Lundi 14 septembre 2015
1h 25mn

L'invité : Richard Dubugnon

Le compositeur vient annoncer les concerts du 20 septembre à Créteil et du 28 septembre à la salle Gaveau (Paris).

Le billet d'Arnaud Merlin

« Vendredi dernier, le 11 septembre, à l’heure où le monde entier commémorait le quatorzième anniversaire des attentats new-yorkais du World Trade Center, l’un des plus célèbres compositeurs contemporains, Arvo Pärt, célébrait ses 80 ans. Le musicien estonien est né en effet le 11 septembre 1935. L’actualité des concerts et des parutions phonographiques ne pouvait passer à côté de l’événement : à la Philharmonie de Paris, le week-end prochain, on pourra se plonger dans l’univers d’Arvo Pärt, notamment avec l’Orchestre de Paris et son chef Paavo Järvi, qui connaît très bien le compositeur et sa musique, avec plusieurs concerts d’orchestre et de musique de chambre, avec des projections de films qui utilisent sa musique, également… Quant aux disques, on peut signaler trois parutions intéressantes, d’une part un disque du chœur de chambre Aquarius autour du Magnificat, d’autre part un très intéressant coffret de trois CD intitulé « The Sound of Arvo Pärt », chez Erato, avec l’orchestre national estonien et le chœur de chambre estoniens dirigés par Paavo Järvi et Tonu Kaljuste, et enfin, peut-être la réalisation la plus personnelle, un choix de pièces en deux CD, proposé par le producteur du label ECM, Manfred Eicher, qui soutient le parcours du compositeur depuis plus de trente ans maintenant, il en a fait la raison d’être première de son catalogue ECM New Series, et cette collaboration fructueuse fait également l’objet de multiples manifestations sur place, en Estonie, autour des publications du catalogue ECM… Nous écoutons un extrait de cette anthologie réalisée par Manfred Eicher, l'une des pièces les plus limpides, les plus simples, et les plus spirituelles, d’Arvo Pärt, son Da Pacem Domine qui date des années 2004-2007, dans la version du chœur de chambre estonien avec l’orchestre de chambre de Tallinn, sous la direction de Tonu Kaljuste…»

Arvo Pärt (né en 1935)
Da Pacem Domine
Estonian Philharmonic Chamber Choir
Tallinn Chamber Orchestra
Tönu Kaljuste
, direction
Arvo Pärt « Musica Selecta »
ECM New Series 481 1905

Le reportage de Pierre Rigaudière

L’ensemble Court-Circuit au festival ManiFeste

En juin dernier, le festival ManiFeste de l’Ircam accueillait l’ensemble Court-Circuit pour un concert à la fois diversifié par son propos et homogène par son intensité musicale. Deux compositeurs espagnols s’intéressaient à des modèles picturaux. Alberto Posadas nous explique comment il a évité le rapport analogique avec les trois univers graphiques qui inspirent chacun des mouvements de ses Tres pinturas imaginaries. Carlos De Castellarnau, dont la création de Antropofauna (Hommage à M. Millares) sanctionnait l’année de Cursus 2 à l’Ircam, essaie quant à lui de transplanter l’ « informalisme » de Manolo Millares dans le domaine sonore. Francesca Verunelli, ex-étudiante de ce même Cursus, s’est intéressée aux baraques de foire de l’Angleterre du XIXe siècle et aux machineries que les spectateurs étaient invités à voir fonctionner de l’intérieur.

Illustrations musicales :
Francesca Verunelli
Cinemaolio
Carlos De Castellarnau
Antropofauna (Hommage à M. Millares)
Réalisation informatique Carlos De Castellarnau /Ircam
Alberto Posadas
Tres pinturas imaginarias
Ensemble Court-Circuit
Jean Deroyer, direction
Extraits enregistrés en concert par Yann Bouloiseau pour l’Ircam.

L'invité : Richard Dubugnon

► Le Te Deum Tous les chemins de Dieu vivant pour soprano, baryton, chœur, orgue et orchestre, sera créé le 20 septembre 2015 à la Cathédrale Notre-Dame de Créteil à l'occasion de son inauguration officielle, par la soprano Dorothée Perreau, le baryton Thomas Dolié, le Chœur Emelthée, le Quatuor Puls' et l'Ensemble Idomeneo sous la direction de Debora Waldman, dans une spatialisation inspirée par la nouvelle architecture de la cathédrale.
Plus d'information sur le site d'actualités du Val-De-Marne
►L’altiste Gérard Caussé invite au cours de trois soirées, trois compositeurs contemporains à "révéler au public la part littéraire de leur inspiration, en puisant chez un auteur ou dans un texte la matière de leur création". Après Richard Dubugnon le 28 septembre, nous entendrons Tomas Bordalejo le 26 octobre et Philippe Hersant le 23 novembre.
Plus d'informations sur le site de la salle Gaveau.

Richard Dubugnon est né à Lausanne en 1968. Après des études d'Histoire, il se consacre à la musique à l'âge de vingt ans et débute la contrebasse et l'écriture. Au bout de deux ans d'écriture et quatre ans de contrebasse, il est reçu au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient des 1er Prix en Contrepoint (1993) et Contrebasse (1995) et un 2ème Prix en Fugue (1994). Il part ensuite au Royaume-Uni où il obtient un Master de Composition à la Royal Academy of Music de Londres (1997) où il vit et enseigne pendant sept ans. De retour en France en 2003, il y reçoit le Prix de la Fondation Nadia et Lili Boulanger, le Prix Pierre Cardin de l'Académie des Beaux Arts et le prix de la Fondation Groupe de Banque Populaire. En 2006 il reçoit le Prix Hervé Dugardin de la SACEM et en 2014 le Prix Culturel Vaudois Musique.

Décrite par New York Times en 2011 comme "conduite par une sensibilité moderne et ludique" la musique de Richard Dubugnon est jouée dans le monde entier par de nombreux artistes et orchestres prestigieux. Après avoir composé un concerto pour violon pour Janine Jansen, créé avec grand succès en décembre 2008 Salle Pleyel avec l'Orchestre de Paris dirigé par Esa-Pekka Salonen, Janine Jansen a rejoué sa musique à la Philharmonie de Berlin et lui a également commandé trois pièces pour son dernier album Beau Soir avec Itamar Golan (piano), disque d'or à sa sortie aux Pays-Bas en septembre 2010.

Ce n'est que récemment que Richard a commencé d'être connu dans son pays natal, avec deux commandes prestigieuses du Verbier Festival (2011-13), ses débuts à la Tonhalle Zürich avec le jeune chef Lionel Bringuier (2012) et sa résidence avec l'Orchestre de Chambre de Lausanne (2013-14). Il est également invité régulièrement par l'Orchestre de la Suisse Romande, qui lui offira une résidence en 2018 pour son centenaire.

Son concerto pour deux pianos et double orchestre Battlefield pour Katia & Marielle Labèque créé en 2011 avec le Los Angeles Philharmonic avec à sa tête Semyon Bychkov, a fait le tour du monde et fut joué par l'Orchestre de Paris en 2012 avec Paavo Järvi, puis par l'Orchestre de la Suisse Romande, le Gewandhaus Leipzig et NHK Tokyo en 2013, à nouveau avec les mêmes pianistes et Semyon Bychkov.

Entre 2010 et 11, il fut compositeur en résidence aux Etats-Unis à Yaddo, Mac Dowell Colony et Montalvo Arts Center. En 2006-08, Richard était compositeur en résidence avec l'Orchestre National de Montpellier, où il termina la composition de ses Arcanes Symphoniques qui furent enregistrés par Universal pour un CD qui remporta le Grand Prix Lycéen en avril 2009 avec le vote de plus de 400 lycées de France, ce qui engendra de nombreux projets éducatifs.

Richard a également plusieurs années d'expérience d'enseignement en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, dans des institutions telles que la Royal Academy of Music et The Purcell School. Il a créé des projets de composition collective avec des enfants vivant dans des zones en difficultés n'ayant pas accès à la musique. Comme contrebassiste, il s'est souvent produit en concerts de musique de chambre et en tant que tuttiste avec l'Opéra de Paris et l'Orchestre de la Suisse Romande. Son éditeur principal est Peters mais quelques unes de ses œuvres sont chez Alphonse Leduc. Il est chef d'une collection Contrebasse aux éditions Gérard Billaudot (Paris).
Biographie issue du site du compositeur

►Programmation musicale :
Richard Dubugnon (né en 1968)
Psalm 10, op. 62 pour solo soprano et chœur a capella
Joellyn Caulfield, soprano solo
Chœur Cor cantiamo
Eric Johnson, direction
Enr. 2014 (Chicago)
Document du compositeur

**♫ Richard Dubugnon (né en 1968)
Le Parc, tiré du Voyage écarlate, op. 32 pour baryton et piano, texte Stéphane Héaume (créé à la Péniche-Opéra en 2002)
Thomas Dolié, baryton
Jean Sugitani**, piano
Enr. 2009 (Radio France)
Document du compositeur

**♫ Richard Dubugnon (né en 1968)
Die Laune Aiolos, op. 65 pour alto et piano
Barbara Buntrock, alto
Kit Armstrong**, piano
Enr. 2014 (Wuppertal, Allemagne)
Document du compositeur

**♫ Richard Dubugnon (né en 1968)
Torpeur, tiré du Songe Salinas, op. 36 pour mezzo-soprano et orchestre (texte Stéphane Héaume)
Nora Gubisch, mezzo-soprano
Orchestre National de France
Fabien Gabel**, direction
Enr. 2009 (Paris, TCE)
Document du compositeur

**♫ Richard Dubugnon (né en 1968)
Concerto sacra op. 67 pour hautbois et orchestre (extrait, fin : Vesperæ et Completorum)
Olivier Doise, hautbois
Orchestre Philharmonique de Radio France
Manuel Lopez Gomez**, direction
Enr. Radio France (Festival Présences 2015)
Document du compositeur

► Réécoutez pendant 30 jours le concert diffusé en première partie de soirée dans les Lundis de la contemporaine : Trois créations autour de Yamaon de Giacinto Scelsi, par l'Ensemble C Barré

Sur le même thème

Les invités :
L'équipe de l'émission :