Le magazine de la contemporaine
Magazine
Lundi 27 juin 2016
1h 23mn

L'invité : Philippe Leroux

Le compositeur Philippe Leroux vient nous parler de son concert le 2 juillet 2016 au Centre Pompidou à Paris dans le cadre de la clôture de ManiFeste-2016, festival de l’Ircam.

L'invité : Philippe Leroux
Philippe Leroux | © Pierre Raimbault
  1. Le billet d'Arnaud Merlin
    1. Le reportage de Pierre Rigaudière
    2. L'invité : Philippe Leroux

Le billet d'Arnaud Merlin

Si vous êtes dans les Alpes-Maritimes, du côté de Saint-Martin-Vésubie, entre le 1er et le 10 juillet, vous aurez peut-être la chance de croiser quelques étudiants venus d’un peu partout dans le monde, des Etats-Unis, du Brésil, de Taïwan, de Lettonie, de Turquie, d’Espagne, de Grèce, d’Italie et même de France ! Et si vous vous intéressez à la musique d’aujourd’hui, vous pourrez découvrir leurs partitions toutes fraîches, au cours de deux concerts donnés les 8 et 9 juillet par l’ensemble Multilatérale à la fin de cette première édition de l’université d’altitude. C’est une initiative bienvenue de deux compositeurs français qui ont le vent en poupe, Yann Robin et Raphaël Cendo, initiative qui n’en restera pas là puisque le lauréat de l’académie bénéficiera d’une commande de Multilatérale et d’une édition chez Jobert, et bien sûr, ce n’est qu’une première édition, le programme est appelé à se développer dans les années à venir, et pour nous mettre dans l’ambiance, voici une petite pièce signée par l’un des étudiants de cette année, Diego Jimenez Tamane…

♫ Diego Jiménez Tamame (né en 1990)
Only Then I felt the Ice (2015)
Ensemble Multilatérale
Enr. Barga (Toscane)

Document du compositeur

Le reportage de Pierre Rigaudière

Les SmartInstruments

SmartInstruments • © Deborah Lopatin
SmartInstruments • © Deborah Lopatin

Adrien Mamou-Mani est à l’Ircam le responsable de l’équipe Acoustique Instrumentale. L’un des projets qui l’occupent en ce moment, celui des SmartInstruments, amène une discrète mais importante révolution dans le domaine du traitement électronique des instruments acoustiques. Ces derniers, à condition d’être muni du dispositif adéquat, deviennent en effet capables de diffuser à partir de leur propre caisse de résonance des sons susceptibles de modifier leur comportement acoustique. Les instruments du quatuor à cordes et la guitare on fait l’objet d’avancées significatives, tandis que d’autres instruments en sont au début de leur développement. Adrien Mamou-Mani explique l’enjeu et les caractéristiques des smartInstruments, auxquels le festival ManiFeste 2016 donnait un écho à travers une création pour guitare de Tomas Bordalejo, et précise pourquoi la harpe utilisée lors du même festival pour la création de Répliques de Yan Maresz doit pour le moment se contenter du statut d’« instrument augmenté ». Le harpiste Nicolas Tulliez, qui tenait la partie soliste de cette œuvre concertante précise ce qui l’a séduit dans le potentiel de la harpe augmentée.

Écoutez

Les SmartInstruments

Réalisation : Marie Grout

♫ Francesco Filidei
Notturno sulle corde vuote pour quatuor à cordes SmartInstruments
Quatuor Béla
Enregistrement Radio France, concert du 15 janvier 2016 donné à la Philharmonie de Paris dans le cadre de la 7e Biennale du quatuor à cordes.

♫ Yan Maresz
Répliques pour harpe augmentée et orchestre
Nicolas Tulliez, harpe
Orchestre Philharmonique de Radio France
Julien Leroy, direction

Enregistrement Radio France, concert du 4 juin 2016 donné dans le cadre du festival ManiFeste.

L'invité : Philippe Leroux

Philippe Leroux intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 1978, dans les classes d'Ivo Malec, Claude Ballif, Pierre Schaeffer et Guy Reibel. Il étudie également avec Olivier Messiaen, Franco Donatoni, Betsy Jolas, Jean-Claude Eloy et Iannis Xenakis.

Son catalogue comprend plus de 70 œuvres chambristes, symphoniques, acousmatiques et vocales, avec ou sans électronique (c'est un habitué de l'Ircam). Ne négligeant ni l'humour ni l'émotion, Philippe Leroux cultive une esthétique faite de mouvements, ayant notamment recours à des systèmes élaborés sur des cycles polyrythmiques et polymétriques – dégageant un sentiment de grande liberté rythmique, à la manière de la parole. Par ailleurs, Philippe Leroux ne cache pas son intérêt pour la poétique et le théâtre.

Le site de Philippe Leroux
Le site du concert de Philippe Leroux au Centre Pompidou

Programmation musicale

♫ Philippe Leroux (né en 1959)
Total SOLo pour 28 musiciens (extrait)
Ensemble intercontemporain
Bruno Mantovani, direction

Document du compositeur

♫ Philippe Leroux (né en 1959)
Voi(rex) pour soprano, 6 instruments et électronique – 5e mouvement
Donatienne Michel-Dansac, soprano
L’Itinéraire
Pierre-André Valade, direction

Document du compositeur

♫ Philippe Leroux (né en 1959)
De la vitesse pour 6 percussions (extrait)
Ensemble Sixtrum
Document du compositeur

♫ Philippe Leroux (né en 1959)
Cinq poèmes de Jean Grosjean – II. Désert à l’essai pour 7 voix
Les Solistes XXI
Rachid Safir, direction

Document du compositeur

♫ Philippe Leroux (né en 1959)
White Face pour quatuor à cordes (extrait)
Quatuor Bela
Document du compositeur

♫ Philippe Leroux (né en 1959)
Quid sit musicus pour 4 voix, 2 instruments et électronique (extrait)
Les Solistes XXI
Rachid Safir, direction

Document du compositeur

L'équipe de l'émission :