Le magazine de la contemporaine
Magazine
Lundi 30 mai 2016
1h 14mn

L'invité : Yan Maresz

Le compositeur Yan Maresz vient nous parler de son concert avec L'Orchestre Philharmonique de Radio France à La Maison de la Radio, dans le cadre de ManiFeste-2016, festival de l’Ircam.

L'invité : Yan Maresz
Yan Maresz © DR
  1. Le billet d'Arnaud Merlin
    1. Le reportage de Pierre Rigaudière
    2. L'invité : Le compositeur Yan Maresz

Le billet d'Arnaud Merlin

La folie des rois fait-elle bon ménage avec la musique ? Il semble en tout cas que le sujet soit difficile, si l’on en juge par les atermoiements et les dérobades que l’on relève dans l’histoire de la musique en face d’un tel défi. Et pourtant, on rit franchement aux collages tragi-comiques de Zimmermann pour les soupers du roi Ubu, et l’on prend peur lorsque l’on voit un chanteur acteur de la trempe de Georg Nigl incarner le roi fou mis en musique par Peter Maxwell Davies – c’était vendredi dernier à la Philharmonie, pour le dernier concert de l’Ensemble Intercontemporain, nous l’avons enregistré pour vous… Et puis, depuis une semaine à l’Opéra de Paris, au Palais Garnier, et jusqu’au 12 juin prochain, on peut assister à un spectacle d’une intensité dramatique et musicale exceptionnelle, il s’agit de la nouvelle production de l’opéra « Lear » d’Aribert Reimann, magnifiquement servi par une distribution vocale de toute première catégorie, un orchestre d’une subtilité rare, et un chef qui sait ce qu’il veut, Fabio Luisi, dans une scénographie convaincante et une mise en scène juste et précise de Calixto Bieito. Il faut dire que le rôle principal, celui du Roi Lear, est incarné jusqu’au moindre geste, jusqu’à la démarche et au regard, par un extraordinaire Bo Skovhus, aussi crédible dans les attributs du pouvoir que dans sa déchéance. Certes l’on n’a pas vu Dietrich Fischer Dieskau dans ce rôle au moment de la création de l’opéra de Reimann en 1978, mais on imagine que Bo Skovhus ne démérite pas dans le personnage. Voici un petit extrait, nous sommes à la toute fin de l’opéra, Lear tient dans ses bras le corps inerte de Cordelia, et il prononce ses dernières paroles sur un tissu orchestral d’une splendeur inquiétante…

♫ Aribert Reimann (né en 1936)
Lear
Bo Skovhus (Lear)
Orchestre de l’Opéra National de Paris
Fabio Luisi, direction

Enr. 2016 (Opéra Garnier, Paris)
Document de l’Opéra de Paris

Le reportage de Pierre Rigaudière

Manfred Trojahn par l’Ensemble intercontemporain

Écoutez

Manfred Trojahn par L'Ensemble intercontemporain

Réalisation : Marie Grout

L’Ensemble intercontemporain proposait il y a quelques semaines un concert en forme d’hommage rendu par Matthias Pintscher, chef d’orchestre et compositeur, à ses professeurs Hans Werner Henze et Manfred Trojahn. C’est ce contexte qui valait justement au second de se trouver dans la situation singulière de recevoir une commande de son ancien élève. Vivant partiellement à Paris depuis 1975, Trojahn partage avec Pintscher une grande passion pour la culture française. Dans son studio parisien du Quartier Latin, il commente ce tropisme français et donne quelques clés d’accès à sa pièce Minotauromachie, directement inspirée par une série éponyme de dessins de Picasso. Matthias Pintscher complète sur un ton amical ce mini-portrait de celui qui fut, de façon plutôt informelle, son professeur.

♫ Manfred Trojahn
Minotauromachie
Ensemble intercontemporain
Direction, Matthias Pintscher
Extraits enregistrés en répétition et en concert par Radio France

♫ Manfred Trojahn
Quatuor à cordes No 3
Henschel Quartett
CD NEOS 11017

L'invité : Yan Maresz

Il commence ses études musicales par le piano et la percussion, puis se consacre à la guitare jazz en autodidacte jusqu'à sa rencontre avec John Mc Laughlin, dont il a été le seul élève, puis le principal orchestrateur et arrangeur. Il étudie le jazz au Berklee College of Music de Boston de 1983 à 1986 et s’oriente progressivement vers la composition.

En 1987, il entre à la Julliard School de New York, où il étudie la composition avec David Diamond. En 1994, il suit le cursus de composition et d'informatique musicale de l'Ircam, à l'issu duquel il écrit Metallics, œuvre sélectionnée en 1997 par La Tribune internationale des compositeurs de l'Unesco.

Il obtient divers prix et récompenses pour ses compositions, notamment du concours de la ville de Trieste, le Prix Rossini de l'Académie des Beaux-Arts et les prix Hervé Dugardin et Jeunes Compositeurs de la Sacem. Il est pensionnaire à l’Académie de France à Rome, Villa Medicis de 1995 à 1997, à l’Europaïsches Kolleg der Künste de Berlin en 2004, et à la Civitella Ranieri Foundation en 2012.

Il reçoit de nombreuses commandes et ses œuvres sont régulièrement interprétées dans le cadre des grands festivals internationaux, ainsi que dans les saisons de prestigieuses formations symphoniques ou d'ensembles en Europe aux Etats-Unis et en Asie.

Il enseigne depuis 2007 la composition électracoustique au Conservatoire National Supérieur de Paris, ainsi que les nouvelles technologies au conservatoire de Boulogne Billancourt. Un Cd monographique des ses oeuvres par l'ensemble Intercontemporain est disponible sous la label Accord/Universal et ses œuvres sont publiées par les éditions Durand.

Le site de Yan Maresz

Le site du festival ManiFeste-2016 de l'IRCAM du 2 juin au 2 juillet 2016

Actualité

► Sa création Répliques sera jouée à l'Auditorium de La Maison de la Radio le samedi 4 juin 2016 par l'Orchestre Philarmonique de Radio France, sous la direction de Julien Leroy, dans le cadre de ManiFeste-2016, festival de l’Ircam.

► Son oeuvre Tutti, pour ensemble et dispositif électronique sera jouée à La Philharmonie de Paris le Vendredi 10 juin 2016 par l'Ensemble intercontemporain. Ce concert sera diffusé sur France Musique le lundi 20 juin dans Les Lundis de la Contemporaine.

Programmation musicale

♫Yan Maresz (né en 1966)
Sul Segno (2004)
Ensemble intercontemporain
Jonathan Nott,
direction
Accord / Universal 476 7200

♫ Yan Maresz (né en 1966)
Tutti pour ensemble et électronique (2013)
(extrait)
Ensemble MusikFabrik
Peter Rundel,
direction
Enr. WDR (Cologne)
Document du compositeur

♫ Yan Maresz (né en 1966)
Tutti pour ensemble et électronique (2013) (coda)
Ensemble MusikFabrik
Peter Runde
l, direction
Enr. WDR (Cologne)
Document du compositeur

♫ Yan Maresz (né en 1966)
Recto pour orchestre (2003)
BBC Symphony Orchestra
Pierre-André Valade,
direction
Document du compositeur

♫ Yan Maresz (né en 1966)
Metallics pour trompette et dispositif électronique (1995)
Jean-Jacques Gaudon
, trompette
CD Accord / Universal 476 7200

♫ Yan Maresz (né en 1966)
Zigzag Etudes 1 et 2 pour orchestre (1998)
Orchestre Philharmonique de Radio France
Pascal Rophé,
direction
Document du compositeur

♫ Yan Maresz (né en 1966)
Cascade for Donna Lee
Macha Belooussova,
piano
Enr. 1997
Document du compositeur

L'équipe de l'émission :