Lundi 4 mai 2015
1h 22mn

L'invité : Geoffroy Drouin

Le compositeur vient évoquer l'enregistrement de son projet pour chœur et récitant sur la Divine Comédie de Dante, avec le chœur de Radio France, dans le cadre du Prix Italia, ainsi que la création des Psalmodies Elliptiques au Palais de Tokyo le 7 mai.

Le billet d'Arnaud Merlin

«La musique d’aujourd’hui, plus encore que celle d’hier, se doit d’être entendue en concert. Tout simplement parce qu’elle mérite d’être vécue comme un événement, comme une surprise, comme un cadeau. Et pourtant, bien souvent, l’on sort de la salle avec un sentiment de frustration, la création a besoin d’une deuxième, voire d’une troisième écoute pour dévoiler ses secrets et ses charmes… Bien sûr, la radio peut aider à pallier ce manque, et nous nous y employons autant que possible. Mais rien en la matière ne peut remplacer le disque, qui nous permet de nous plonger indéfiniment dans une œuvre, surtout lorsque l’objet propose un intéressant parcours monographique. L’excellent label Ame Son, dirigé par Florence Hermitte, vient ainsi de faire paraître un magnifique disque consacré à des pièces pour voix et orchestre de Marc-André Dalbavie : on y découvre son Sextine Cyclus, créé en l’an 2000 à Minneapolis, et l’on y retrouve avec bonheur ses Sonnets de Louise Labé créées à Lyon en 2008 par Philippe Jaroussky. Au centre du disque, Trois chansons populaires clairement inspirées par Debussy, mettent en valeur les qualités d’orchestrateur du compositeur. Voici Do, do, l’enfant do, dans la voix du contre-ténor ukrainien Yuriy Mynenko, avec l’orchestre Gulbenkian dirigé par Marc-André Dalbavie.»

Marc-André Dalbavie (né en 1961)
Do, do, l’enfant do
Yuriy Mynenko, contre-ténor
Orquestra Gulbenkian Lisbonne
Marc-André Dalbavie
, direction
Enr. 2013
Ame Son ASCP 1326

Le reportage de Pierre Rigaudière

Tôn-Thất Tiết et l’Orchestre des Pays de Savoie

La rencontre musicale entre le compositeur vietnamien Tôn-Thất Tiết, de longue date installé en France, et l’Orchestre des Pays de Savoie s’est faite en plusieurs étapes. Elle a abouti à une œuvre composée spécialement pour les cordes de cette formation, créée en février dernier, et arrivée à point nommé pour les trente ans de l’orchestre. Nicolas Chalvin retrace cette rencontre et insiste sur l’importance qu’il accorde à la création d’œuvres nouvelles. Le compositeur donne quelques clés sur son œuvre, Aurore de Savoie.

Tôn-Thất Tiết
Aurore de Savoie (extraits)
Orchestre des Pays de Savoie
Nicolas Chalvin
, direction
Extraits enregistrés en répétition à Évian, La Grange au Lac.

L'invité : Geoffroy Drouin

Compositeur français né en 1970, Geoffroy Drouin se forme avec Allain Gaussin avant d'intégrer le CNSM de Paris, où il travaille avec Gérard Grisey, Marco Stroppa et Marc-André Dalbavie ; puis s'enchaîne un passage à Royaumont où il bénéficie du soutien de Brian Ferneyhough et de Jonathan Harvey, avant d'intégrer le cursus de composition et d'informatique de l'Ircam en 2002. Il noue là-bas des amitiés musicales multiples, et se voit proposer une collaboration avec l'Institut en tant que compositeur en recherche sur un projet d'aide à l'orchestration. Le Centre Pompidou lui consacre par ailleurs un atelier-répertoire pour sa pièce Crispy Grain, réalisée pendant son cursus à l'Ircam. La pièce est depuis régulièrement jouée.
En 2005, c'est l'Orchestre Philharmonique de Radio France qui lui passe commande d’une oeuvre pour trombone et orchestre, Patchwork. La rencontre avec l'ensemble TM+ suscite de son côté la création de Feed-back, pour six instrumentistes, pièce inscrite et reprise depuis dans le répertoire de l'ensemble. Puis c'est le concerto pour hautbois et ensemble, Le bruit de la trace, qui voit le jour sous la direction de l’Ensemble 2e2m, avec comme soliste principal Didier Pateau.
Lauréat du prix de la Fondation André Boucourechliev en 2008, il entame alors une étroite collaboration avec l'Ensemble Court-circuit, qui le met à l'honneur pendant deux saisons consécutives. De cet échange naîtra Ritenuto pour huit instrumentistes. Plus récemment, il écrit dans le cadre de sa résidence à la Villa Médicis une fresque itinérante pour basson et électronique en hommage au compositeur Luciano Berio. La pièce est créée par Pascal Gallois en juin 2011 à la Villa Médicis. En 2012, L’Itinéraire créée à Paris sa dernière œuvre pour ensemble D’une résilience accomplie, commande de l’État. Radio France lui passe commande d’un cycle de pièces de musique de chambre qu’il consacre à l’œuvre du sculpteur et architecte Le Bernin.
L'année 2012 a vu deux nouvelles créations se réaliser : sa dernière pièce pour piano sous les doigts du pianiste Nima Sarkechik au festival Les Serres d’Auteuil, ainsi qu'une nouvelle pièce pour ensemble créée au Danemark par l’ensemble Alternance dans le cadre du festival Susaa. En 2014, Radio France lui commande une nouvelle oeuvre pour voix et électronique, Via della Croce. C'est l'occasion d'une collaboration étroite avec la chanteuse allemande Frauke Aulbert qui crée la pièce dans le cadre du festival Présences 2014 consacré à l'axe Paris/Berlin. Il travaille actuellement à une nouvelle oeuvre pour l’Ensemble Orchestral Contemporain en partenariat avec le Centre national de création musicale Grame à Lyon pour grand ensemble et électronique.
Docteur de l'EHESS, Geoffroy Drouin engage un travail de recherche et de réflexion sur l'écriture parallèlement à son activité de compositeur. C'est l'occasion pour lui de confronter ses problématiques musicales avec celles de ses contemporains issus d'autres horizons d'activités (science, philosophie), partageant avec eux la conviction d'une actualité contemporaine de la pensée. Il participe ainsi à de nombreux colloques, et prend en 2008 la coresponsabilité d'un nouveau cycle de séminaires de composition dans le cadre des samedis d'Entretemps à l'Ircam. Lauréat de la sélection de l'Académie de France à Rome en 2010, il a été pensionnaire à la Villa Médicis d’avril 2012 à octobre 2013. Il enseigne actuellement au Conservatoire du Centre de Paris, ainsi qu'à l'Université de Versailles Saint Quentin-en-Yvelines.
Site web de Geoffroy Drouin

► Programmation musicale :
**♫ Geoffroy Drouin (né en 1970)
Feed-Back pour flûte, clarinette, piano, violon, alto et violoncelle (2005)
TM+**
Document du compositeur

**♫ Geoffroy Drouin
Patchwork pour trombone et orchestre (2005)
Orchestre Philharmonique de Radio France **
Document du compositeur

Geoffroy Drouin
Cinq Méditations sur Le Bernin pour flûte, violon violoncelle piano (2013)
*1. L'Extase de Sainte Thérèse

  1. David, 3. Apollon & Daphné
  2. La galerie du palais Spada
  3. La Bienheureuse Ludovica Albertoni*
    TM+
    Document du compositeur

**♫ Geoffroy Drouin
Via della Croce pour voix et électronique (2014)
Frauke Aulbert **
Enr. Radio France (Présences 2014)
Document du compositeur

**♫ Geoffroy Drouin
Il Paradiso d’après la Divine Comédie de Dante pour choeur et récitant (2015)
Tommaso Simioni, récitant
Choeur de Radio France
Michel Tranchant**, direction
Document du compositeur

► Réécoutez pendant 30 jours le concert proposé dans les Lundis de la contemporaine : Hommage à Kraftwerk par le Cabaret Contemporain

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :