Lundi 11 mai 2015
1h

L'invité : Bruno Ducol

Le compositeur vient évoquer la création de son « Hymne au soleil » avec l'ensemble Hélios le 16 mai, et revient sur la création de « A l’orient de tout », le 17 mars à l’Auditorium de Radio France.

Le billet d'Arnaud Merlin

« La musique est un art du temps : on connaît la formule, qui masque une réalité plus complexe. La musique est en effet tout autant art de l’espace, et les compositeurs d’aujourd’hui se sont abondamment penchés sur la question. Mais en multipliant les expériences de spatialisation, et de projection sonore, la musique contemporaine s’est aussi condamnée à ne pouvoir se vivre qu’en direct, au concert, si possible dans une salle conçue pour elle. Le disque, l’enregistrement, si l’on veut qu’il soit accessible au plus grand nombre, ne peut reproduire toute la finesse de ces procédés. On suit donc avec beaucoup d’intérêt les investissements dans la technique binaurale, qui s’adapte parfaitement à l’écoute au casque. On connaît les expériences menées ici-même à Radio France, dont témoigne le site Nouvoson. Mais certaines nouveautés du disque offrent aussi en bonus numérique un fichier binaural, dernier exemple en date : le Dialogue de l’Ombre double de Pierre Boulez que vient d’enregistrer le clarinettiste Jérôme Comte

Pierre Boulez (né en 1925)
Dialogue de l’ombre double
Jérôme Comte, clarinette
Andrew Gerzso, réalisation informatique musicale Ircam
Enr. 2013 (Genève, Suisse)
Jérôme Comte / Diego Tosi « Stravinsky / Boulez »
Les Belles Ecouteuses LBE 10

Le reportage de Pierre Rigaudière

Le concours de composition André Jolivet au conservatoire de Montreuil

Sous l’impulsion de John Cohen, directeur du Conservatoire à Rayonnement Départemental de Montreuil, le concours de composition André Jolivet connaissait en mai dernier une renaissance dans l’établissement où il s’était tenu pour la première fois il y a plus de trois décennies, comme nous le rappelle Christine Jolivet-Erlih. Tandis que John Cohen et Olivier Holt, directeur musical de l’Ensemble Alest résument l’esprit de ce concours réactivé, deux des membres du jury de la session 2015, Thierry Escaich et Stefano Gervasoni rappellent les critères qui guident leur choix dans le classement des candidats. La lauréate, Sanae Ishida, donne un aperçu de sa pièce Quatre branches et une feuille.

♫ André Jolivet (1905 - 1974)
Suite rhapsodique
Devy Erlih, violon
Lyrinx LYR242

♫ Arnold Schönberg (1874 - 1951)
Kammersymphonie op. 9, arrangement pour quintette d’Anton Webern
Ensemble Alest, dir. Olivier Holt
Enregistré en concert au CRD de Montreuil le 7 mai 2015

♫ Sanae Ishida (née en 1979)
Quatre branches et une feuille
Ensemble Alest, dir. Olivier Holt
Enregistré en concert au CRD de Montreuil le 7 mai 2015

L'invité : Bruno Ducol

Compositeur né en 1949. Parallèlement à des études de philosophie et de musicologie, Bruno Ducol passe du piano à la composition, du conservatoire de Lyon à celui de Paris (notamment avec Louis Robillard, Yvonnes Desportes, Olivier Messiaen, André Boucourechliev, Claude Ballif, Pierre Schæffer...), de Rome à Madrid avec la récompense des traditionnels itinéraires des Villa Médicis ou Casa de Velasquez.

Jalonnée aussi de quelques prix (Sacem, Fondation Beaumarchais, Institut de France, Suntory) et commandes, sa route le conduit fréquemment vers d’autres horizons. Peu à peu, des poésies et une nature encore exotiques remplissent ses bagages, abreuvent l’imaginaire hautement coloré des Fantasmes en rouge ou d’Atitlan en bleu et cendres. Des traces extrême-orientales ont ainsi guidé les pas de Li Po ou des Éclats de lune, tandis que des empreintes latino-américaines parsèment le Nuevo amor ou l’Elegia.

Passionné par les diverses formes de spectacle jusqu’au grand opéra (Les cerceaux de feu ), il remonte jusqu’aux sources grecques qu’il étudie en particulier avec Annie Bélis à l’École Pratique des Hautes Études (Paris-Sorbonne). Ses allées et venues croisent souvent l’antique “nombril du monde” où brille encore L’aurore aux paupières de neige. Les Metalayï aussi bien que Les Estampes du désir, en réveillent quelques vestiges … Une griffure de lumière, commande de Radio-France pour piano, percussion et grand orchestre, fut créée en janvier 2009 à Madrid par Jean-Claude Pennetier, Jean Geoffroy et l’IRCAM, sous la direction de José R. Encinar.

En marge de ses activités, Bruno Ducol enseigne au Conservatoire de Paris (CNSMDP). L’enregistrement d’Éclats et autres pièces vocales (MFA Radio-France/Harmonia Mundi, HMCD 76. Octobre 2000) témoigne de ces “déplacements” et a été salué par la presse (5 Diapasons).

En 2006, il obtient le Prix de composition Paul-Louis Weiller de l’Académie des Beaux-Arts (Institut de France).

Site web de Bruno Ducol

Bruno Ducol (né en 1949)
Alpaya, en bleu et cendres (2004) d’après un mythe Maya, pour 4 percussionnistes, chœur virtuel et sons fixés – extrait du deuxième tableau
Quatuor Ixtla, voix de Karla Arizmendi (comédienne) et de Camille (chanteuse)
Document du compositeur

Bruno Ducol (né en 1949)
Espaces etnéens (2012) 3e cahier d’études rythmiques pour piano, vibraphone et Phonisa – 3. La Torre del Filosofo
Violaine Debever, Othman Louati
CD à paraître
Document du compositeur

Bruno Ducol (né en 1949)
Li Po, sur des textes de José Juan Tablada – 3. Luciernagas alternas (1992)
Isabel Soccoja, soprano
Jean Nirouet, haute-contre
Maîtrise de Radio France
2 pianos et 2 percussions
Ensemble Erwartung
Bernard Desgraupes, direction
Enr. Octobre 199 (RF, 103)
Bruno Ducol « Li Po – Nuevo amor – Elégie – Eclats de lune »
MFA Radio France 216036

Bruno Ducol (né en 1949)
Wang-Fô ou la couleur des songes (2013), cantate mélodramatique pour 2 acteurs de Kabuki, orchestre baroque et ensemble de Gagaku, d’après Marguerite Yourcenar – Scène 5
Ensemble Muromachi
Hiroaki Takaha, direction
Enr. création au Tsuda Hall de Tokyo
Document du compositeur

Bruno Ducol (né en 1949)
A l'orient de tout
Cinq poèmes de François Cheng pour trois choeurs d’enfants (commande Radio France, création mondiale) - 3. Cette lune sur l’eau, 4. Unique visage, 5. Cette voix
Maîtrise de Radio France
Sofi Jeannin, direction
Enr. 17 mars 2015 (RF, auditorium)

♫ Bruno Ducol (né en 1949)
Le Cri (2006), pour 4 voix d’hommes solistes
Dominique Visse et l’ensemble Clément Janequin
Harmonia Mundi 902028

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :