Lundi 25 mai 2015
1h 8mn

L'invité : Colin Roche

Pour ses activités de compositeur et l’actualité du Projet Bloom.

Le billet d'Arnaud Merlin

« Musicus politicus : c’est le titre de l’émission que Christophe Bourseiller consacre chaque dimanche sur cette antenne aux rapports entre musique et politique. Depuis toujours, le politique et le musical entretiennent en effet des relations complexes, dont témoignent de nombreux ouvrages de recherche, et que l’on pourrait suivre en une sorte d’histoire parallèle. Il est mille manières en effet d’envisager le sujet, du plus trivial (la musique fonctionnelle de la guerre) au plus sophistiqué (la subversion par le pouvoir économique). A Gennevilliers, où la musique s’est inscrite de longue date au cœur de la cité, le conservatoire porte le nom d’Edgard Varèse, et ce n’est pas anodin. Hors les murs, au Théâtre de Gennevilliers, car l’établissement est actuellement en travaux, on pourra vendredi prochain crier « Vive l’Urope ! Vive l’Uro », et suivre ainsi les prises de position utopistes du compositeur Jacques Rebotier, ancrées sur ses « petites partitions de parole », qui utilisent les voix d’hommes politques d’hier et d’aujourd’hui, avant de retrouver l’une des œuvres les plus poignantes de Steve Reich, Different Trains, qui utilise la bande son de la Seconde Guerre mondiale, le tout avec une création installation vidéo d’Alain Fleischer… »

Steve Reich
Different Trains - II. Europe during the War
Kronos Quartet
Nonesuch 979176-2

Jacques Rebotier« Vive l’Urope ! Vive l’Uro » et Steve Reich Different Trains sur une installation vidéo d'Alain Fleischer
Vendredi 29 mai, 20h - Théâtre de Gennevilliers
Informations et réservation sur le site du Théâtre de Gennevilliers.

Le reportage de Pierre Rigaudière

K par K

Si les Kafka-Fragmente de György Kurtág, pour violon et soprano, peuvent se jouer en concert, ils suggèrent aussi, par leur contenu narratif et parfois dramaturgique, une mise en scène. C’est ce que proposait en 2007 Antoine Gindt, saisissant à bras le corps ces quarante miniatures dont la durée hétérogène (de quelques secondes à quelques minutes), la grande diversité de ton et d’esprit, le contenu parfois mystérieux, constituent cependant des défis pour le metteur en scène. La reprise de ce spectacle quelques huit ans plus tard au théâtre parisien de l’Athénée était l’occasion de voir à quel point les deux interprètes, la chanteuse Salome Kammer et la violoniste Carolin Widmann, se sont approprié la musique comme la mise en scène.

Illustrations musicales :
György Kurtág
Kafka-Fragmente
Salome Kammer, chant
Carolin Widmann, violon
Extraits enregistrés pendant le spectacle

L'invité : Colin Roche

**► Colin Roche est né en 1974. Pianiste de formation, diplômé de Sciences Po, il apprend ensuite la direction d'orchestre, l'écriture, l'analyse musicale, l'histoire de la musique, l'esthétique et obtient deux médailles d'or en Culture Musicale et Composition (à l'unanimité, distingué par la SACEM en 2002). En outre, il est titulaire d'une maîtrise de composition et d'un D.E.A. de musicologie sur le sens politique dans la création musicale aujourd'hui.
Il a été l'élève en composition de Philippe Leroux, puis de Brian Ferneyhough et Luca Francesconi dans le cadre de la Session Voix Nouvelles de la Fondation Royaumont, dont il a été boursier en 2004.
Ses oeuvres sont interprétées internationalement, par des ensembles tel l'Ensemble intercontemporain, Le Moscow Contemporary Music Ensemble, Le Nouvel Ensemble Moderne de Montréal, 2e2m, l'Itinéraire, Cairn, l'Instant Donné, Multilatérale, Smash Ensemble, le Quatuor Manfred, le Quatuor Psophos. Ses points de repère esthétiques sont des artistes comme le poète Francis Ponge, le réalisateur Robert Bresson, ou l'écrivain Nathalie Sarraute.
Très attiré par la transdisciplinarité, il a déjà travaillé avec plusieurs vidéastes et plasticiens, en particulier Simon Artignan autour d'installations plastiques et vidéos (Petites économies de nos pollutions, 2004, La robe des choses, installation concertante,2006). Récemment, il a réalisé la musique du film All Work (2008) de Nicolas Giraud dans le cadre du festival Panorama - Le Fresnoy. Ce court-métrage a été présenté au Festival international du film de Locarno (2008) puis au Festival International du Court-Métrage de Clermont-Ferrand (2009). Il a aussi composé un ballet pour le centenaire des Ballets Russes, commandé par le Printemps des Arts de Monaco en 2010, La châtaigne par les cendres et dernièrement la musique d'un spectacle chorégraphié par Anna Garafeeva et encensé par la critique.
En 2006, l'Ensemble Multilatérale lui a consacré un CD-DVD monographique, sélection CD du Monde, Coup de Coeur de l'Académie Charles Cros et nommé au Grand Prix Lycéen des Compositeurs. Il a aussi obtenu **
du Monde de la Musique pour le disque enregistré avec le quatuor de violoncelles Alexander. Mezzo lui a consacré un portrait en 2007.
Ses oeuvres les plus récentes ont été interprétées par l'Ensemble intercontemporain, (L'argent, pour 29 musiciens), 2e2m (Dans ma chambre, pour ensemble et dispositif) et par l'Orchestre Poitou-Charentes, qui l'a accueilli en résidence pour la saison 2013-2014.
Il a reçu en 2009 une bourse de l'Académie des Beaux-Arts et, en 2012, le Prix Claude Arrieu de la SACEM.
Site web de Colin Roche

Le Projet Bloomest né de la rencontre entre trois personnalités de la musique, du théâtre et des arts visuels et d’un collectif d’instrumentistes spécialistes de la musique de création.

Le PROJET BLOOM veut créer un environnement artistique pour endiguer ce qui semble inexorable : des concerts par et pour les initiés. Le concert n’est pas une fin en soi, mais une étape dans un processus plus large.

Le PROJET BLOOM veut réactiver la curiosité, l’expérimentation, dans le travail entre les artistes et avec les publics.

Le PROJET BLOOM est une entreprise collective d’excitation artistique.

Creuser des souterrains, construire des ponts, provoquer des collisions, le PROJET BLOOM veut réinventer les conditions de production et de réception des œuvres.

Présentation issue du site web du Projet Bloom

► Programmation musicale :
**♫ Colin Roche (né en 1974)
La cigarette (mémoire de solitude), pour violon (2014)
Constance Ronzatti**, violon
Enr. mars 2014 (Printemps des Arts de Monte Carlo, création)

**♫ Colin Roche (né en 1974)
La figue, incisivement, pour piano (2010)
Aline Piboule**, piano
Enr. 2013 (concert, Karl More Productions, Archives Nationales, Paris)

**♫ Colin Roche (né en 1974)
Le volet en jalousies (propriétés du soupir), pour accordéon et deux percussions (2010)
Trio KDM**
Enr. CNSMDP (collection Jeunes Solistes)
Trio KDM « Clair Obscur »

**♫ Colin Roche (né en 1974)
Petites masses de cendres, pour mezzo-soprano et quatuor à cordes (2012)
Virpi Räisänen, mezzo-soprano
Joussia Quartet**
Enr. 2012 (concert de la création, Festival Oulunsalo Soi, Finlande)

► Réécoutez pendant 30 jours le concert diffusé en première partie de soirée dans les Lundis de la contemporaine : L'Ensemble intercontemporain et la soprano Yeree Suh dans un programme nocturne, sous la direction de Matthias Pintscher

Les invités :
L'équipe de l'émission :