Le magazine de la contemporaine
Magazine
Lundi 12 janvier 2015
1h 20mn

L'invité : Carlos Roque Alsina

Le compositeur et pianiste vient évoquer « Musique de Chambre », son disque à paraître le 12 janvier chez Promise Land.

L'invité : Carlos Roque Alsina
Le dernier album du compositeur Carlos Roque Alsina, paru chez Promise Land / Carlos Roque Alsina

Le billet d'Arnaud Merlin

« En ces jours d’hommage et de célébration des défunts, on se souvient que la tradition de la déploration et du tombeau existe de longue date dans l’histoire de la musique, et qu’elle s’est perpétuée tout au long du vingtième siècle, au-delà de l’Hommage à Rameau de Debussy ou du Tombeau de Couperin de Ravel. On peut aussi élargir cette catégorie d’oeuvres à d’autres formes liées à des événements historiques, on pense notamment à Un survivant de Varsovie de Schönberg, au War Requiem de Britten, ou au Thrène à la mémoire des victimes d’Hiroshima de Penderecki… Plus près de nous, en 1980, Jonathan Harvey signait un petit chef-d’œuvre d’une dizaine de minutes avec Mortuos plango, vivos voco, pour sons concrets traités par ordinateur - ce n’est pas un tombeau à proprement parler mais le titre est tiré d’une inscription qui figure sur la grande cloche de la cathédrale de Winchester, et qui dit : « je compte les heures qui s’enfuient, je pleure les morts, j’appelle les vivants à la prière ». Le compositeur est parti de ce texte dit par la voix d’un jeune garçon, l’œuvre est bâtie sur le plan de la structure, et de la hauteur, sur le spectre de la cloche elle-même, et Jonathan Harvey a travaillé sur les transformations de spectre de la cloche et de la voix du garçon… Mais il précise qu’il faut imaginer « que les murs de la salle de concerts enserrent le public comme les côtés de la cloche autour de laquelle vole librement l'âme du jeune garçon », et Jonathan Harvey souligne que « cet effet est surtout perceptible dans la version originale huit pistes ». D’une certaine manière vous pourrez vivre cette expérience à la radio, puisque Clément Lebrun diffuse samedi prochain à 16h, dans son émission « Le Cri du Patchwork » sur France Musique, pour la première fois, une version intégrale en binaural de cette pièce de Jonathan Harvey, réalisée par Hervé Déjardin, de Radio France, c’est un événement, soyez à l’écoute…»

Jonathan Harvey (1939-2012)
Mortuos plango, vivos voco (extrait)
Enr. 1980
Erato

Le reportage de Pierre Rigaudière

Le Marathon Impulse à la Gaité Lyrique

En Novembre dernier, la Gaîté Lyrique, salle parisienne consacrée aujourd’hui aux musiques pop et électro, accueillait sept heures de concerts non stop. L’organisateur, Laurent Jacquier, que l’on connaît également comme fondateur du Cabaret Contemporain, tenait pour la première édition de ce festival à faire se côtoyer certaines pièces emblématiques des compositeurs minimalistes américains et de la musique électro, ou influencée par elle.

♫ Extraits des sets de :

  • Atom (DJ)
  • Le Cabaret Contemporain
  • Magnetic Ensemble (À toi d’y croire )
  • L'Ensemble Warning (Terry Riley, In C )
  • Duo de marimbas : Rémi Durupt et Lucas Genas (Steve Reich, Nagoyas Marimbas et Marimba Phase )
  • Benjamin de la Fuente, Trafic pour 2 batteries

L'invité : Carlos Roqué Alsina

Compositeur français d'origine argentine né le 19 février 1941 à Buenos Aires, Carlos Roqué Alsina étudie le piano à Buenos Aires et entame, dès l’âge de six ans, une carrière de pianiste à travers l’Amérique et l’Europe. Parallèlement, il s’initie en autodidacte à la composition. Il participe en tant que pianiste-compositeur aux activités artistiques de « Nueva Musica » à Buenos Aires (1959-1964), « Artists-in-Residence » à Berlin (1964-1966) et du « Center of Creative and Performing Arts » à New-York (1967-1969). Il rencontre ainsi Iannis Xenakis, Elliott Carter et travaille avec Luciano Berio et Bruno Maderna. En 1972, il fonde avec Jean-Pierre Drouet, Michel Portal et Vinko Globokar le groupe d’improvisation « New Phonic Art ». Pédagogue, il se consacre aussi à l’enseignement ; il a notamment été professeur de piano au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon pendant neuf ans. L’œuvre de Carlos Roqué Alsina est abondante et variée : de la pièce pour piano au grand orchestre, de la cantate à l’opéra et au théâtre musical. Citons Funktionen (1965), Concerto pour piano et orchestre (1965), Schichten (1971), Étude pour zarb (1973), A Letter (1976), La Muraille (1981), Fantaisie pour clarinette et orchestre (1991), Phares et Rayonnements (2001), et Bel Canto (2009).
Biographie issue du site du CDMC.

Site du compositeur Carlos Roqué Alsina

► L'album « Musique de Chambre », qui paraît aujourd'hui sur le label Promise Land distribué par Socadisc, regroupe quelques-unes des pièces de musique de chambre écrites par le compositeur entre 1973 et 2012.
A l'occasion de cette sortie, un concert sera donné à l'Ambassade d'Argentine (6, rue Cimarosa, Paris 16ème) le5 février 2015 à 19h30.

► A lire : Carlos Roqué Alsina - Entretiens, Témoignages et Documents, Delatour, 2011, par le violoniste Alexis Galpérine.

livre carlos roque alsina - galperine 2011
livre carlos roque alsina - galperine 2011

**► Programmation musicale :
Carlos Roqué Alsina (né en 1941)
Unity (1973) pour clarinette et violoncelle
Louis-Vincent Bruère, clarinette
David Simpson**, violoncelle
Carlos Roque Alsina « Musique de chambre »
MUS 2014/2/1

**♫ Carlos Roqué Alsina (né en 1941)
Suite indirecte (1989) pour orchestre – 1er mouvement
Orchestre de chambre de la radio hollandaise (Hilversum)
Hans Zender**, direction
Col Legno AU 31835

**♫ Carlos Roqué Alsina (né en 1941)
Belgirate (2006) pour violon solo
Alexis Galpérine**, violon
Carlos Roqué Alsina « Musique de chambre »
MUS 2014/2/1

**♫ Carlos Roqué Alsina (né en 1941)
Klavierstück n° 7 pour piano solo (2010) - 2e mouvement « Espace féérique »
Michel Bourdoncle**, piano
Carlos Roqué Alsina « Musique de chambre »
MUS 2014/2/1

**♫ Carlos Roqué Alsina (né en 1941)
Hiérarchies pour contrebasse et sons fixés (2012)
Yann Dubost**, contrebasse
Carlos Roqué Alsina « Musique de chambre »
MUS 2014/2/1

**♫ Carlos Roqué Alsina (né en 1941)
Tan Tango (2001)pour violon, violoncelle et bandonéon
Alexis Galpérine, violon
David Simpson, violoncelle
Juan José Mosalini**, bandonéon
Carlos Roqué Alsina « Musique de chambre »
MUS 2014/2/1

**♫ Carlos Roqué Alsina (né en 1941)
2e Symphonie (1992) – 3e mouvement (extrait)
Orchestre de Paris
Semyon Bychkov**, direction
Enr. 17 février 1994 (concert)
Document du compositeur

► Réécoutez pendant 30 jours le concert diffusé en première partie de soirée dans les Lundis de la contemporaine : Turbulences #4 à la Cité de la Musique : un programme composé par Marko Nikodijevic

Sur le même thème

Les invités :
L'équipe de l'émission :