Lundi 11 avril 2016
1h 24mn

L'invité : Alireza Farhang

L'invité : le compositeur Alireza Farhang.

  1. Le billet d'Arnaud Merlin
    1. Le reportage de Pierre Rigaudière
    2. L'invité : Alireza Farhang, compositeur

Le billet d'Arnaud Merlin

Une nouveauté du disque à signaler cette semaine. Cette fois-ci il ne s’agit pas d’une monographie consacrée à un compositeur, mais d’un disque d’interprète, en l’occurrence le percussionniste Thierry Miroglio, qui réunit sur un disque qui vient de paraître un certain nombre de pièces récentes pour son instrument, parmi lesquelles plusieurs lui ont été dédiées, c’est le cas par exemple d’une très belle partition pour percussion et électronique de chambre de Marco Stroppa, « Auras ».

Marco Stroppa (né en 1959)
Auras pour percussion métallique et électronique de chambre (1995, révis. 2004) (extrait)
Thierry Miroglio, percussion
« The World of Percussion »
Naxos 8.573520

Le reportage de Pierre Rigaudière

Filidei : L’Opera (forse)

À ÉCOUTER

Reportage : l'Opéra (forse) de Francesco Filidei par Pierre Rigaudière

Réalisation : Marie Grout

Lors du festival Présences, Donatienne Michel-Dansac et l’Ensemble 2e2m proposaient un concert au programme duquel figurait une œuvre de Francesco Filidei qui relève, en dépit de son titre volontairement ambigu, du conte musical. La version définitive de L’Opera (forse) est née de la rencontre à la Villa Médicis du compositeur et de l’écrivain Pierre Senges. À l’occasion d’une répétition, nous rencontrons le compositeur, l’auteur du texte, et Donatienne Michel-Dansac, qui endosse pour l’occasion le rôle de récitante.

♫ Illustrations musicales :
Francesco Filidei, L’Opera (forse)
Donatienne Michel-Dansac, Ensemble 2e2m
Extraits enregistrés en répétition et en concert lors du festival Présences

L'invité :

Alireza Farhang, compositeur

Le site d'Alireza Farhang

Le site de l'Association des compositeurs iraniens de la musique contemporaine

► Bio

Né au sein d’une famille de musiciens, Alireza Farhang, compositeur franco-iranien, entame ses premières leçons de musique aux côtés de son père.
Il poursuit des études de piano auprès d'Emmanuel Melikaslanian et Raphaël Minaskanian et fréquente l’université de Téhéran qui lui assure le premier volet de ses apprentissages, une formation en composition avec Alireza Machayeki. La rencontre avec ce dernier lui révèle des aspects importants et décisifs quant à son univers musical. C'est grâce à cette rencontre qu'Alireza Farhang débute son catalogue avec L'hiver et le parfum du printemps (2001), une œuvre pour piano à quatre mains.
Suite à ses études, il enseigne à l’université de Téhéran et fonde sa propre école de musique. C’est en 2002 qu’il choisit d’approfondir ses études auprès de Michel Merlet à l'École normale de musique de Paris. Bénéficiant de la Bourse Albert Roussel, il obtient ses diplômes supérieurs en composition et en orchestration. Etna (2003) pour ensemble et Au-delà du néant (2003) pour flûte solo comptent parmi les œuvres de ce deuxième volet d'apprentissage.
Le dernier volet débute avec le cursus de composition auprès d'Ivan Fedele au CNR de Strasbourg. Alireza a également l’occasion de travailler avec Hosokawa, Jarrell, Kyburz, Pauset, Maresz, Murail, Neuwirth, Saariaho et Pesson.
Il suit ensuite le cursus de composition et d'informatique musicale de l’IRCAM dans le cadre du programme européen ECMCT en partenariat avec la Technische Universität, l'Universität der Künst et la Hochshule für Musik Hanns Eisler à Berlin. Son deuxième quatuor à cordes intitulé Echo-Chaos (2007), créé par le quatuor Arditti, comme son troisième, Tak-Sîm (2012), composé pour Kronos Quartet, marquent deux phases importantes dans le parcours artistique du compositeur.
La double formation en musique occidentale et musique persane le menant à conjuguer ces deux univers musicaux, la question du métissage culturel et la problématique d'incompatibilité entre les valeurs traditionnelles et modernes font l'objet de ses recherches compositionnelles.
Fondateur du concours de composition Musica Ficta, il gère aussi l'association Resonanta, ainsi que l'A-C-I-M-C (Association des compositeurs iraniens de la musique contemporaine), formées de compositeurs et de musicologues.

**♫ Alireza Farhang
Zāmyād (2015) pour violoncelle et électronique
Marie Ythier, ** violoncelle
« Le Geste augmenté »
EVCD016

**♫ Alireza Farhang
Eiwān (2014) (extrait)
Alexandra Greffin Klein, violon
Christophe Mathias, violoncelle
Dimitri Vassilakis, ** piano
Commande de l’ensemble Alternance
Enr. festival Pontino, Sermoneta, Italie
Document de l'invité

Askhan Behzadi
Till still again, 2016, 3 pièces sur des poèmes de Samuel Beckett
Ekmeles and Yarn/Wire
Création Dimenna Center, NY

Alireza Mashayekhi (Iran)
Ad Libitum (2000) (extrait) pour violoncelle et orchestre
Sanam Gharaachedaghi, violoncelle
Orchestre iranien de la nouvelle musique
« Iranian Orchestra For New Music »
HER009

Iradj Sahbai (France)
Ghoghnus (1984) (extrait)
Françoise Kubler, soprano
Ensemble Accroche-Note
Enr. 1984 (Musica)

Rouzbeh Rafie (Italie)
Trio pour violon, violoncelle et piano (2014) – 1er mouvement
Trio 3.00
Enr . 2014 (Forum Austriaco di Cultura)

Ehsaan Khatibi (Allemagne)
lA corde II (2014) (extrait) pour ensemble de 16 instruments
‪Ensemble RSH-Düsseldorf
Gregor Mayrhofer, direction
Enr. 2014 (Düsseldorf)

**♫ Idin Samimi (Iran)
Truth, Courage, Freedom pour huit voix (2014) (extrait)
Olaf Katzen, ** direction
Commande de Auditivvokal Dresden
Document de l'invité

Ali Raadmaan (Iran)
Les voix de Ziggurat (2011) pour piano (extrait)
Ali Raadmaan, piano
Document de l'invité

L'équipe de l'émission :