Lundi 20 avril 2015
1h 27mn

Les invités : Christian Sebille et Georges Bœuf

Le compositeur Georges Bœuf, fondateur du Gmem (Centre National de Création Musicale de Marseille), et son directeur actuel Christian Sebille, viennent présenter le Festival Les Musiques (du 2 au 16 mai).

Le billet d'Arnaud Merlin

« On a beaucoup parlé pendant ces dernières semaines de l’histoire de l’Orchestre National de France, de la programmation artistique de l’orchestre et de sa complémentarité avec l’Orchestre philharmonique de Radio France… Comme si le National ne devait pratiquer que le répertoire et le Philharmonique ne donner que des créations : le coffret des 80 ans de concerts du National qui vient de paraître permet de resituer tout cela dans la profondeur historique : on retrouve ainsi Roger Désormière à la tête de l’orchestre pour la création de la première symphonie d’Henri Dutilleux, en 1951, Georges Prêtre et Denise Duval pour celle de la Dame de Monte-Carlo de Poulenc dix ans plus tard, en 1961, on est plongé dans le monde de Xenakis en 1968, et dans l’univers de Luciano Berio et Cathy Berberian en 1976… Sans oublier la première audition, à la radio, des Sept Haïkaï d’Olivier Messiaen, avec Yvonne Loriod au piano, au théâtre de Besançon en septembre 1966, l’Orchestre National de France y est placé sous la direction du jeune Seiji Ozawa…»

Olivier Messiaen (1908-1992)
Sept Haïkaï – I. Introduction
Yvonne Loriod, piano
Orchestre National de France
Seiji Ozawa, direction
Enr. 15 septembre 1966 (Besançon)
INA / Radio France FRF020-27

Le reportage de Pierre Rigaudière

Anthony Cheung

En février dernier, dans le cadre d’un Festival Présences consacré aux deux Amériques, l’Orchestre Philharmonique de Radio France donnait en création française la pièce Lyra d’Anthony Cheung. Ce jeune compositeur américain qui, comme beaucoup d’autres de sa génération, bénéficie d’un parcours de formation très ouvert et pratique également, en tant que pianiste, des formes de musique improvisée se soucie bien moins de situer par rapport à telle ou telle école que de faire cohabiter de façon fertile et personnelle les différents pans de son héritage musical.

Illustrations musicales : oeuvres d'Anthony Cheung
More Marginalia pour ensemble d’instruments chinois et occidentaux
Atlas Ensemble
Bagatelles pour piano et quatuor à cordes
Matan Porat, Solenne Païdassi, Albrecht Menzel, Hiyoli Togawa, Simone Drescher
Synchronicities
Talea Ensemble
James Baker, direction
Lyra
Orchestre Philharmonique de Radio France
Domingo Hindoyan**, direction
Documents du compositeur

Les invités : Christian Sebille et Georges Bœuf

► Le Gmem, fondé en 1972 à Marseille par le compositeur Georges Bœuf, est labellisé Centre National de Création Musicale depuis 1997. Ses missions sont définies dans un cahier des charges du Ministère de la Culture et de la Communication et reposent sur la production de la création musicale, la diffusion, la transmission et la recherche. « Si la mission essentielle du Gmem est la production de la création musicale, sa fonction sociale est de transmettre ce que cette production d'imaginaire induit comme émancipation de l'homme. Notre ambition est de faire de notre domaine de compétences un espace de découverte où s'articulent le savoir, le plaisir d'apprendre et l'émotion.» Christian Sebille
Le Gmem organise le festival itinérant Les Musiques, dont la 28ème édition se déroulera du 2 au 16 mai 2015 à Marseille et Cassis. Plus d'informations sur le site du Gmem.

Christian Sebille, actuel directeur du Gmem de Marseille
De formation instrumentale classique, Christian Sebille se consacre dès 1987 à la musique électroacoustique (Jean Schwarz - Conservatoire de Gennevilliers, Philippe Prévost - LIMCA, Auch). Sa recherche se tourne naturellement vers les musiques mixtes auxquelles il s'exerce au sein de la Muse en Circuit avec Luc Ferrari. En 1993 à Reims, Christian Sebille fonde Césaré, centre de création musicale, dont les choix artistiques, tournés vers l'ouverture et la rencontre des disciplines et des styles, sont un engagement en eux-mêmes, une recherche sur la diversité. Il collabore souvent avec d'autres artistes dans le but de découvrir et d'élargir son champ de réflexion. Son catalogue compte plus de soixante œuvres vocales, instrumentales, électroacoustiques et mixtes dont un opéra de chambre, de nombreuses pièces dédiées au théâtre ou à la chorégraphie ainsi que des installations musicales. Ses recherches sont essentiellement dirigées vers la notion d'espace et de mouvement dans la musique. De cette hétérogénéité des lutheries, il aime le mélange et la confrontation avec les autres disciplines artistiques, ainsi que les formes nouvelles de (re)présentation de la musique contemporaine. La série des Miniatures, installations musicales prenant en compte l'aspect plastique en sont notamment l'illustration.

Georges Boeuf, compositeur
Né à Marseille en 1937, Georges Boeuf a étudié au Conservatoire national de région de cette ville. Ses premières compositions sont purement instrumentales.
 En 1969, il fait partie de ceux qui vont installer en France les centres de musique électroacoustique, en co-fondant le Groupe de musique expérimentale de Marseille (GMEM), dont il assure la présidence depuis 1974, devenu Centre national de création musicale sous la direction de Raphaël de Vivo.
 En 1988, il crée la classe de composition du Conservatoire national de région de Marseille – dirigé alors par Pierre Barbizet –, établissement au sein duquel il avait enseigné auparavant la formation musicale, la technique du son et l’organologie.


Jean-Claude Pennetier, Roland Pidoux, Irène Jarsky, Pierre Barbizet, François Le Roux, Daniel Kientzy, Sonia Wieder-Atherton, Nicolas Miribel, Joël Versavaud, Michel Swierczewski, Alexandre Tharaud, le Nouvel Ensemble moderne (direction Lorraine Vaillancourt), le groupe vocal Musicatreize (direction Roland Hayrabedian), Le Chœur contemporain, les Percussions de Strasbourg, le Quatuor Parisii, les Solistes de Sofia, l’ensemble Télémaque, l’ensemble Symblêma sont parmi les principaux créateurs de ses œuvres.


Son catalogue compte actuellement une centaine d’œuvres instrumentales, vocales, électroacoustiques ou mixtes et des œuvres pour la scène et le cinéma.
Georges Bœuf a composé Le Chant de la nature pour l’exposition permanente de la grande galerie rénovée du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris et l’opéra Verlaine Paul, créé à l’Opéra de Nancy en octobre 1996 avec François Le Roux dans le rôle titre, repris à l’Opéra de Marseille-Théâtre de la Criée dans une nouvelle mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia.
 Ses dernières œuvres : Quatuor à cordes créé par le Quatuor Parisii, Orbes pour 12 cordes, créé par l’Orchestre royal de Wallonie, Septimo (1998) pour vibraphone et cloches, enregistré par Frédéric Daumas (Fragrance, 1999), Le Prophète, sur un texte de Mallarmé, pour baryton et piano (1998), créé par François Le Roux et Alexandre Tharaud à la Grande Bibliothèque à Paris, Solitaire Vigie pour grand orchestre et chœur (poème de Mallarmé) créé à Nancy en janvier 2000, Variasix pour ensemble instrumental créé par l’ensemble Télémaque (Aix-en-Provence, 2001), Koré ou L’Oubli pour quatuor de claviers-percussion en 2002, créé par l’ensemble Symblêma, Sonate pour violon créée par Nicolas Miribel, Six Monodies de l’absence pour saxophone ténor, créées par Joël Versavaud, Dans le bruit du monde pour chœur, créé par le Chœur contemporain-Roland Hayrabedian, Messe des cendres.
Site du compositeur Georges Boeuf

►Programmation musicale :
Georges Bœuf (né en 1937)
Variasix pour ensemble instrumental (extrait)
Ensemble Multilatérale
Kanako Abe, direction
Enr. 15 novembre 2008 (Paris, église Saint-Merry)
Document du compositeur

Georges Boeuf (né en 1937)
Risées (extrait) pour ensemble instrumental
Ensemble Télémaque
Raoul Lay, direction
Enr. 1996
« Répertoires polychromes 3 »
CDMC / MFA / Radio France 216038

Georges Bœuf (né en 1937)
Verlaine-Paul, opéra (scène 1, extrait)
François Le Roux (Verlaine)
Chœur et orchestre Opéra de Nancy
Michel Swierczewski, direction
Enr. 29 octobre 1996 (Nancy, Opéra)
Document du compositeur

Georges Bœuf (né en 1937)
Couleurs du vent (Quatuor à cordes n° 2) (extrait)
Quatuor Bela
Enr. 31 juillet 2014 (Chaillol, festival)
Document du compositeur

Georges Bœuf (né en 1937)
Nocturne – 1. Aux portes de la nuit (extrait)
Michaël Dian, piano
Georges Boeuf, échantillonneur
Enr. 1994
GMEM EL 04

Raphaële Biston (née en 1975)
Ressac
Ensemble 2e2m
Pierre Roullier, direction
Document du compositeur

Benjamin Dupé (né en 1976)
Il se trouve que les oreilles n’ont pas de paupière (Pascal Quignard) (extrait)
Pierre Baux, comédien
Quatuor Tana
Antoine Maisonhaute, Pieter Jansen, violons
Maxime Désert, alto
Jeanne Maisonhaute**,** violoncelle

Benjamin de la Fuente (né en 1969)
Bip & Sirène (2011) pour violon, flûte, violoncelle, guitare et basse électriques /contrebasse, percussions et clavier sampler (commande d’Ictus)
Ensemble Ictus
Enr. à Gand le 26 janvier 2011

► Réécoutez pendant 30 jours le concert diffusé en première partie de soirée dans les Lundis de la contemporaine : « Sons dessus dessous », l'Ensemble 2e2m poursuit sa balade avec Francesco Filidei, de Zeynep Gedizlioglu à Clara Iannotta

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :