemble Ad Oni, du duo Percadue, dont il est membre fondateur avec Emmanuel Curt, et avec de nombreux autres solistes renommés tels que Bertrand Chamayou, Katia et Marielle Labèque, Jérôme Pernoo, Thierry Escaich, l’ensemble Accentus.
Il enseigne à Paris au Conservatoire Gabriel Fauré depuis 1995.

Florent Jodelet, percussionniste :
Après avoir étudié avec Michel Cals, puis Jacques Delécluse au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Florent Jodelet se perfectionne auprès de Jean-Pierre Drouet. Parallèlement, il suit les cours de Iannis Xenakis à et étudie la musique électroacoustique avec Michel Zbar.

Depuis le début de sa carrière, Florent Jodelet s'est engagé fortement pour servir les compositeurs d'aujourd'hui. Il a participé à de nombreuses créations, notamment d’oeuvres pour percussion solo dont certaines lui sont dédiées. En France, il se produit en récital à l’Auditorium du Louvre, aux Midis et Moments Musicaux du Châtelet, à la Salle Gaveau dans la série Nouveaux Interprètes, aux festivals Présences de Radio-France, Automne à Paris, Musica à Strasbourg, Agora-Ircam, La Roque d'Anthéron, Musique à l'Empéri, Les Musiques à Marseille, le Printemps des Arts de Monte-Carlo, les Rencontres Musicales de Fontainebleau.

Florent Jodelet participe régulièrement aux concerts de l' ensemble TM+ ainsi qu'à ceux de l'IRCAM et de l’INA-GRM. Il est soliste de l’Orchestre National de France et professeur- assistant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Gilles Rancitelli, percussionniste

Programmation musicale : Iannis Xenakis (1922-2001)
Rebonds B
Florent Jodelet, percussions
Harmonic Classics, disponible sur Itunes

Pierre Boulez (né en 1925)
Sur Incises pour trois pianos, trois harpes et trois percussions-claviers - Moment I
(extrait)
Bertrand Chamayou, piano
Jean-Frédéric Neuburger, piano
Sébastien Vichard, piano
Valérie Kafelnikov, harpe
Manon Louis, harpe
Camille Roux, harpe
Les Percussions de l’Orchestre National de FranceJean Deroyer, direction
Enr. 22 juillet 2013 (Montpellier)
Document Radio France / France Musique

Thierry Escaich (né en 1965)
Exultet
Ensemble Sequenza 9.3par Catherine Simonpietri, direction
Thierry Escaich, orgue
Bertrand Chamayou, piano
François Desforges, timbales, percussions
Florent Jodelet, marimba
Accord 476 9074

_♫ B_runo Mantovani (né en 1974)
Haunted Nights
Emmanuel Curt, vibraphone
Nicolas Baldeyrou, clarinette
Bertrand Chamayou, piano
Indesens INDE024

Javier Alvarez (né en 1956)
Jardines con palmera (extraits)
II. Jardin del Sueno de Magali
III. Jardin del corazon de metal
IV. Jardin que mira al sur

Florent Jodelet, percussions
Orchestre National de France
Didier Benetti, direction
Enr. 22 mai 2012 à Paris
Document Radio France (Alla Breve)

► Réécoutez pendant 30 jours le concert diffusé en première partie de soirée dans les Lundis de la contemporaine : Festival Présences #8 : Concert-spectacle par les Percussions de l’Orchestre National de France

Les invités :
L'équipe de l'émission :