Lundi 15 décembre 2014
53 min

L'invité : Omer Corlaix

Le coordinateur de la commission musique contemporaine de l’Académie Charles Cros commente les Grands prix et les Coups de cœur musique contemporaine de l’Académie pour 2014.

Le billet d'Arnaud Merlin

« Rien de nouveau sous le soleil comme sous la neige : dans notre beau pays, il est de bon ton de dénigrer nos propres réussites, de préférence sur un ton ironique. Les déclinistes de tout poil prennent donc un malin plaisir à critiquer nos institutions, d’autant plus aisément que ces éditorialistes au petit pied ne vont eux-mêmes jamais y voir – chez ces gens-là, on ne plonge pas les mains dans le cambouis. Curieusement, ces mêmes plumes n’ont jamais la curiosité d’observer les phénomènes en élargissant leur réflexion à l’international. Ils seraient sans doute surpris de constater le pouvoir d’attraction de l’Hexagone dans nombre de domaines, artistique, culturel ou scientifique. Dans l’univers musical, reconnu dans le monde entier pour la qualité de ses travaux, l’Ircam souffre toujours dans certains milieux de cette image de laboratoire souterrain, invétéré consommateur de fonds publics. On voudrait aujourd’hui suggérer aux déclinologues de changer de lunettes en adoptant, pour un fois, le parti de l’innovation. Las, si les mystères de la création musicale ne parviennent à les dérider, peut-être adhéreront-ils à tout le moins à la démarche des chercheurs. Cela tombe bien, l’équipe « perception et design sonores » de l’Ircam vient d’être récompensée d’un Décibel d’Or, par le Conseil National du Bruit : je lis déjà les sourires sur vos lèvres, encore une médaille en chocolat ! Pas si simple : si ces chercheurs de l’Ircam, qui oeuvrent en lien avec l’université et le CNRS, sont aujourd’hui distingués, c’est bien sûr parce que leurs travaux dans le domaine de la perception et de la cognition auditives sont reconnus, mais aussi parce qu’ils font parallèlement l’objet d’applications très concrètes dans la lutte contre le bruit, autrement dit, en matière d’amélioration de l’environnement sonore. Et cela, depuis déjà une dizaine d’années ! Et ça marche : à preuve, les collaborations au long cours avec des industries en demande du savoir des chercheurs et du savoir-faire des compositeurs. C’est le cas notamment de la SNCF, dans le cadre d’une signalétique sonore conçue par le compositeur Hiroshi Hawakami, ou de Renault, qui a travaillé avec le compositeur Andrea Cera sur une grammaire sonore de navigation, et sur la signature sonore des véhicules silencieux…»

Andrea Cera (né en 1969)
Illustration de design sonore pour Renault
Document Ircam

Le reportage de Pierre Rigaudière

François Meïmoun et le quatuor Ardeo

Le mois dernier, les musiciennes du Quatuor Ardeo créaient au Théâtre parisien des Bouffes du Nord le troisième quatuor à cordes de François Meïmoun. Commandé par les interprètes et conçu sur mesure, ce quatuor marque une nouvelle étape de la collaboration initiée avec le premier quatuor du compositeur. À l’occasion d’une répétition, François Meïmoun, Carole Petitdemange et Joëlle Martinez témoignent de cette fructueuse rencontre et donnent quelques précisions sur l’enjeu de cette pièce d’une dizaine de minutes.

François Meïmoun
Quatuor N°3.
Extraits enregistrés en répétition

L'invité : Omer Corlaix

Le 9 décembre, le CDMC a accueilli l'Académie Charles Cros pour la proclamation des Coups de cœur musique contemporaine 2014. La sélection s'est opérée sur une liste « aussi extensive que possible » de disques parus depuis le milieu de l’année 2013 ; sur une première sélection de 43 ouvrages, 14 disques et 1 DVD « répartis de manière globalement équilibrée entre compositeurs français et étrangers » ont été élus Coups de cœur 2014. Quinze productions « intéressantes et significatives », méritant « d’être portées à l’attention de ceux qui s’intéressent à la musique contemporaine… et des autres ».

Omer Corlaix, par ailleurs musicologue, fondateur des éditions MF et chroniqueur pour Radio France, est membre de la Commission Musique Contemporaine de l'Académie Charles Cros. Il commente ce soir les Grands prix et les Coups de cœur musique contemporaine 2014.

Retrouvez l'intégralité des Coups de cœur musique contemporaine 2014 sur le site de l'Académie Charles Cros.

Académie Charles Cros mini
Académie Charles Cros mini

► Programmation musicale :
Tristan Murail (né en 1947)
Les Nuages de Magellan
Ensemble Volta
Rer Megacorp ReR V1

Allain Gaussin (né en 1943)
Harmonies des sphères
Ensemble Sillages
Philippe Arrii-Blachette
, dir. artistique
AmeSon ASCP 1324

Georges Aperghis (né en 1945)
Wölfli-Kantata
Neue Vocalsolisten Stuttgart
SWR Vokalensemble Stuttgart
Marcus Creed
, direction
Cypres CYP5625

Daniel D’Adamo (né en 1966) / Thierry Blondeau (né en 1961)
Plier-Déplier
Quatuor Béla
Cuicatl YAN 003

► Réécoutez pendant 30 jours le concert diffusé en première partie de soirée dans les Lundis de la contemporaine : Mimi, scènes de la vie de bohème, de Frédéric Verrières

Sur le même thème

Les invités :
L'équipe de l'émission :